20.11.06

1389-1946

1389
une procession de coptes convertis de force se repent de son
apostasie; les hommes sont tous décapités, puis les femmes



1389
les Ottomans battent les Serbes à Kosovo



1389
campagne d'exécutions de coptes relapses.



1389
le général Malikzada Khan s'empare de Kalpi (Uttar Pradesh) et
la renomme Muhamadabad; il détruit tous les temples et construit
des mosquées par dessus.



1389
décapitations massives de coptes convertis de force qui étaient
revenus à leur foi d'origine



1389
le sultan Bajazet fait exécuter son frère pour obéir au verset
coranique “La révolte est pire que les exécutions”



1389
exécution massive de nobles serbes apres leur défaite au Kosovo



1390
fondation du premier ghetto juif à Fès



1390
vague de persécution des juifs au Maroc



1390
prise de Sherkoy en Bulgarie par les Ottomans; asservissement
des habitants



1390c
décapitation d'un blasphémateur au Caire



1391
lettre du roi de Bornou, Othman ibn Idriss aux Mamelouks, qui
proteste contre les captures de musulmans libres par les Arabes



1391
au Maroc, persécution des juifs venus d'Espagne



1391
à Jérusalem, un groupe de moines franciscains tentent de
contester l'islam et insultent Mahomet; ils sont aussitôt
décapités



1391
attaque des Ottomans contre la Morée



1392
Tamerlan massacre les hérétiques de la Mer Caspienne



1392
les juifs de Damas sont accusés d'avoir voulu incendier la
grande mosquée; nombreuses arrestations et un responsable est
brûlé vif; leur synagogue est transformée en mosquée



1392
quatre moines de Jérusalem décide de débattre publiquement de
théologie avec des musulmans; ils sont brûlés vifs



1392
le cadi Bauni confisque la grande synagogue de Damas pour en
faire une mosquée



1393
décapitation de 4 moines de Jérusalem ayant proposé une
confrontation avec des théologiens musulmans



1393
les Ottomans s'emparent de la Thessalie



1393
les Ottomans s'emparent de la Bulgarie



1393
Tamerlan attaque la ville assyrienne de Tikrit; tous les
habitants chrétiens sont exterminés.



1393
les Assyriens se réfugient vers le Nord de la Mésopotamie,
autour de Mossoul.



1393
pillage et destruction par les Ottomans de la capitale bulgare
de Grand Turnovo



1393
une chronique géorgienne (Tovma Metsobets) décrit l'irruption de
Tamerlan dans le Caucase: “Un homme appelé Tamur-lank,
portant la foi et les paroles de l'obscène Mahomet, précurseur
de l'Antéchrist, apparut dans l'Orient, à la cité de Samarkande,
sans merci, cruel, perfide, rempli de tout le mal, d'impureté et
de ruses de Satan...



1393
Tamerlan attaque les shiites et ravage l'Irak autour de Kerbala



1393
prise et pillage de Tarnovo en Bulgarie par les Turcs



1393
destruction supplémentaire du temple hindou de Somnath par
Muzzafar Shah



1393
destruction du temple indien de Sainthali par Bahadur Khan



1394
décapitation pour hérésie du chef soufi Fazlallah Astarabadi en
Anatolie



1394
prise et pillage de Thessalonique par les Ottomans



1394
invasion de l'Albanie par les Ottomans



1394
Tamerlan ravage à nouveau la Géorgie; 700 villages et villes
sont dépeuplées; le roi de Géorgie est exécuté, et les églises
systématiquement brûlées



1394
exécution du soufi Fazallah Astarabadi



1394
destruction du temple indien de Idar par Muzzafar Khan



1394c
Tamerlan ravage l'Iran et persécute les shiites



1395
destruction de Malatya par Tamerlan



1395
pillage de la région du Kouban par Tamerlan



1395
Tamerlan fait ravager le village arménien de Shol



1395
Tamerlan ravage le Tur Abdin et détruit 3000 maisons chrétiennes
(ou 7500)



1395
Tamerlan détruit Amida (Diyarbakir) et fait exécuter tous les
notables



1395
Tamerlan fait détruire la cathédrale de Saint Serge à Erzincan
et toutes les autres églises



1395
Tamerlan prend et pille la ville d'Erzincan



1395
Tamerlan fait ravager le village arménien de Shmrax



1395
Tamerlan fait ravager le village arménien de Safari



1395
Tamerlan fait ravager le village arménien de Marashi



1395
destruction du temple indien de Somnath par Muzzafar Khan



1395
exécution massive de nobles chrétiens apres leur défaite a
Nicopolis; les chroniques mentionnent 10 000 morts



1396
la ville d'Astrakhan est rasée par Tamerlan



1396
la ville de Saray, capitale des Kiptchak est rasée par Tamerlan



1396
le Turkmène Qara Youssouf fait exécuter le prêtre Stéphanos de
Archesh



1396
le Turkmène Qara Youssouf détruit la ville d'Archesh



1396
le Turkmène Qara Youssouf fait exécuter le “tanuter”
arménien Musefir de Archesh



1397
Tamerlan projette l'invasion de l'Inde pour renforcer l'islam
dans la région; il juge les sultans de Delhi trop doux avec les
hindous!



1397
attaque des Ottomans contre la Grèce



1397
premier siège de Constantinople par les Turcs



1397
destruction d'une église à Subra al Haima près du Caire par
l'émir Salimi



1397
prise d'Argos par les Ottomans



1398
Tamerlan attaque l'Inde, trop tolérante selon lui



1398
décapitations de plusieurs chrétiens apostats à Damas



1398
massacre par Tamerlan de 100 000 prisonniers indiens au cours du
sac de Delhi: il écrit lui-même: “J'ai directement donné
ordre à mes officiers de proclamer à travers le camp que chaque
homme qui aurait des prisonniers infidèles devra les mettre à
mort... quand cet ordre est venu aux héros de l'Islam, ils ont
sorti leurs sabres et mis les prisonniers à mort. 100 000
infidèles , idolatres impies, ont été égorgés en un
jour...”



1398
chaque guerrier de Tamerlan retire du sac de Delhi vingt
esclaves, selon le récit du conquérant lui- même



1398
Tamerlan soumet les tribus païennes de l'Indou Kouch



1398
massacre des défenseurs de la citadelle indienne de Bhatnir par
Tamerlan



1398
Tamerlan note dans ses mémoires qu'au siège de Dipalpur en Inde,
10 000 infidèles ont été décapités en une heure



1398
décapitation d'un chrétien relapse au Caire



1398
l'église d'Abu Numrus en Egypte est détruite par un faqir qui
ramène des certificats de la Mecque qui justifie la démolition;
une mosquée est construite à sa place



1398
prise d'Athènes par les Ottomans



1398
rédaction de ses Mémoires par Tamerlan “Histoire de mes
expéditions contre l'Hindoustan”: “Mes grands oficiers
m'ont dit que les habitants de l'Hindoustan sont des infidèles
et des incroyants; en obéissance au dieu tout puissant, j'ai
décidé une expédition contre eux... j'ai demandé à l'assemblée
si je devais envahir l'Inde ou la Chine, et je leur ai dit
“Par ordre de dieu et du prophète, il est indispensable de
faire la guerre contre ces infidèles et polythéistes...”;
“puis que ses habitants sont des polythéistes, des
infidèles et des serviteurs du soleil, par ordre de dieu et de
son prophète, il est juste de les conquérir”



1399
Damas est pillée par Tamerlan



1399
incendie de la grande mosquée de Damas au cours du pillage de
Tamerlan; accident?



1399
mars: Tamerlan ravage Lahore



1399
Tamerlan entre à Dehli; “ce jour, jeudi, et vendredi, près
de 15 000 Turcs furent engagés dans le massacre, le pillage et
la destruction



1399
Tamerlan fait 100 000 prisonniers hindous: “j'ai proclamé à
travers le camp que tout soldat qui avait des prisonniers
infidèles devait les mettre à mort, et quiconque s'en abstenait
serait lui aussi exécuté. Quand cet ordre fut connu des ghazis
de l'islam, ils dressèrent leurs sabres et tuèrent leurs
prisonniers”



1399
Tamerlan assiège la ville de Loni en Inde; par erreur, il
asservit des habitants musulmans, parmi les hindous: il rectifie
“ les prisonniers musulmans doivent être séparés et
épargnés, mais les infidèles seront envoyés en enfer par
l'épée”



1399
Tamerlan assiège la ville de Haryana en Inde: il ordonne aux
troupes “ de piller, détruire et tuer tous ceux qu'ils
rencontreraient”



1399
Tamerlan assiège la ville de Sarsuti en Inde: “tous les
hindous furent massacrés, leurs femmes et leurs enfants furent
capturés et leurs biens pillés”



1399
Tamerlan assiège la ville rajpoute de Bhatnir: le Tuzk i Timuri
écrit: “en peu de temps, tous les gens du fort furent
décapités, et en une heure, les têtes de 10 000 infidèles furent
coupées; l'épée de l'islam se lavait dans le sang des
infidèles...”



1399
au cours de sa campagne en Inde, Tamerlan ordonne à ses troupes:
“de construire des montagnes de crânes de ces infidèles
obstinés”



1399
en Inde, Tamerlan ordonne à ses hommes “ de tuer tous les
hommes, de capturer les femmes et enfants, et de piller leurs
propriétés”



1399
invasion de l'Inde par Tamerlan, qui écrit au début de
l'attaque: “O prophète, fais la guerre aux infidèles et
incroyants, et traite les sévèrement...
Mon grand objectif
est d'envahir l'Hindistan et de mener le jihad contre les
hindous infidèles... pour que l'armée de l'islam reçoive du
butin en pillant les biens et richesses des hindous...”



1400
invasion et pillage de la Géorgie chrétienne par Tamerlan



1400
les soldats arméniens défendant Sivas sont enterrés vivants



1400
selon la tradition,à Sivas, Tamerlan fait piétiner par des
cavaliers un choeur d'enfant chantant des psaumes; il n'aimait
pas la musique, disent les chroniques



1400
premier siège de Sivas par Tamerlan; pillage et massacre



1400
prise d'Alep par Tamerlan; pyramides de têtes



1400
le gouverneur du Kashmir Sikander détruit les temples hindous de
la province et soumet les brahmanes à des taxes énormes pour les
forcer à la conversion



1400
destruction de la ville d'Ayntap par Tamerlan



1400
prise et pillage d'Alep par Tamerlan



1400
instauration d'un tribunal religieux Seriat Mahkemesi par les
Ottomans



1400
destruction au Caire de 40 000 jarres de vin



1400
pillage d'Alep par Tamerlan pendant 3 jours



1400
pillage de Baalbek par Tamerlan



1400
prise de Damas par Tamerlan; il exige des oulémas une fatwa
justifiant ses conquêtes



1400
pillage de Homs par Tamerlan



1400
pillage de Hama par Tamerlan



1400
Iskander prend le pouvoir au Kashmir: il écrase la caste des
brahmanes par des taxes, et ordonne la destruction de leurs
temples et le meurtre des vaches



1400
destruction des églises de Sivas dont celle des 40 Martyrs



1400
à Sivas, Tamerlan fait enterrer vivants 4000 mercenaires
arméniens



1400
à la capitulation de Sivas, Tamerlan promet de ne pas verser de
sang musulman



1400
prise de Hama par Tamerlan



1400
massacre de la population d'Alep par Tamerlan



1400
prise de Homs par Tamerlan



1400c
les Marocains détruisent l'empire animiste des Gao au Niger



1400c
jihad de Askiya Mohammed pour convertir de force les Mosi du
Niger; échec de l'entreprise



1400c
élimination du christianisme après les passages de Tamerlan en
Afghanistan



1400c
répression violente de la secte hérétique mystique Hürüfiya en
Iran



1400c
extraits des Mémoires de Tamerlan:
“ A ce moment
s'accrut en moi le désir de mener une expédition contre les
infidèles et de devenir un conquérant (ghazi); vient alors à mes
oreilles que le massacreur d'infidèles était un ghazi, et que
s'il était tué, il devenait martyr.... je fus déterminé dans mon
esprit à diriger mon expédition contre les infidèles de Chine ou
contre les polythéistes d'Inde. A ce sujet, j'ai cherché un
signe dans le Coran, et j'ai trouvé par hasard le verset “
O Prophète, fais la guerre aux infidèles et traite les avec
sévérité... Mes officiers m'ont dit que les habitants de
l'Hindustan étaient infidèles et incroyants. En accord avec
l'ordre de Dieu tout puissant, je me suis décidé à une
expédition contre eux.
(...) puisque les habitants sont
principalement polythéistes et infidèles et adorateurs du
soleil, par ordre de Dieu et de son prophète, il est juste de
les conquérir.”



1400c
destruction du temple indien de Paraspur par Sikandar



1400c
destruction du temple indien de Bijbehara par Sikandar



1400c
destruction du temple indien de Tripuresvara-Srinagar par
Sikandar



1400c
destruction du temple indien de Martand par Sikandar



1400c
le sultan Mahmud shah Tughlaq envahit les régions de Prayag et
Kara (Uttar Pradesh) “ dans le but de tuer les infidèles,
et il ravagea les deux endroits....”



1401
prise de Bagdad par Tamerlan



1401
nouvelle invasion de la Géorgie par Tamerlan, qui repart déçu
par l'aspect ruiné du pays!



1401
massacre de 90 000 habitants de Bagdad par Tamerlan; érection de
120 pyramides de têtes



1401
décapitation du soufi Fazlullah Astaeabadi pour hérésie



1401
destruction ultime du temple hindou de Somnath par Muzzafar
Shah; construction de deux mosquées sur le site



1401
destruction du temple indien de Idar par Muzzafar Khan



1401
destruction du temple indien de Diu par Muzaffar Khan



1401
les sheikhs et derviches de Tamerlan le présentent comme
“l'Instrument visible dont Allah se sert dans sa
colère”



1402
destruction de l'église d'Abou N Numrus, remplacée par une
mosquée, en Egypte



1402
destruction d'Aphrodisias par Tamerlan



1402
Tamerlan prend la ville de Sivas et massacre la population; il
ne reste presque plus aucun habitant



1402
Smyrne occupée par les Croisés est prise par Tamerlan; massacre
et pyramides de têtes



1402
l'escadre de Rhodes qui vient secourir Smyrne est accueillie par
une pluie de têtes coupées par les troupes de Tamerlan



1402
Tamerlan fait décapiter toute la population chrétienne de la
ville de Smyrne et fait ériger des pyramides de leurs têtes



1402
Tamerlan demande aux chevaliers de Rhodes qu'ils se
convertissent à l'islam



1402
1000 chrétiens de Smyrne sont décapités par Tamerlan; il est
déçu par le faible nombre des têtes



1402
Tamerlan propose aux chevaliers de Rhodes défenseurs de Smyrne
de se convertir



1402
prise de Brousse par Tamerlan: pillage et incendie



1402
prise d'Ephese par Tamerlan: pillage et abandon definifif de la
ville



1403
invasion et pillage de la Géorgie par Tamerlan



1405
Tamerlan prépare l'invasion de la Chine



1405
avant de mourir, Tamerlan entame une invasion de la Chine



1406
le temple de Manvi est transformé en mosquée sur ordre de Firuz
Shah



1406
mort du grand historien Ibn Khaldoun; il avait écrit: “Les
seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison
d'un stade inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du
stade animal”.



1406
mort d'Ibn Khaldoum:
“Dans la communauté musulmane, le
jihad est d'obligation divine, parce que cette religion
s'adresse à tous les hommes et qu'ils doivent l'embrasser, de
gré ou de force.”



1406
fragment d'Ibn Khaldoun sur les premiers temps de l'islam:
“les Arabes étaient grossiers, sans instruction, et peu
habiles dans les arts de l'écriture et du calcul; aussi
prenaient-ils pour tenir leurs comptes des juifs, des chrétiens
ou des affranchis étrangers”



1406
citation théologique d'Ibn Khaldoun (Prolégomènes): “ Dans
l'islam, la guerre contre les infidèles est d'obligation
divine... On a établi chez les musulmans la souveraineté
spirituelle et la souveraineté temporelle afin que ces deux
pouvoirs s'emploient simultanément dans ce double but. Les
autres religions ne s'adressent pas à la totalité des hommes;
elles n'imposent pas le devoir de faire la guerre aux infidèles;
elles permettent seulement de combattre pour sa défense”



1406
destruction du temple indien de Manvi par Firuz Bahmani



1406
conversion en mosquée du temple hindou de Manvi dans le Raichur,
par Firouz Shah



1409
décapitation au Caire d'un chérif pour blasphème



1409
décapitations de plusieurs chrétiens apostats à Damas



1410
le juriste Ath Tha'abili confirme que l'apostat, selon le verset
21' de la sourate 2, doit être tué



1410
le mausolée de Rashid ad Din, juif converti en Perse, est
détruit



1411
le sultan Ahmed Shah prend la ville indienne de Karnavati; il
détruit les temples de la ville et tous les manuscrits sacrés,
des milliers au total



1413
le gouverneur du Kashmir Ali Shah exécute les Brahmanes qui
refusent la conversion



1413
ordre de Ahmad Shah de détruire tous les temples de Gujarat



1413
Ali Shah décide de convertir de force les hindous du Kashmir;
les réfractaires sont exécutés ou s'enfuient



1414
Ahmed Shah ordonne la destruction de tous les temples voisins de
Ahmedabad



1415
persécution des Kurdes yazidis par un émir syrien



1415
en Egypte, renvoi de tous les fonctionnaires dhimmis



1415
première persécution connue contre les hérétiques kurdes
yazidis, depuis la Syrie



1415
Ahmad Shah envahit le Sidhpur et détruit les idoles à
Rudramahalaya



1415
le temple de Sidhpur est transformé en mosquée



1415
Ahmed Shah fait détruire en sa présence le sanctuaire de Shiva à
Siddhapur



1415
Ahmed Shah fait détruire en sa présence le sanctuaire de
Bhadrakali à Karnavati; toutes les richesses sont enlevées, le
bâtiment est rasé et le terrain sert ensuite de mosquée et de
cimetière



1415
destruction du temple indien de Sidhpur par Ahmad Shah



1416
pendaison du soufi Badr el Din



1416
raids de pillage des Ottomans en Hongrie



1417
décapitation puis écorchement du cheik Nasim Attabrizi à Alep,
soupçonné d'hérésie



1417
un réglement oblige les infidèles à monter sur des ânes lents et
faibles



1417
un chrétien d'Egypte est forcé à la conversion à cause de son
inculpation de crime grave; il est aussitôt libéré avec des
cadeaux



1417
un chrétien du Caire est lapidé par la foule pour fornication
avec une musulmane, lapidée elle aussi



1417
les infidèles égyptiens ne doivent pas avoir de serviteurs
musulmans



1417
en Egypte, renvoi de tous les fonctionnaires dhimmis



1417
le poête soufi Nesimi est décapité à Alep par le sultan mamelouk



1417
décapitation du soufi Nesimi pour hérésie



1419
incendie de la ville d'Amisos par les Ottomans au cours de sa
prise



1419
les femmes infidèles d'Egypte doivent porter des robes bleues et
jaunes



1419
l'hérétique soufi al Ali al Allah est décapité en Anatolie



1420
destruction de la ville de Brassov en Transylvanie par les Turcs



1420
les Turcs ravagent la région de Barcasag en Transylvanie



1420
les Turcs ravagent la région de Haromszek en Transylvanie



1420c
le Zafernahme décrit l'action de Tamerlan: “Le Coran répète
que la plus haute dignité à laquelle un croyant peut prétendre
est de pourchasser les ennemis de la foi. C'est pourquoi le
grand Tamerlan était toujours soucieux d'exterminer les
infidèles”



1421
prison en Egypte pour un prétendu prophète



1422
deuxième siège de Constantinople par les Turcs



1422
reprise des mesures discriminatoires contre les infidèles en
Egypte



1424
création de l'autorité religieuse ottomane Seyhulislamlik



1425
exécution par les Timourides de l'ermite arménien Ghazar de
Bitlis



1430
bannissement du poète mystique Qasim i anwar de la ville d'Hérat



1430
prise de Thessalonique par les Turcs



1431
destruction du temple de Qanauj par le sultan Ibrahim Sharqi



1432
décapitation (au Caire?) d'un chrétien pour avoir dit du mal du
roi David



1433
destruction du temple indien de Delwara par Ahmad Shah



1436
décapitation d'un chrétien du Caire apostat à cause de sa femme



1438
exposition sur un âne d'un habitant du Caire lecteur de livres
interdits



1438
création de ghettos pour les juifs dans les villes du Maroc,
sous le nom de “mellah”



1438
début de la ségrégation des juifs marocains dans des ghettos



1438
déportation des juifs de Fès dans le quartier de Mellah,
synonyme de ghetto



1438
pogrom des juifs de Fes qui sont accuses d'avoir profane une
mosquée. Beaucoup de juifs fuient alors vers l'Espagne.



1439
début des persécutions contre les infidèles sous le mamelouk
Jaqmaq => 1453



1439
destruction par le gouveneur mamelouk de Tripoli du monastère
maronite de Maiphouq



144!
Vrhbosna prend le nom turc de Sarajevo



1440
invasion de la Géorgie par le Shah Djehan; érection d'une tour
de 1664 têtes de soldats prisonniers



1442
fermeture d'églises trop rénovées au Caire



1442
fermeture d'églises trop rénovées à Fustat en Egypte



1442
fermeture d'églises trop rénovées dans le Sinai



1442
destruction du temple indien de Kumbhalmir par Mahmud Khalaj



1443
destruction du monastère des 7 montagnes à Assyout par la foule



1445
le sultan mamelouk interdit la construction de nouvelles églises
et exigent qu'elles ne dépassent pas la hauteur des mosquées



1446
mort de l'écrivain égyptien al-Abshihi; il avait écrit “Y a
t-il plus vil que les esclaves noirs, de moins bon et de plus
mauvais?”



1446
révolte d'esclaves au Caire, qui tentent de créer un nouveau
sultanat; ils sont ensuite éliminés



1448
en Egypte, décret rappelant à l'obéissance des ordonnances
concernant la soumission des infidèles juifs et chrétiens sous
peine de mort



1448
massacre des juifs de Mahdia au Maroc par les Almohades



1448
massacre des juifs de Tanger au Maroc par les Almohades



1450
décapitation au Caire d'un alchimiste persan pour matérialisme



1450
procès de juifs accusés d'avoir écrit le nom de Mahomet dans
leur synagogue de Fustat; ils sont convertis de force



1450
reprise des mesures discriminatoires contre les infidèles en
Egypte



1450
en Egypte, renvoi de tous les fonctionnaires dhimmis



1450c
décapitation d'un soldat mamelouk pour blasphème



1450c
le couvent franciscain de Sion à Jérusalem est confisqué



1450c
le tombeau de David est confisqué par les musulmans; le
cimetière chrétien qui s'y trouvait est profané, et les
ossements des moines sont dispersés



1450c
al-Wansharisi, juriste marocain rompu à la casuistique, écrivait
à propos de l'esclavage: peu importait que les captifs se soient
convertis à l'islam ; l'esclavage était une « humiliation » due
à l'incroyance « présente ou passée »



1450c
destruction du temple Taper au Kashmir; Zain Ul Abdin aurait
utilisé les idoles dans la construction d'une route



1451
invasion de Dehli par l'Afghan Bülbül



1452
les nouvelles balustrades du Saint Sépulcre sont arrachées et
réinstallées dans la mosquée al Aksa



1452
le sultan mamelouk ordonne la destruction de toutes les
constructions nouvelles des dhimmis



1453
prise de Constantinople; trois jours de massacres et de pillage;
foule égorgée dans Sainte Sophie



1453
l'église de Sainte Sophie de Constantinople est transformée en
mosquée



1453
conversion de l'église et du monastère du Pantocrator de
Constantinople en mosquée par Molla Zeyrek Efendi



1453
l'église des Saints apôtres de Constantinople est ravagée par
les derviches de Mehmet le Conquérant, qui détruisent toutes les
décorations pendant 14 heures, à coup de masses. Les blocs de
pierre sont ensuite détruits dans un four à chaux.



1453
le sultan Mehmet II transforme l'eglise du monastère de
Constantin Lips en mosquée. La partie Nord est démolie



1453
le monastère du Christ Pantocrator à Constantinople est
transformé en mosquée.



1453
description de la prise de Constantinople par l'historien
britannique Steven Runciman: “L'armée conquérante reçut la
permission de piller trois jours dans restrictions; les anciens
bâtiments sacrés, comme toutes les autres constructions,
deviennent propriétés du conquérant; il en dispose comme il lui
plait... ils pillèrent donc la ville... Ils massacrèrent tous
ceux qu'ils rencontrèrent dans les rues, hommes, femmes et
enfants sans discrimination. Le sang coula en des rivières dans
les rues en pente. Mais ensuite, l'appétit de pillage se calma.
Les soldats réalisèrent que les captifs et les objets précieux
pouvaient leur être profiitables.”



1453
l'église des Saints Apotres de Constantinople est transformée en
mosquée; les derviches détruisent toutes les décorations à coup
de marteau.



1453
le monastère de Constantin Lips à Constantinople est transformé
en mosquée par Mehmet II



1453
l'église de Constantinople du Christ Pantokrator est transformée
en mosquée par Mehmet II



1453
destruction du quartier juif de Vlanga à Constantinople



1455
destruction par les Turcs du monastère des Saints Archanges à
Prisren



1455
destruction par les Turcs du monastère des Saints Archanges à
Prizren



1455
expulsion des juifs de Veroia en Macédoine par les Ottomans



1456
Kanhadde Prabandha décrit les scènes de pillage par les
musulmans en Inde: “l'armée conquérante brulait les
villages, dévastait le pays, pillant la richesse des
gens,emporta les Brahmanes, les femmes et les enfants en
esclavage, les frappait avec des lanières de cuir, les emmenait
en prison et les convertissaient en Turcs obéissants”



1456
description des invasions musulmanes en Inde par Kanhadade
Prabandha: “L'armée conquérante a brûlé les villages,
détruit la terre, pillé la richesse des gens, asservi les
brahmanes, enfants et femmes de toutes les castes, fouetté avec
les batons rugueux... et a converti les prisonniers en Turcs
obéissants.”



1456
destruction de l'église des Saints Apôtres à Constantinople pour
laisser la place à la mosquée de Fatih



1457
destruction du temple indien de Mandalgargh par Mahmud Khalaj



1459
prise d'Athènes par les Ottomans



1460
prise de Mistra par les Turcs; destruction des églises et
monastères; vandalisme par la destruction des fresques
religieuses: les visages des saints sont défigurés à coup de
sabres.



1460
prise de Mistra par les Turcs



1460
prise de la Morée par les Ottomans



1460c
l'église de Saint Théodore de Constantinople est transformée en
mosquée



1460c
l'église de la Théotokos Kyriotissa de Constantinople est
transformée en mosquée



1461
prise et pillage de Trébizonde par les Ottomans



1461
l'église des saints apôtres de Constantinople est rasée par
Mehmet II qui construit sur le site la Fatih Camii.



1462
construction de la mosquée de Malan par Mahmoud Shah du Gujarat,
suivant la destruction des temples et des idoles



1462
destruction du temple indien de Malan par Ala al Din Suhrab



1462
construction de la mosquée de Malan-Palanpur Taluka par Khan
iAzam Ulu Khan; l'inscription de fondation dit: “... par le
khan... qui supprima les maudits infidèles. Il détruisit les
maisons des idoles et les racines de l'infidélité... à la pointe
de l'épée et prépara cet édifice. Il fit les murs et les portes
avec les idoles...”



1463
destruction du monastère d'Al Maghtas en Egypte



1463
invasion de la Bosnie par les Turcs



1463
destruction par les Turcs du monastère de Thermi en Grèce



1463
exécution par les Turcs des martyrs grecs Saints Raphael,
Nicolas et Irène



1463
conquête de la Bosnie après la défaite de Stepan Tomasevic



1463
prise de Bobovac en Bosnie



1463
décapitation du roi Stepan Tomasevic par les Turcs



1464
réaction anti musulmane dans l'empire Songhai =>1492



1465
à Fès, pogroms après la découverte dans le quartier juif de la
tombe du fondateur de la ville, descendant de Mahomet...; les
juifs sont obligés de se déplacer vers le ghetto.



1465
émeutes à Fez à cause de la nomination d'un infidèle à un haut
poste



1465
massacres de juifs à Fez au Maroc; milliers de victimes



1465
massacre général des juifs de Fez



1465
pogrom à Fez



1465
persécution des juifs dans tout le Maroc



1465
massacres de juifs à Fez par la foule



1465
conversions forcées de juifs au Maroc



1465
conversion forcée des juifs au Maroc



1466
le sultan Mehmet II fait déporter l'archevêque Dorotheos d'Ohrid
en Macédoine à Constantinople



1467
invasion de l'Herzégovine par les Turcs



1468
prise de Karaman en Anatolie par les Ottomans et destruction des
bâtiments religieux des infidèles



1469
invasion du Junagadh par le sultan Mahmoud Beghra, pour
“étendre le pouvoir de l'islam”, selon ses dires



1469
conversion forcée du peuple indien des Mandalika



1470
le théologien Suyufi est accusé d'hérésie et de libertinage



1470
prise du Négropont par les Ottomans



1471
mise à sac de Tokat par les Turcomans d'Uzun Hasan



1472
Mahmoud Beghra fait exécuter le Raja de Champaner, Jaya Singh et
son ministre après leur refus de se convertir



1472
Mahmoud Beghra attaque Dawarka, détruit les temples et ravage
les villes



1473
destruction du temple indien de Dwarka par Mahmud Begdha



1475
le légat du Pape Alexandre d'Arioste décrit la condition des
chrétiens maronites: ”la tyrannie des Sarazins ne connait
pas de repos; dans tous les endroits du Liban, il n'y a que
désolation, qui provoque les pleurs. Sous prétexte de lever une
taxe... ils pillent tout ce que les pauvres gens de la montagne
possèdent; ils les battent à coup de triques et leur infligent
toutes sortes de tourments pour leur extorquer ce qu'ils ont;
contre ces vexations, il n'y a qu'un recours possible,
l'apostasie...”



1475
prise de la Crimée par les Ottomans



1478
conquête de l'Albanie par les Turcs



1478
destruction du temple indien de Kondapalle par Mohammad II
Bahmani



1478c
destruction du temple indien de Kanchi par Mohammad II Bahmani



1480
raids ottomans en Italie du Sud



1480
pillage d' Otrante en Italie: massacres et réduction en
esclavage



1480
le patriarcat assyrien est déporté de force d'Alkoosh vers
Marakha



1481
l'émir de Grenade Abdul Hasan refuse de payer le tribut aux rois
chrétiens et pille la ville de Zahara, puis ramène le butin dans
sa ville...



1484
interdiction pour les hindous de se baigner dans le Gange



1484
interdiction pour les hindous de se baigner dans le Gange



1487
le sultan Qait Bey d'Egypte confisque de l'argent des juifs et
des chrétiens pour financer une guerre



1490
dissolution autoritaire du monastère universitaire du Stoudion;
dispersion des moines; transformation en mosquée de l'ensemble



1492
communauté juive de Touat au Maroc est massacrée; synagogues
détruitees



1492
incendie du camp des juifs de Fez



1493
réislamisation brutale de l'empire Songhai par Askiya Mohammed



1493
fondation de l'institution des Janissaires: enlèvement de
centaines de jeunes chrétiens chaque année puis conversion de
force.



1493
invasion de la Dalmatie par les Turcs



1493
invasion de la Croatie par les Turcs



1500c
décapitation d'un blasphémateur au Caire



1500c
la viande de porc est interdite par les missionnaires musulmans
sur la côte du Sénégal



1503
le premier voyageur européen à la Mecque, Ludovico Barthema, est
menacé de mort, et doit feindre la conversion; il est ensuite
prisonnier à Jeddah et s'évade.



1504
prise et pillage de Kaboul par Babur



1505
destruction du dernier royaume chrétien du Soudan à la bataille
d'Arbaji



1505
chute du dernier royaume chrétien de Nubie



1505
destruction du temple indien de Amod par Khalil Shah



1506
écrasement définitif de la révolte albanaise



1507
destruction du temple indien de Utgir par Sikandar Lodi



1507
destruction du temple indien de Narwar par Sikandar Lodi



1508
le shah Abbas I prend Bagdad, fait quelques massacres de
sunnites, et détruit les sanctuaires et tombeaux des théologiens
sunnites



1509
l'église Saint Serge et Bacchus de Constatinople est transformée
en mosquée par Beyazit II; les fresques et mosaïques sont
recouvertes de chaux.



1509
l'église de Constantinople Saint Bacchus est transformée en
mosquée par Beyazit II



1510
l'église de Saint Serge et Bacchus de Constantinople est
transformée en mosquée



1510
déportation des shiites anatoliens vers la Morée par Beyazit II



1510
le sultan menace de détruire l'Eglise du Saint Sepulcre de
Jerusalem



1510c
le sultan Sélim le Cruel fait massacrer 40 000 chiites
anatoliens



1512
début de la vague de persécution des chiites par Sélim I dans
tout l'empire =>1514



1514
prise de Kars sur les Géorgiens



1514
début de la persécution officielle des alévis par les Ottomans
après la défaite des Perses à Caldiran



1514
le patriarche maronite Simon écrit au Pape Léon X pour se
plaindre “des taxes, tributs très lourds, vexations,
persécutions et brutalités”.



1514
alliance des maronites et des druzes dans l'émirat de Fakraddin
pour résister aux Ottomans sunnites



1515
les Javanais sont chassés par les invasions musulmanes et se
réfugient à Bali



1516
massacre de dizaines de milliers d'Alaouites en Syrie au moment
de la conquête des Ottomans sunnites



1516
les juifs algériens reçoivent le statut officiel de dhimmi de la
part des Ottomans; certains couleurs leur sont interdites (rouge
et vert); ils n'ont pas le droit de monter à cheval ou de porter
des armes; ils doivent payer la taxe discriminatoire; leur
représentant est rituellement giflé au moment de la remise du
tribut aux autorités.



1516
en Syrie, le sultan Selim fait décapiter 9 400 hérétiques
alaouites avec les encouragements de tous les théologiens
sunnites



1516
le gouverneur espagnol de l'île de Penon, Martin Vagas,est
contraint par le corsaire Khair ed Din de choisir entre la
conversion ou la mort: il est fouetté à mort, découpé en
morceaux et jetté à la mer.



1517
destruction du temple indien de Nagarkot par Khawas Khan



1518
destruction du temple indien de Gwallior par Ibrahim Lodi



1520
le sultanat d'Adal lance un djihad contre l'Ethiopie et ramasse
des milliers d'esclaves



1520
l'église de Saint Jean Baptiste in Trullo de Constantinople est
transformée en mosquée par Ahmet Pasha



1520
l'église du monastère de saint Jean in Trullo est transformée en
mosquée par le pasha Ahmet



1520c
l'émir d'Alger Khair ed Din fait construire le fort de la ville
avec 30 000 esclaves chrétiens



1521
expulsion des juifs de Belgrade par les Ottomans



1522
expulsion des chrétiens de la ville de Rhodes



1522
siège de Rhodes par le sultan Soliman II



1522
destruction de la grande synagogue de Jérusalem par la foule:
“ce fut une journée mémorable” (Mugir ad Din); après
un procès, la synagogue est reconstruite: “ce fut une
journée terrible” (id.)



1522
expulsion de la population chrétienne de Rhodes par les Ottomans



1523
répression des hérétiques druzes par le gouverneur de Damas



1523
le sultan ottoman Soliman ordonne la fermeture de l'église du
Cénacle à Jérusalem, et sa conversion en mosquée



1523
massacre des hérétiques druzes par le gouverneur ottoman Khorram
Pacha



1523
le gouverneur de Damas Khurram Pacha ravage le pays des druzes
et détruit leurs villages, parce qu'ils sont suspectés
d'hérésie; des centaines de têtes tranchées décorent les murs de
la forteresse de Damas; leurs livres sont brûlés



1524
expulsion des juifs de Buda en Hongrie par les Ottomans



1524
le sultan Ahmed Shaitan d'Egypte impose à la communauté juive
une énorme taxe en les menaçant d'extermination. Elle est sauvée
par le meurtre du sultan; fête de commémoration locale par le
suite



1525
selon les historiens, depuis l'an 1000, les Indiens ont perdu 80
millions d'habitants du fait de la conquête musulmane



1525
entre cette date et l'an 1000, les historiens ont calculé que la
population indienne avait baissé au total de 80 millions
d'habitants, essentiellement imputables au envahisseurs
musulmans.



1525
La dynastie saadienne s'empare de Marrakech contrôle le Touat et
maîtrise le commerce transsaharien des esclaves.



1525
pillage du quartier commerçant des juifs du Caire



1526
invasion de l'Inde par Babur



1526
révolte des soufis hérétiques Kalender contre les Ottomans et
repression radicale



1526
invasion de l'Inde par le sultan Babar



1526
massacre des prêtres catholiques par les Turcs dans la région de
Mohacs en Hongrie, après leur victoire sur les Impériaux



1527
le Mollah Kabiz (ou Kabid) décapité à Constantinople pour avoir
dit que Jésus était supérieur à Mahomet



1527
mort du théologien Ahmad Baba, qui édictait: “la raison de
l'escalvage infligé aux Soudanais est leur refus de croire...
C'est pourquoi il est légal de s'emparer de quiconque est
capturé comme infidèle... Mahomet le prophère réduisait en
esclavage les personnes, parce qu'elles étaient infidèles...
C'est alors légal de posséder des Ethiopiens.”



1527
attaques ottomanes en Bosnie, Croatie, Dalmatie, Slavonie



1528
destruction du temple d'Ayodhya et construction d'une mosquée



1528
destruction du temple hindou d'Ayodhya, et érection de la
mosquée Babri sur le site



1528
victoire de Khanwa du sultan Babur sur Rana Sanga; érection de
nombreuses pyramides de têtes.



1528
le sultan Babur écrit: “j'ai attaqué Chaderi (Mahdhya
Pradesh) et je l'ai prise, par la grâce de Dieu en quelques
heures. Nous avons massacré les infidèles et l'endroit qui avait
été darul-harb est devenu darul-Islam.”



1528
le sultan Babuur écrit: “le jour suivant, ... nous sommes
arrivés à un endroit appelé Urwa. (ces statues) j'ai ordonné
qu'elles soient détruites.”



1528
prise de Buda par les Turcs



1529
les Turcs ottomans investissent Vienne



1530
jihad contre les Portugais au Yémen



1531
inscription sur la mosquée de Manvi dans le Karnataka:
“...une mosquée a été construite à partir d'un temple comme
signe de religiosité”.



1531
destruction du temple indien de Devarkonda par Quli Qutb Shah



1532
Un Yéménite, converti au christianisme et passé au service du
négus d'Ethiopie, rédige un ouvrage de réfutation de l'islam
qu'il destine aux musulmans d'Ethiopie



1535
pogrom puis expulsion des juifs de Tunisie



1535
20 000 esclaves chrétiens se révoltent à Tunis au cours de
l'attaque de la flotte de Charles Quint



1535
massacre des juifs de Tunisie



1536
le gouverneur d'Alep fait brûler vifs deux hérétiques shiites



1537
ordre du sultan ottoman à tous les gouverneurs de faire exécuter
toute personne qui doute des paroles du Coran



1537
prise de Bagdad par les Ottomans et massacre de shiites



1537
le pirate turc Barbarossa attaque l'île d'Egine; les hommes sont
tous massacrés; les femmes et les enfants sont réduits en
esclavage par milliers.



1541
prise de la Hongrie par les Turcs



1543
avec l'autorisation du roi François I, la cathédrale Sainte
Marie de Toulon est transformée momentanément en mosquée pour
les corsaires de Barberousse



1543
pillage de Nice par les Barbaresques



1544c
massacre des chrétiens des îles de Lipari par la flotte turque



1550
les Perses ravagent les sanctuaires géorgiens de la région
d'Echmiadzin



1550
selon léon l'Africain, au Maroc, une esclave vaut 15 dinars, un
homme 20 et un eunuque 40.



1550c
destruction du monastère de Bachkovo en Bulgarie par les
Ottomans



1551
invasion de la Géorgie par le shah Tamaz



1551
prise par le shah Tamaz du monastère géorgien de Vardzia;
pillage du trésor et massacre des moines prisonniers



1552
destruction du temple indien de Narwar par Dilawar Khan



1554
la ville d'Erevan est totalement rasée par les Ottomans



1554
pillage et persécutions contre la population juive de Marrakech
par les Turcs qui ont pris la ville



1554
massacre des juifs de Marrakech par les Turcs



1555
capture du fort espagnol de Bougie par Salah Bey; 600
prisonniers chrétiens sont vendus comme esclaves



1556
destruction du temple indien de Puri par Sulaiman Karrani



1557
création du ghetto de Marrakesh et déportation des juifs comme
punition après une plainte d'adultère supposé entre un juif et
une musulmane



1557
constitution du ghetto de Marrakech



1560
l'amiral turc Piyale Pasha prend le fort espagnol de Jerba:
massacre de 5000 personnes et construction d'une colline
d'ossements de 6 mètres de haut



1560
500 prisonniers chrétiens sont massacrés dans le fort de Djerba
par le turc Piyale Pasha; il fait construire un tas d'ossements
de 6 mètres de hauteur



1561
l'église des Saints Apotres de Constantinople est détruite par
le sultan Mehmet II



1563
exécution du soufi indien Muhammad Gwaliyari



1564
destruction du royame hindou de Vijavanagar



1564
tentative d'attaque des Ottomans sur Moscou



1565
prise et destruction de la capitale Vijayanagar; 5 mois de
pillages et de destruction par Nizam Shah



1565
attaque par les Moghols des royaumes hindous du sud de l'Inde



1565
pendaison par les Ottomans du maître soufi Pir Sultan à Sivas,
qui devient le martyr du mouvement alévi



1565
siège de Malte par les Ottomans et massacre de chevaliers
prisonniers



1565
mort du sheikh soufi égyptien al Sharanii: il affirmait souvent
sa haîne des juifs et des chrétiens, inspirée selon lui par
Allah; il approuve aussi la destruction des églises et
synagogues comme “ promotion du bien et prohibition du
mal”; il écrit aussi un traité sur “L'abrogation des
contrats avec les juifs et les chrétiens”



1565
destruction totale de la ville de Hampi, capitale de l'Etat
hindou du Vijaynagar par les armées musulmanes Bahamani



1566
vague de répression de l'alcoolisme dans l'empire ottoman, et
protestation des sectes soufies et des minorités



1567
construction de la Hammam Darwaza Masjid de Jaunpur après la
destruction du temple sous le règne d'Akbar



1567
construction de la Hammam Darwaza Masjid dans l'Uttar Pradesh
sous Akbar; l'inscription dit: “Grâce à la direction du
toujours durant et vivant, la maison de l'infidélité est devenu
le lieu de prière...”



1568
au cours de la prise de Chittorgarh par Akbar, 8000 femmes
hindoues se suicident



1568
au cours de la prise de Chittogarh par Akbar, 30 000 non-
combattants sont tués



1568
février: massacre de 30 000 Hindouistes par le Moghol Akbar à
Chitod



1568
révolte des Morisques d'Espagne; assassinats de prêtres,
destruction d'églises et tortures; ils sont ensuite éliminés par
la répression



1568
le moghol Akbar ordonne l'exécution de 30 000 Rajpoutes capturés



1568
Akbar, surnommé “Massacreur d'Infidèles” au début de
son règne, fait exécuter 30 000 paysans hindous après leur
révolte à Chitod, et construit des tours avec leurs têtes



1569
martyre de Jérome par le renégat Ali Pasha à Alger, qui est
enterré vivant



1569
exécution à Alger d'un apostat appelé Jeronimo (nom musulman
inconnu) récupéré par les barbaresques; le moine Haedo raconte
les supplices qu'il a endurés; il meurt enfoui dans du béton.



1570
siège de Nicosie et pillage par les Ottomans



1570
attaque de Chypre par les Ottomans



1571
exécution par les Turcs des prisonniers du siège de Famaguste;
le général Braggadino est torturé pour l'aider à se convertir,
puis il est exécuté



1571
prise de Chypre par les Turcs



1574
guerre civile au Maroc entre trois prétendants; les juifs sont
victimes pour tous les camps



1574
le sultan Murat III fait exécuter ses 5 frères dès son avènement



1574
le monastère du Myrelaion à Constantinople est transformée en
mosquée par le sultan Murat III



1574
début de l'aggravation de la situation des juifs avec le déclin
de l'empire ottoman



1574
l'église de Constantinople du Myrelaion est transformée en
mosquée par Murat II



1576
le chah Ismail II hésite à frapper des légendes religieuses sur
les monnaies, parce qu'elles pourraient être souillées par les
mains des infidèles



1576
destruction du temple indien de Bankapur par Ali Adil Shah



1577
les Ottomans abattent la cathédrale géorgienne de Sioni



1578
le Divan ottoman relance la persécution des alévis, les suspects
sans preuves peuvent être exécutés



1578
les Kurdes attaquent la ville chrétienne d'Urmi en Iran et
emportent 1000 prisonniers.



1578c
le pasha turc de Rawandoz attaque les villages assyriens
d'Alqosh et Tel Kepe



1578c
le pasha turc de Rawandoz attaque le monastère de Rabban
Hormizd; un évêque et plusieurs moines sont tués.



1579
destruction du temple indien de Ahobilam par Murahari Rao



1579
attaques des druzes et des bédouins contre la communauté juive
de Safed



1579
attaques des druzes et des bédouins contre la communauté juive
de Tibérias



1580
l'observatoire de Constantinople est détruit par des religieux
fanatiques après une peste



1585
destruction du temple Ramchandraji à Ayodhya par Babar



1586
l'église de Saint Jean in Trullo de Constantinople est
transformée en mosquée



1586
conversion de l'église Théotokos Pammakaristos de Constantinople
en une mosquée de la Victoire



1586
destruction de 33 temples hindouistes par les sultans
d'Ahmadnagar



1586
pogroms au Yémen et persécutions: les juifs sont obligés de
porter des insignes discriminatoires; on les accuse d'être les
alliés des Turcs.



1586
confiscation de la synagogue de Nahmanides à Jérusalem,
transformée en entrepôt



1586
destruction du temple indien de Ghoda par Mir Mohammad Zaman



1586
construction de la mosquée de Ghoda à Poona dans le Maharashtra;
l'inscription dit: “O Allah, O Muhammad, O Ali! ...Mir
Muhammad Zaman... a démoli 33 temples à idoles et a construit
avec la grâce divine ce bâtiment dans un lieu de
perdition.”



1587
le monastère de la Theotokos Pammakaristos à Constantinople est
transformée en mosquée; les décorations et portraits sont
détruits.



1587
le Kashmir bouddhiste et hindouiste est conquis par les Moghols
et les habitants sont presque tous convertis de force



1587
le monastère de la Théotokos Pammakaristos est transformée en
mosquée par Murat III après de nombreuses destructions



1587
conversion forcée de la population du Kashmir après sa conquêe
par les Moghols



1590
le patriarcat assyrien est déporté de force de Marakha vers
Khorawa



1591
l'église de la Théotokos Pammakaristos de Constantinople est
transformée en mosquée



1591
les Marocains détruisent l'empire du Songhaï, et réduisent les
prisonniers à l'esclavage



1592
exécution de la juive Esther Chiera et d'un de ses fils pour
jalousie de la part du harem de Constantinople



1592
le patriarcat assyrien est déporté de force de Khorawa vers
Qudkhanis



1593
destruction du temple indien de Cuddapah par Murtaza Khan



1593
destruction du temple indien de Chittoor par Itibar Khan



1595
prise de Bucarest et pillage par les troupes ottomanes



1596
massacres systématiques en Anatolie au cours des visites
d'inspection de l'armée par le vizir Caghoglu Sinan Pasha



1597
jihad au Yémen contre les Ottomans considérés comme des
infidèles



1599
destruction du temple indien de Srikurman par Qutb Shah



1600
de 622 à 1600, de 7 à 10 millions d'esclaves ont été transférés
dans le monde musulman depuis l'Afrique Noire



1600
pillage de la ville de Sivas par les Celali



1600c
les Turcs utilisent les ruines du monastère des Saints Archanges
de Prizren pour en faire une mosquée



1600c
début pour un siècle des persécutions des mazdéens en Iran: ils
n'ont plus le droit de monter à cheval, doivent de vêtir de
façon modeste, ne doivent pas tuer un musulman, y compris en cas
de légitime défense



1602
jihad réciproque entre Ottomans sunnites et Perses shiites



1603
début d'une période de persécution des araméens par les
Ottomans, qui va durer trois ans, dans les régions de Mardin et
Diyarbakir.



1604
la cathédrale arménienne d'Ani est transformée en mosquée



1604
incendie et déportation des habitants d'Erevan par le shah perse
Abbas



1604
début d'une période de famine, violence et conversions forcées
de la population juive de Fès: 2000 conversions en 2 ans



1604
déportation des Arméniens par les armées du shah Abbas (300 000
personnes, dont 3000 survivront)



1604
attaque de la communauté juive de Safed en Palestine par les
druzes



1605
le roi de Gowa (Célèbes en Indonésie) se convertit à l'islam et
l'impose à tous les rois voisins



1605
les Turcs bâtissent une mosquée sur le monastère des Saints
Archanges à Prizren



1605
vague de conversions forcées à l'islam des juifs de Fez (2000
personnes et 3000 morts)



1605
le prêtre Vincent de Paul est réduit en esclavage à Tunis



1605
Dans la région de `Udayn au Yémen, un certain cheikh hérétique
`Abd al-Rahmân al-Sâfiya lance un mouvement messianique, avant
d'être exécuté



1605
déportation des chrétiens de la ville arménienne de Jugha par le
shah Abbas I



1606
exécution raffinée du sixième gourou de la religion sikh, Arjun
Dev, par Jihangir



1606
tentative de siège de Vienne par les Ottomans



1607
l'Allemand Johann Vild, esclave d'un Persan, visite la Mecque
dont il fait une description horrifiée



1608
persécution pendant deux ans des juifs de Taroudat par les
Berbères



1608
persécution des juifs réfugiés dans l'Anti-Atlas par les
Berbères



1610
le voyageur anglais Finch décrit les chasses en Afrique
destinées aux sultans moghols, pour les approvisionner en
animaux et en esclaves



1610c
l'anglais William Finch, voyageur à la cour des Moghols, décrit
la chasse aux esclaves hindous par les musulmans, “comme
des proies animales”.



1611
le soufi Samad est décapité en public devant la mosquée de Delhi



1613
destruction d'une idole de Varaha à Pushkar sur les ordres de
Jihangir



1613
avènement du sultan Agung du Mataram (Indonésie) qui durant son
règne étend ses Etats et l'islam par le combat; il reçoit donc
le titre de sultan des autorités de la Mecque



1613
destruction du temple indien de Pushkar par Jihangir



1614
invasion de la Géorgie par le shah Abbas;destructions,
déportation, profanations des images saintes par le shah lui
même



1617
conversions forcées de juifs en Perse



1619
le shah Abbasi d'Iran intensifie les persécutions contre les
juifs, qui sont contraints en masse à se convertir, tout en
pratiquant en secret.



1620c
le juriste Ahmed Baba de Tombouctou estime qu'il est juste de
faire des infidèles des esclaves



1622
conversion forcée des juifs de Perse



1623
le shah Abbas I s'empare de Badgad, massacre une partie de la
population sunnite, détruit des mosquées et des tombeaux de
saints



1624
le shah Abbas tente de convertir le jeune prince Alexandre de
Géorgie, qui meurt sous la torture



1624
mort du soufi moghol Ahmad Sirhindi, qui s'était proclamé
“rénovateur du second siècle de l'Islam”; il a écrit
de très nombreuses lettres parmi lesquelles:(n° 163) “
l'honneur de l'islam réside dans l'injure faite aux infidèles et
mauvais croyants? Celui qui respecte les infidèles déshonore les
croyants.”



1625
le couvent de Saint Nicolas de Constantinople est enlevé aux
Dominicains et devient une mosquée



1625
les Ottomans assiègent Bagdad



1625
le gouverneur de Jérusalem Ibn Farouk emprisonne et rançonne les
notables juifs pour rembourser la somme qu'il avait dû donner
pour avoir ce poste



1625
persécutions de la communauté juive de Jérusalem



1625c
islamisation forcée du Samtzkhé, région de Géorgie; oppression
fiscale sur les infidèles et exode



1625c
persécution des juifs de Jérusalem par le gouverneur Ibn Farouk;
sa chute un an plus tard est considérée comme une délivrance



1626
persécutions de la communauté juive de Jérusalem



1627
le village islandais du pasteur Olufr Eigilsonn est pillé par
des corsaires barbaresques et la population est en partie
réduite à l'esclavage.



1627
persécutions de la communauté juive de Jérusalem



1628
le roi moghol Jahan massacre toute la lignée masculine de sa
famille dès son arrivée au pouvoir



1630
les Ottomans assiègent Bagdad



1631
décret ottoman sur les interdictions concernant les communautés
infidèles: ne pas monter à cheval, avoir des costumes discrets,
rester humble.



1631
capture et asservissement de la population entière du village de
Baltimore en Irlande, par des pirates barbaresques



1632
le roi moghol Jahan ordonne la destruction de tous les temples
récents



1632
destruction d'églises chrétiennes à Agra et Lahore en Inde



1632
destruction du temple indien de Benares par Shah Jahan



1632
destruction d'églises chrétiennes à Agra par le sultan Jahan



1632
le sultan moghol Jahan prend l'enclave portugaise de Hugh et
massacre les habitants chrétiens en les écrasant sous le passage
de ses éléphants, quand ils ne se convertissent pas; 14 000
victimes



1632
destruction d'églises chrétiennes à Lahore par le sultan Jahan



1633
le Moghol Jahan prend la ville portugaise de Hugh près de
Calcutta et ordonne l'exécution de 10 000 habitants infidèles
“explosés par la poudre, noyés dans l'eau ou brûlés par le
feu”



1633
le Moghol Jahan capture 4000 infidèles à Hugh et tente de les
convertir de force à l'islam; ceux qui résistent sont écrasés
par des éléphants



1634
le sheyhülislam du sultan Murat IV est décapité



1635
guerre sainte d'agression d'Al Karim au Soudan contre les
Tunjurs païens



1635
destruction du temple d'Orchha par le shah Jahan



1635
le poète turc Néfi est décapité



1635
l'émir druze Fakkradin est décapité à Constantinople après 20
ans de résistance



1635
début de la persécution des chrétiens orientaux après la
disparition de l'émirat druze; massacre de milliers de chrétiens
par sunnites et shiites



1635
le chef druze Fakr ad Din est décapité à Constantinople



1635
fatwa du grand mufti de Constantinople contre les shiites:
“(ils) sont des infidèles, des rebelles et des pécheurs
coupables de fautes graves. A leur condition d'infidèles, ils on
t ajouté la rébellion, l'obstination dans leurs erreurs, et
toutes les formes du péché, de l'hérésie et de l'athéisme”



1635
après l'exécution de l'émir hérétique druze Fakreddin par les
Ottomans, persécution des chrétiens du Liban



1635
destruction du temple indien de Orchha par Shah Jahan



1637
l'imam yéménite al Muayyad décrête une fatwa contre le tabac et
fait détruire tous les stocks; la mesure est un échec



1638
les Ottomans assiègent Bagdad



1638
un millier de shiites sont massacrés par les Ottomans à Bagdad



1639
le sultan javanais de Mataram attaque par le jihad le dernier
royaume hindouiste de Java, Balambangan, et déporte sa
population



1641
destruction du temple indien de Srikakulam par Sher Mohammad
Khan



1642
début de la persécution des juifs iraniens par le shah Abbas II;
massacre et conversions forcées



1642
destruction du temple indien de Udayagiri par Ghazi Ali



1650
les juifs de Tunisie sont déportés dans des quartiers spéciaux
appelés “hara”



1650
les mazdéens de Téhéran sont déportés sur ordre du shah AbbasII



1650
les juifs tunisiens sont regroupés dans des ghettos appelés
“hara”



1650c
conversion forcée des juifs de Perse, sous le shah Abbas II



1650c
les synagogues du Yémen sont régulièrement détruites par fatwa



1653
mouvement massif de conversions forcées de juifs en Perse sous
Abbas II



1653
destruction du temple indien de Poonamallee par Rustan ibn
Zulfikar



1655
le voyageur Peter Mundy rencontre en Mer rouge un navire:
“les marchands étaient arabes, la marchandise composée
d'esclaves, environ 300...”



1655
la condition des juifs et les chrétiens à Constantinople d'après
le voyageur J. Thévenot: “ ...(les juifs)portent par
obligation un bonnet violet fait comme la forme d'un chapeau, et
de même hauteur.... (ils ) payent tous les ans le karajde, qui
est un tribut de quatre piastres... les juifs de Chrétienté
étant en Turquie ne le payent point, et pour montrer qu'ils ne
le doivent pas, portent un chapeau, et ont un bon certificat
d'un consul, comme étant de tel lieu de la chrétienté”



1655
témoignage du voyageur français Jean Thévenot sur les apostats
dans l'empire ottoman: “Ils brûlent vifs les reniés qui
redeviennent chrétiens, leur mettent un sac de poudre au col, et
une calotte poissée sur la tête. Mais les chrétiens qui font ou
disent quelque choses contre la loi de Mahomet, ou sont surpris
avec une femme turque, ou entrent en une mosquée, sont
empalés....Il y a encore quelques cas pour lesquels on fait
mourir les chrétiens, s'ils ne se font pas turcs, car un
chrétien peut racheter sa faute en se faisant turc.”



1655
destruction du temple indien de Bodhan par Aurengzeb



1656
projet de massacre de toutes les minorités à Constantinople
déjoué par le grand Vizir



1656
juifs chassés d'Ispahan en Iran



1656
abolition (pour des raisons pratiques) du devshirme, enlèvement
et conversion de force d'enfants chretiens par les Ottomans pour
peupler le corps des Janissaires. La pratique avait duré 300 ans



1656
expulsion de tous les juifs d'Ispahan; ils sont ensuite
convertis de force et collectivement; l'historien Dionysos
estime leur nombre à 100 000



1656
destruction de la communauté juive de Tibérias



1658
décapitation de Dara Shikohfrère du Moghol Aurengzeb pour ses
convictions soufies tendant vers l'hérésie; il avat aussi osé
apprendre le sanskrit; son corps est exposé puis jeté aux
ordures



1658
l'immense bibliothèque du prince Dara Shikoh est brulée.



1658
le pape écrit au shah de Perse pour lui demander de ne pas
persécuter les chrétiens



1658
Dara Shikoh, le frère du sultan Aurangzeb est décapité comme
hérétique



1658c
le Moghol Aurangzeb fait exécuter son frère Mourad sous un
prétexte religieux



1658c
le Moghol Aurangzeb fait exécuter son frère Dara pour cause
d'hérésie



1659
destruction d'un temple de la déesse Bhavani sur la côte de
Konkan



1659
persécution par les Moghols du soufi Mullan shah Lahori



1659
emprisonnement et torture en Inde du soufi Mullan Shah Lahori



1659
le Moghol Aurengzeb se proclame calife du Monde Musulman; il se
nome lui-même “le Fléau des Infidèles”



1659
destruction du temple indien de Tuljapur par Afzal Khan



1659
le théologien juif Sarmad est décapité en Inde sur ordre du
sultan Aurengzeb



1659
le Moghol Aurengzeb se proclame “calife du monde
musulman” et “la Terreur des Infidèles”



1660
églises brûlées à Galata et Constantinople par le grand Vizir;
rachat des terrains à prix fort par les communautés chrétiennes



1660
ordre général du sultan Aurengzeb: “les lettrés hindous
devront être exclus des emplois publics et tous les lieux de
culte des infidèles et les grands temples de ce peuple infâme
devront être abattus et détruits d'une façon qui devra susciter
l'étonnement devant l'accomplissement d'une tâche si énorme...
toutes les mosquées de l'empire seront réparées par les fonds
publics....”



1661
décapitation du soufi Said Sarmad par les Moghols



1661
punition par les Moghols du soufi Yahya Chisti pour avoir joué
de la musique dans une cérémonie



1661
décapitation du soufi Kalender par les Moghols



1661
décapitation en Inde du soufi Mansour e Sani



1661
décapitation en Inde du soufi Qalendar



1661
“Aurengzeb dans son zèle d'élever la loi de l'islam envoya
des ordres à son vice-roi de Bihar, Daud Khan, pour la conquête
de Palamau. Dans les opérations qui suivirent, de nombreux
temples furent détruits” (Alamgir Nama)



1661
“quand Mir Jumla fit la guerre au Raja de kuch Bihar, les
Moghols détruisirent de nombreux temples... les idoles furent
brisées et les temples convertis en mosquées” (Alamgir
Nama)



1661
destruction du temple indien de Cooch Bihar par Mir Jumla



1662
destruction du temple indien de Delvagaon par Mir Jumla



1662
destruction du temple indien de Garhgaon par Mir Jumla



1664
destruction du temple indien de Gwalior par Mutamad Khan



1665
interdiction par le sultan Aurengzeb d'illuminer la fête hindoue
de Diwali



1665
le sultan Aurangzeb interdit aux hindous la ville sacrée de
Jatras.



1665
le sultan Aurangzeb interdit aux hindous de tirer des feux
d'artifice dans leurs fêtes religieuses



1665c
interdiction par les sultans moghols de la possession
d'éléphants par les hindous.



1665c
prison et torture pour le soufi indien Yahiya Chisti, coupable
d'avoir participé à un concert de musique



1666
le messie juif Shabbetai Zevi est contraint par le sultan de se
convertir à l'islam, sous menace de mort.



1666
mort du Moghol Shah Jahan (constructeur du Taj Mahal), après 48
campagnes contre les infidèles en 30 ans



1666
sous le règne de Jahan Shah, 76 temples sont détruits à Bénarès



1666
mort du roi moghol Jahan, après 48 campagnes militaires en 30
ans



1666
conversion forcée du rabbin hérétique Sevi à Constantinople



1667
persécution des Arméniens chrétiens en Iran



1667
devant les persécutions, le patriarchat maronite se réfugie dans
le Mont Liban



1667
fuite du patriarche syrien-catholique du Liban dans les
montagnes



1667
destruction du temple indien de Akot par Mohammad Asraf



1668
interdiction d'accès à la ville sacrée de Jatras pour les
Hindous



1669
destruction du grand temple de Vishvanath à Banara



1669
destruction du temple de Vishvanath à Bénares



1669
début de la politique programmée de destruction de la religion
hindou par le moghol Aurangzeb



1669
le chef des Bohras et 700 de ses fidèles sont décapités par les
Moghols



1669
bannissement de Dehli du soufi Muharran



1669
le gouverneur Hasan Ali Khan déclare avoir détruit 172 temples
hindous dans sa province



1669
le général Abu Tarab déclare avoir détruit 66 temples dans la
province d' Amber



1669
le chroniqueur Maasiri Alamgiri rapporte que le 2 septembre,
Aurengzeb ordonne la destruction du temple de Vishvanath de
Bénarès.



1669
le sultan Aurangzeb donne l'ordre à tous les gouverneurs de
détruire le totalité des temples et écoles hindous.



1669
expulsion de Delhi du chef shiite Muharran



1669
exécutions massives d'imams shiites dans l'empire moghol



1669
exécutions par les Moghols du chef de la secte des Bohras et de
700 fidèles



1669
expulsion de la communauté juive d'Oran



1669
Aurengzeb fait couper les membres du roi hindou Gokla



1669
destruction du temple indien de Bénares par Aurengzeb



1669
le sultan Aurengzeb fait couper les membres du roi hindou Gokla
qui refusait la conversion



1670
destruction du temple de Keshava deva près de Mathura et
construction d'une mosquée par dessus



1670
Aurengzeb fait exécuter son propre fils qui n'avait pas respecté
les lois sur les vêtements et la longueur de la barbe



1670
expulsion des juifs de Dila au Maroc par al Rashid



1670
destruction du temple indien de Mathura par Aurengzeb



1671
ordre du sultan Aurengzeb de démettre tous les prêtres hindous



1671
début de la campagne de conversions forcées au Kashmir par le
gouverneur Iftikar Khan



1672
révolte de la secte indienne des Satnami après une dispute entre
un adepte et un soldat moghol; dans la répression, la secte
disparait totalement



1672
génocide du peuple Satnami par Aurengzeb



1672
mesure de surveillance des esclaves après une évasion d'un
“bagne” turc



1672
évasion de 8 Français retenus comme esclaves à Constantinople



1672
le mufti de Boursa est étranglé sur les ordres du sultan



1672
Aurengzeb fait massacrer des centaines de milliers d'hindous
révoltés à Mewat



1672
massacre de milliers d'hindous à Mewat par Aurengzeb



1673
une esclave de Constantinople met le feu à un quartier de la
ville pour prostester contre les mauvais traitements qu'elle
subissait; le voyageur Thévenot l'approuve: “cet exemple
pourrait etre utile aux misérables esclaves”



1674
confiscation de toutes les terres sacrées du Gujarat



1675
martyre du guru sikh Bahadur; tentative de conversion forcée;
décapitation de ses fidèles puis de lui même



1675
martyre du sikh Bhai Dyala, cuit dans un chaudron



1675
martyre du sikh Bhat Sati entouré de fils de coton et brulé



1675
le gourou sikh Bhai Mati Dass est bouilli dans un chaudron sous
les ordres du Moghol Auregzeb



1675
les dignitaires sikhs venus protester contre les conversions
forcées sont brûlés vifs



1676
expulsion des juifs de Sanaa au Yémen



1676
expulsion des juifs du Yémen par l'imam al Mahdi



1676
mort en déportation du rabbin hérétique Sevi de Constantinople



1676
destructions de synagogues au Yemen



1677
guerre de Shuur Bubbuë qui a opposé les guerriers Beni Hassan,
c'est-à-dire les Arabes et les Zwaya (marabouts), c'est-à-dire
les Berbères de Mauritanie. Les vainqueurs arabes ont imposé
leur langue; il a été interdit aux Berbères de parler leur
langue zanaga



1677?
martyre du gourou sikh Bhai Dyala qui refusait la conversion



1678
décembre: le moghol Aurengzeb tue les deux héritiers enfants du
Maharaja de Jodhpur



1678
essai de conversion forcée des juifs du Yémen par l'imam Ahmed
Hi Hassan; fermeture des synagogues



1678
conversion forcée des juifs du Yémen sous peine de mort



1678
Aurengzeb envahit le royaume hindou de Jodhpur



1678
conversions forcées de juifs au Yemen



1679
au Rajastan, destruction de temples à Khandela



1679
au Rajastan, destruction de temples à Jodhpur



1679
au Rajastan, destruction du temple de Udaipur



1679
le Moghol Aurengzeb détruit 123 temples hindouistes dans la
région de Udaipour



1679
le Moghol Aurengzeb détruit 63 temples hindouistes dans la
région de Chittor



1679
le Moghol Aurengzeb détruit 66 temples hindouistes dans la
région de Jaipour



1679
imposition de la capitation sur les infidèles en Inde



1679
Aurangzeb fait détruire 123 temples à Udaipur



1679
Aurangzeb fait détruire 63 temples à Chitor



1679
L'imam al-Mahdî donne l'ordre d'expulser les juifs de Sanaa.
Ils sont accusés de faux-monnayage, de vente de vin et de
sorcellerie43. Il projette de les expulser définitivement de la
péninsule Arabique, en se fondant sur un hadîth du Prophète.



1679
destruction du temple indien de Khandela par Darab Khan



1679
destruction du temple indien de Jodhpur par Khan Jahan



1680
l'Anglais Joseph Pitts, esclave converti de force, visite la
Mecque; il y rencontre un Irlandais réduit à lesclavage comme
lui.



1680
Aurangzeb fait détruire 66 temples à Jaipur



1680
Aurengzeb réintroduit la taxe sur les infidèles (abolie par
Akbar)



1680
Aurengzeb fait massacrer par ses éléphants les hindous venus
protester contre la nouvelle taxe



1680
“l'empereur (Aurengzeb) alla voir le lac Udaisagar.... et
ordonna que les trois temples sur ses rives soient
détruits” (Akhbarat)



1680
la vieille synagogue à Sanaa est transformée en mosquée



1680
destruction du temple indien de Udaipur par Ruhullah Khan



1680
destruction du temple indien de Chitor par Aurengzeb



1680
extrait de la législation des Moghols envers les
hindous:
“aucun hindou ne pourra monter un cheval,
s'habiller comme un Moghol, porter des armes, participer à des
fêtes, recevoir une éducation supérieure, visiter des
jardins...”



1680
massacre d'infidèles par Aurengzeb, écrasés par ses éléphants



1681
“Aurengzeb décida de quitter le Deccan... Sa marche fut
ponctuée par la destruction de nombreux temples. Le chef des
travailleurs reçut l'ordre de tous les détruire” (Akhbarat)



1681
“Aurengzeb envoya des ordres pour la destruction de tous
les temples de Lakheri” (Akhbarat)



1682
Aurengzeb attaque la capitale des Marathes et torture puis
exécute Shambu Ji leur roi



1682
Aurengzeb attaque Aurengabad, capitale des Marathes et torture
leur roi Shambu Ji pour le convertir, et finit par l'exécuter



1682
constitution du ghetto de Meknès



1683
bannissement du soufi Mir Hussein en Inde pour hérésie



1683
les Ottomans assiègent Vienne



1683
pillage de l'Autriche par l'armée ottomane de Kara Mustafa;
destruction d'églises, massacres, réduction à l'esclavage



1690
le Moghom Aurengzeb interdit aux Indiens de monter à cheval et
se se faire porter sur des baldaquins



1690
tous les fonctionnaires des Moghols sont contraints de se
convertir



1690
le moghol Aurengzeb interdit aux infidèles de monter à cheval ou
sur un palanquin



1690
Aurengzeb ordonne la conversion de tous les fonctionnaires de
l'empire moghol



1692
“Aurengzeb envoya des ordres au gouverneur ...pour la
destruction de tous les temples de Rasulpur” (Akhbarat)



1692
destruction du temple indien de Cuddapah par Aurengzeb



1694
fondation de l'empire guinéen des Fulani, en état de guerre
sainte constante envers ses voisins



1694
“le gouverneur d'Ajmer reçut l'ordre de détruire le temple
et de faire cesser l'adoration des idoles” (Akhbarat)



1695
le shah Hussein décrête la conversion forcée des mazdéens, et
fait détruire leur temple dans la capitale



1698
le roi hindou Shambhaji est contraint à se convertir: il refuse
de le faire et est aveuglé, puis découpé en morceaux



1698
Kavi Kalashle premier ministre du roi hindou Shambhaji est
contraint à se convertir: il refuse de le faire, dit des choses
méchantes sur Mahomet,et on lui arrache la langue, puis découpé
en morceaux



1698
destruction du temple indien de Sambhar par Shah Sabz Ali



1698
destruction du temple indien de Bijapur par Hamid al Din Khan



1698
le roi hindou Shambhaji est découpé en morceaux par Aurengzeb
parce qu'il refusait la conversion



1699
Début de la révolte du "magicien" (sâhir) Ibrâhîm al-
Mahahwarî, un descendant de l'imam al-Qâsim b.'Alî al-'Iyânî. Il
prétend être le précurseur du mahdî venu pour purifier le monde.
Il constitue autour de lui un cercle d'extatiques et persécute
les bâniyâns (d'origine hindoue) et les juifs auxquels il
demande de choisir la conversion ou la mort. Il lutte aussi
contre la consommation du tabac.



1700
massacre général des juifs dans le nord du Yémen



1700c
le chah Hussein détruit le temple zoroastrien de sa capitale



1700c
guerre sainte du cheikh Amadou au Mali qui fonde l'Etat
théocratique de Hamdallaye



1700c
fondation au Soudan d'un Etat théocratique par El Hadj Omar Tail



1704
fuite de nombreux juifs marocains vers Gibraltar



1705
en Inde, “le temple de Wakenkhera est détruit le 2 mars
1705” (Akhbarat)



1706
expulsion des juifs d'Alger et confiscation des synagogues; la
communauté peut revenir ensuite, mais en échange d'un rançon



1707
mort du Moghol Aurengzeb, après avoir détruit 10 000 lieux de
culte des infidèles, dit-on...



1713
massacre d'hindous à Ahmedabad pendant la fête de Holi; des
centaines de morts; les musulmans avaient estimé que les vaches
sacrées avaient fait trop de bruit et qu'il y avait donc
sacrilège



1715
le vizir Ali Pasha tente d'interdire les castrations en Egypte,
Tunisie, Algérie: aucun succès



1716
la bibliothèque du Vizir Corluku Ali Pasha est confisquée car
troop moderniste



1716
fatwa des oulémas de Constantinople interdisant la possession de
livres d'astronomie, d'Histoire et de philosophie



1716
mise en place d'un réseau esclavagiste international en
Mauritanie par le sultan du Maroc



1718
destruction de temples hindous à Gopi Talav, pour construire les
murailles de la ville



1718
destruction du temple indien de Surat par Haidar Quli Khan



1718
le gouverneur du Gujarat Haidar Quli fait détruire et piller
plusieurs temples hindous pour construire un puit, le Gopi
Talav.



1720
établisssement de la théocratie des Torodbbe chez les
Toucouleurs du Soudan



1720
soumission forcée des Maraths hindous



1720c
Ibn Wahhab rédige des textes violents critiquant la vie des
bédouins de la Mecque



1724
vague de destructions de synagogues au Yémen



1724
les prières juives sont interdites au Yémen



1725
persécution des chrétiens syriens; le patriarchat se réfugie au
Liban



1725
fuite du patriarche grec-catholique de Syrie dans les montagnes
du Liban



1729
destruction d'un temple hindou et construction sur le site de la
Gachinala Masjid de la région de Kurnool par l'empereur moghol
Muhammad Shah



1729
destruction du temple indien de Cumbum par Muhammad Salih



1729
destruction du temple indien de Udaipur par Murshid Quli Khan



1730
persécution des Arméniens en Syre; le patriarchat catholique se
réfugie au Liban



1730
Ibn Wahhab et Ibn Saoud déclarent qu'il est licite de massacrer
et piller les musulmans qu'ils considèrent comme hérétiques



1730
fuite du patriarche arménien-catholique de Syrie dans les
montagnes du Liban



1730
Ibn Wahhab et Ibn Saoud déclarent que ceux qui n'acceptent pas
la réforme wahhabite sont des incroyants et polythéistes et
qu'il est licite de les massacrer



1730
Ibn Saoud et Ibn Wahhab s'accordent pour considérer que tous
ceux qui n'acceptent pas le wahhabisme sont des incroyants et
des polythéistes: il est donc licite de les piller et de les
tuer.



1730
construction de la mosquée Gachinala Masjid a Cumbum dans le
Kurnool (Andhra Pradesh) par Muhammad Shah: l'inscription dit:
“... Muhammad Salih a ... rasé jusqu'au sol le bâtiment du
temple à idoles et a brisé les idoles...”



1730c
période de prédication d'Al Wahhab en Arabie contre le culte des
saints, les arbres sacrés, le paganisme...



1731
les pélerins iraniens de la Mecque sont maltraités autour des
lieux saints; on les accuse de les avoir souillés avec des
excréments



1732
le jeune garçon hindou Haqiqat Rai est décapité pour avoir prié
une déesse à l'école



1733
reprise de la persécution des juifs de Bagdad avec la prise de
la ville par les Perses



1737
Ibn Saoud et Ibn Wahhab annoncent publiquement que tous ceux qui
n'acceptent pas le wahhabisme sont des incroyants et des
polythéistes: il est donc licite de les piller et de les tuer.



1739
attaque de Delhi par Nadir Shah: massacre et pillage; butin de
150 millions de roupies; vol du diamant Kohinoor



1739
le shah Nadir envahit l'Etat de Delhi



1739
30 000 Indiens hindous sont tués par le shah Nadir à
Shahjahanabad



1739
rédaction par Ibn Wahhab du “Livre de l'Unité
Fondamentale”



1740
le voyageur Tavernier décrit la situation des minorités dans
l'empire ottoman: “Il y a quantité des Grecs que l'on force
chaque jour à se faire Turc”



1740c
le guru sikh Bai Mani Singh est découpé en morceaux



1740c
le mufti de la Mecque Ibn Zaini Dahlan proclame les wahhabites
hérétiques; il décrit les massacres et tortures provoqués par
eux sur la population



1744
alliance entre le réformateur Al Wahhab et le chef de tribu Ibn
Saoud ayant pour but de constituer un Etat théocratique en
Arabie



1745
le guru sikh Bhai Taru Singh est décapité



1747
les Afghans détruisent le quartier mazdéens de Kerman



1748
destruction du temple de Bhiramraj Oriyya et construction d'une
mosquée sur le site



1749
début des persécutions des mamelouks contre les juifs de Bagdad



1750
les Saoud et les wahhabites attaquent les villages du Nadjd et
détruisent ce qu'ils prennent pour des idoles et leurs
adorateurs



1750c
les Kurdes de Tahmaz Nadir shah attaquent les villages assyriens
de Mésopotamie.



1750c
les Kurdes de Tahmaz nadir shah attaquent le monastère assyrien
de Dair Mar Behnam



1750c
les Kurdes de Tahmaz nadir shah attaquent le monastère assyrien
de Dair Mar Elia



1750c
les Kurdes de Tahmaz nadir shah attaquent le monastère assyrien
de Dair Mar Oraha



1750c
les Kurdes de Tahmaz nadir shah attaquent le monastère assyrien
de Dair Mar Mikhael près de Ninive.



1750c
interdiction de la musique et du tabac en Arabie Saoudite



1755
attaques des janissaires contre la communauté juive de Belgrade



1757
le sultan marocain Sidi Muhammad III offre à ses partisans
arabes des milliers de soldats noirs et leurs familles pour les
réduire à l'esclavage.



1758
exécutions d'un juif et d'un Arménien à Constantinople pour
infraction à la législation sur les vêtements des infidèles



1760
persécutions des communautés juives d'Egypte par Ali Bey



1760
exécutions de riches juifs égyptiens



1761
invasion de l'Inde par Ahmed Shah Abdali



1761
une loi interdit aux juifs et aux chrétiens du Caire de monter
des chevaux; ils ont droit aux ânes.



1761
persécution de la communauté juive de Jérusalem avec la
complicité ottomanne



1762
février: Ahmed Shah Durrani fait massacrer 22 000 sikhs au
village de Koop Heera



1762
destruction du temple d'or des sikhs à Amritsar



1762
persécution de la communauté juive de Jérusalem avec la
complicité ottomanne



1763
mort du Shah Wali Ullah en Inde; accusé d'invention de nouvelles
croyances



1763
persécution de la communauté juive de Jérusalem avec la
complicité ottomanne



1764
persécution de la communauté juive de Jérusalem avec la
complicité ottomanne



1765
mort du sheikh Ahmed al Ihsaie, fondateur d'une doctrine encore
plus extrémiste que celle des wahhabites: il rejette tous les
compagnons du prophète comme hérétiques



1765
persécution de la communauté juive de Jérusalem avec la
complicité ottomanne



1766
Ibn Abdul Wahhab est expulsé de la ville de Uyayna à cause de
ses sermons extrémistes



1766
persécution de la communauté juive de Jérusalem avec la
complicité ottomanne



1770
promulgation d'une loi ottomane qui autorise la pendaison de
tout infidèle trouvé dehors la nuit tombée



1770
expulsion des juifs de Jeddah en Arabie



1770
Aurengzeb ordonne que soit respectée une taille légale de la
barbe pour les musulmans



1772
le mollah Mohammed Tahir est décapité pour interprétation trop
tolérante et libérale du Coran



1772
exécution du ministre d'Aurengzeb pour son réformisme religieux



1772 h
le livre de Ibn Abdul Wahhab Kashful al Shubuhat, définit sa
doctrine, et traite les musulmans d'hérétiques, idolâtrs,
apostats, polythéristes, ennemis de Dieu et perfides, qu'il faut
tuer par devoir religieux



1776
le français JV Morice décrit le commerce en Afrique de l'Est:
“en mars et en avril, les Maures et les Arabes se rendent
dans le royaume de Kilwa pour s'y fournir en esclaves, car kilwa
est le grand centre de rassemblement de tous les esclaves venus
de l'intérieur du continent



1776
massacre de juifs à Bassorah en Irak



1776
dispersion de la communauté juive de Jaffa



1780c
dernier djihad en Inde contre les Hindous, par l Tipu Sultan



1780c
ségrégation des juifs de Constantine dans un ghetto par Salah
Bey



1783
le sultan du Maroc décide d'expulser les juifs après avoir tenté
de leur soutirer une énorme rançon



1783
la traite des esclaves blanches circassiennes est interrompue
avec la conquête russe de la Crimée



1785
à Constantinople, les églises secrètement réparées par les
minorités sot détruites à nouveau par le vizir sous pression de
la foule



1785
massacre de juifs en Libye par Ali Burzi Pasha



1785
massacre de centaines de juifs en Libye par Ali Burzi Pasha



1785
massacre de centaines de juifs en Libye par Ali Burzi Pasha



1790
massacre de juifs à Tétouan (Maroc)



1790
destruction de la plupart des communautés juives du Maroc



1790
massacre de juifs à Tetouan au Maroc



1790
début de la destruction des communautés juives du Maroc =>
1792



1790
conversions forcées de juifs au Maroc



1790
conversion forcée de juifs au Maroc



1791
jihad du chef Abd al Aziz ibn Muhammad contre l'émir de la
Mecque: massacre et asservissement des femmes et enfants



1791
le chef “pré-wahhabite” ibn Mohammad déclare le jihad
contre la Mecque; il massacre ceux qu'il considère comme impurs
et hérétiques; les femmes et enfants sont asservis, les biens
confisqués



1791
jihad de ibn Muhammad, chef des wahhabites contre l'émir de la
Mecque; massacre, torture et asservissement des pélerins et
bédouins, considérés comme hérétiques



1791
conversions forcées de juifs au Maroc



1791
conversion forcée de juifs au Maroc



1792
tous les juifs du Maroc sont enfermés dans les ghettos par Mulay
Sulayman



1792
persécution des juifs marocains par Moulay Yazid



1792
conversions forcées de juifs au Maroc



1792
conversion forcée de juifs au Maroc



1795
pillage de la Géorgie par les Perses



1795
pendaison par les Turcs du martyr Saint Théodore de Mitylène



1795
attaque des janissaires contre les juifs de Belgrade



1795
attaque des janissaires contre les juifs de Pleven



1797
le conquérant toucouleur Al Hajj Umar Tal déclenche une guerre
sainte au Soudan



1798
mémoire de Louis Franc sur l'esclavage des Noirs en Egypte



1799
pillage de l'île italienne de Giglio en Toscane



1799
pogrom anti chrétien à Damas



1800
juin: deux sheikhs d'el Azhar participent à l'assassinat du
général Kléber



1800c
prise de la Mecque par les Wahhabites: destruction des tombeaux
des saints, des pipes de tabacs et des instruments de musique



1800c
massacre des juifs du Maroc par Mulay al Yazid



1801
destruction du sanctuaire chiite de Kerbala par les Wahhabites



1801
sac et massacre de Kerbala par les wahhabites



1802
raid du wahhabite Abdelaziz contre la ville sainte shiite de
Kerbala: pillage et incendie



1802
les wahhabites pillent et souillent le mausolée d'Hussein à
Kerbala; la population est exterminée.



1802
siège de la Mecque



1803
répression d'une révolte en Serbie; entre autres, 1800 femmes et
enfants pris comme esclaves



1803
à la Mecque, les wahhabites décapitent les fabriquants de
talismans, les joueurs, les drogués, les prostitués, tenanciers,
etc...



1803
à la Mecque, les wahhabites détruisent toutes les décorations,
tapis, motifs divers, et les lampes de la Kaaba.



1803
les wahhabites menacent de mort tous les pélerins qui voudraient
visiter les tombes de la famille de Mahomet



1803
les wahhabites massacrent les habitants de Taïf



1803
les wahhabites massacrent les habitants de Kerbala



1803
les wahhabites annoncent qu'ils décapiteront toute personne qui
ira visiter des tombes de saints à la Mecque



1803
les wahhabites attaquent Jeddah



1803
entrée des wahhabites à la Mecque: ils annoncent qu'ils
décapiteront toute personne qui ira honorer les tombes des
saints



1804
début de la guerre sainte des Toucouleurs du Sénégal => 1808



1804
prise et pillage de Médine par la tribu des Saoud



1804
les wahhabites détruisent tous les tombeaux autour de Médine



1804
la tombe de Mahomet est détruite par les Wahhabites, qui tentent
aussi d'en arracher le dôme vert. L'intérieur est pillé.



1804
le café est interdit par les wahhabites parce que Mahomet ne le
connaissait pas.



1804
pogrom d'Alger à la suite d'une famine



1805
pogrom contre les juifs d'Alger après une famine



1805
exil des juifs d'Alger vers Tunis et Livourne



1805
une caravane de 2000 esclaves africains meurt de soif sur la
route Teghazza-Tombouctou



1805
pogroms de juifs en Algérie



1805
assassinat du juif Naftali Busnach à Alger par des officiers
turcs



1805
pogrom à Alger; des centaines de morts durant le “Sabbat
Noir”



1805
siège de la Mecque par les Wahhabites, suivi de massacres et de
pillages



1805
les wahhabites bloquent l'accès à la Mecque pendant 7 ans



1805
siège de la Mecque par les fanatiques wahhabites



1805
les wahhabites prennent Médine, massacrent une partie de la
population, pillent et détruisent les monuments; ils interdisent
la venue des pélerins



1805c
fondation de la confrérie soudaine Khatmiyyah, centralisée,
politique, dirigée par une seule famille, et qui promet le
paradis à ses membres obéissants



1806
expulsion par fatwa des juifs de Sali au Maroc



1806
interdiction pour les juifs marocains d'avoir des vêtements
occidentaux



1806
les janissaire du dey d'Alger massacrent et pillent dans le
quartier juif



1806
révolte des Alaouites contre les Ottomans sunnites



1806
fatwa du souverain marocain Moulay Slimane qui réglemente la
déportation des juifs et leur ségrégation: les cas comprennent
entre autre le bruit qu'ils font pendant leurs cérémonies.



1807
expulsion des juifs de Tétouan



1807
l'espion espagnol Domingo Badia fait le pélerinage à la Mecque:
il est terrorisé par les wahhabites, qui finissent par piller sa
caravane.



1807
expulsion des juifs de Tétouan hors de leur ghetto pour la
construction d'une mosquée; leur voisinage est jugé
“inconvenant pour le saint édifice”



1807
Ibn Saoud ravage la région de Médine et massacre tous ceux qui
ne sont pas wahhabites: il écrit une lettre à Médine: “La
seule religion pour Allah est l'islam. La religion de ceux qui
adopte toute autre religion que l'islam ne sera pas acceptée.
Ils souffriront le jour du Jugement Dernier... Vous serez saufs
du pillage, de la mort et de la torture si vous obéissez à mes
ordres”



1807
constitution du ghetto de Rabat



1808
décapitation à Constantinople du chef des wahhabites Abd Allah



1808
création du ghetto marocain de Tetouan



1808
création du ghetto marocain de Rabat



1808
création du ghetto marocain de Sale



1808
création du ghetto marocain de Mogador



1810
invasion des Wahhabites en Syrie



1810
fondation de la secte Tijaniyah au Maroc



1810
l'explorateur suisse Burkhart séjourne plusieurs mois à la
Mecque, où il décrit les méfaits des wahhabites.



1810
le mufti de Constantinople déclare le jihad contre les Russes



1810
depuis 1864, au Maroc, 307 juifs sont assassinés par des
particuliers musulmans, sans qu'aucun procès n'ait lieu



1810
exode des chrétiens libanais devant les attaques wahhabites



1810c
en Arabie, les arbres secs sont automatiquement brûlés par les
wahhabites pour éviter qu'ils soient l'objet d'un culte



1810c
en Arabie, la coupe de la barbe est punie de 40 coups de fouet



1810c
en Arabie, les wahhabites assèchent les sources pour empêcher
qu'elles ne soient l'objet d'une vénération.



1810c
constitution du ghetto de Sale au Maroc



1810c
constitution du ghetto de Tétouan au Maroc



1811
le marin britannique Smee note que de nombreux marchands arabes
de Zanzibar possèdent jusqu'à 800 ou 900 esclaves; il estime
leur nombre total à 200 000



1811
révolte des Alaouites contre les Ottomans sunnites



1811
Mehmet Ali, khédive d'Egypte, fait cadeau au sultan de 200
enfants qu'il a fait castrer



1812
le voyageur Henry Martyn accepte une controverse religieuse avec
une chambrée entière de mollahs perses, qui finissent par tenter
de le lyncher.



1813
répression de la révolte des Serbes; massacre et réduction en
esclavage: des milliers de femmes sont vendues à Belgrade.



1813
le voyageur suisse J.L. Burkhart visite en Egypte des centres de
chirurgie spécialisés dans la castration des esclaves;
l'activité est protégée par le gouvernement



1815
début du mouvement d'abjuration de l'islam par les habitants de
l'empire Fulani au Nigéria; répression, révoltes etc...



1815
les juifs d'Alger sont forcés à lutter contre une invasion de
sauterelles



1815
pogroms à Alger



1815
pogroms à Alger



1816
en Algérie, interdiction de porter des armes pour les juifs et
les chrétiens



1816
une escadre anglo-hollandaise libère 1600 esclaves détenus à
Alger



1817
persécution des juifs de Bagdad par Davud Pasha =>1831



1818
les Egyptiens d'Ibrahim Pasha ravagent la région de la Mecque:
destruction des villages, des sources et des arbres, pour
réprimer la révolte wahhabite



1818
les Egyptiens exécutent environ 500 chefs wahhabites et leurs
multiples femmes



1818
avant de l'exécuter, les Ottomans jouent de la guitare devant le
chef wahhabite Suleyman, rien que pour l'agacer...



1819
exécution du banquier et philanthrope juif Haim Fahri d'Acre par
le turc Abdullah Pasha



1820
le khédive Mehmet Ali d'Egypte attaque et annexe la Nubie; 30
000 esclaves sont pris; les prisonniers sans valeur sont
éliminés



1820
le khédive d'Egypte Mehmet Ali réclame 20 000 esclaves pour son
armée



1820
le commerce négrier se développe, sous l'impulsion du Pacha
d'Egypte qui voulait des soldats, des esclaves et de l'ivoire



1820c
politique de persécution des juifs et chrétiens d'Iran par le
dynastie khadjar; témoignages de nombreux voyageurs occidentaux



1821
ordre du sultan Mahmut II de tuer tous les révoltés chrétiens de
l'empire ottoman, conformément à la Charia; le vizir empêche son
application.



1821
avril: le patriarche Grégoire V est pendu par les Janissaires à
la porte de l'église du Phanar à Constantinople, sur ordre du
sultan.



1821
attaque des minorités grecques en Anatolie en réplique à la
libération du Péloponnèse.



1821
en réponse aux massacres de la communauté ottomane en Morée, les
Turcs massacrent les grecs en Thessalie,Macédoine, dans la mer
Egée, Constantinople, Chios



1821
mars: proclamation du jihad par les Ottomans, par
l'intermédiaire du Califat



1821
massacre des Crétois par les Egyptiens d'Ibrahim Pacha



1821
massacre des Grecs par les Egyptiens d'Ibrahim Pacha, encouragé
par les Oulémas: volonté de détruite totalement la population
par la déportation des femmes et des enfants. Début de réaction
des puissances occidentales.



1821
à Constantinople, deux métropolites et douze évêques sont pendus
sur ordre du sultan.



1821
les wahhabites prennent Riyadh et s'y installent



1822
traité de contrôle de la traite des esclaves par les
Britanniques sur le sultanat d'Oman, qui ne sera jamais respecté



1822
massacre de Chio par les Turcs: 25 000 morts; 40 000 esclaves?



1822
pélerinage à la Mecque de l'Indien Sayyed Ahmed, qui propage
ensuite en Inde les idées wahhabites



1822
l'islamiste indien Ahmad de Bareilly lance un jihad contre les
sikhs



1823
le sultan de Mandara annule un raid destiné à s'approvisionner
en esclave parce que les tribus païennes visées étaient en train
de se convertir



1823
Mehmet Ali réclame que le nombre d'esclaves dans son armée soit
de 30 000



1823
le dey de Tunis oblige les juifs à porter un tricorne;
protestations en Europe.



1824
le wahhabite indien Sayyed Ahmed crée une armée à Peshawar et
proclame le jihad contre les Sikhs



1824
le Nadjd se soumet aux wahhabites



1826
début de l'influence des Wahhabites en Inde



1826
persécution de la secte de Bektash par le sultan Mahmoud II:
destruction des monastères, décapitation des chefs Dede Baba,
Chelebi et Dede.



1826
dissolution de la secte hérétique des Bektash et persécution de
leurs membres à Constantinople



1826
début de la persécution de la secte hérétique Bektashiya par le
sultan Mahmut II; exécution des chefs et destruction de leurs
monastères



1826
début de la persécution systématique des hérétiques bektashi par
l'empire ottoman



1826
décapitation par le sultan ottoman des juifs riches Aciman,
Carmona, Gabbai



1827
les chrétiens de la région de Mardin en Turquie doivent cesser
de célébrer leurs mariages publiquement à cause des pressions et
des insultes



1828
massacre de juifs à Bagdad



1828
massacre de juifs à Bagdad



1829
massacre de la légation russe en Iran par une foule fanatisée



1829
la conquête du Caucase par les Russes interrompt le trafic des
esclaves circassiennes “blanches”



1829
octobre: le chef kurde Rwandez attaque les chrétiens assyriens
le long du Tigre. Il fait assassiner les prêtres et les moines.



1829
octobre: les Kurdes attaquent le village assyrien de Bit Zabda;
200 morts



1829
octobre: les Kurdes attaquent le village assyrien de Asfas:
meurtre du chef Rais Arabo et du prêtre Aziz; 80 enfants sont
tués dans les environs.



1829
attaque de Nisibe par les Kurdes.



1829
fuite des kurdes yazidis face aux persécutions ottomanes



1829c
le prêtre assyrien Bahnam est assassiné par les Kurdes avec 80
de ses étudiants



1830
prise de Peshawar par les Wahhabites



1830
jihad en Indonésie contre les Hollandais



1830
début de la persécution des juifs en Perse, provoquée par
l'avance russe dans le Caucase.



1830
pogroms à Alger



1830
massacre des juifs de Tabriz; un voyageur note que “400 ont
été égorgés comme des moutons”.



1830
conversion forcée de 2500 juifs à Shiraz en Perse



1830
le chef arabe et wahhabite Abd el Aziz est poignardé par un
shiite dans la mosquée de Darriyya, par vengeance



1830
pogroms à Alger



1831
mort de Sayyid Ahmad Barelvi, général en Inde, accusé
d'incroyance par une fatwa



1832
massacre des Kurdes yazidis à Soran



1832
le prince de Rawandoz attaque le monastère de rabban Hurmiz; le
moine Gibrael Danbo est assassiné.



1832
massacre des kurdes yazidis par les Ottomans à Soran



1834
massacre de juifs à Safed



1834
pogroms anti juifs et chrétiens autour de Jérusalem au cours de
la révolte arabe contre les Turcs



1834
attaque contre la communauté juive de Jérusalem



1834
attaque contre la communauté juive de Hebron



1834
attaque contre la communauté juive de Safed



1834
le sultanat de Zanzibar compte 100000 esclaves, qui
représentaient deux tiers de la population.


1835
le secrétaire général de l'administration britannique de Bombay
dénonce les rapts commis par les trafiquants arabes dans l'est
de l'Inde



1837
fondation de la secte de la Sanusiyya ayant pour but de revenir
à l'islam primitif



1837
répression et réislamisation forcée des Fulani au Nigéria =>
1847



1837
interdiction coranique de la musique et de la danse au Nigéria



1837
création de la confrérie fondamentaliste Senousiyya en Libye



1839
abolition de l'impôt discriminatoire de la jizya par les
Ottomans, après protestation des minorités et pression
occidentale



1839
abolition de l'lesclavage des Noubas du Soudan vers l'Egypte,
sous pression anglaise; 200 000 personnes en auraient été
victimes



1839
fondation de la Société Anti-esclavagiste à Londres, qui a pour
but de démanteler le trafic transsaharien des esclaves



1839
conversion forcée des juifs de Machhad en Iran



1839
massacre de juifs à Machhad et conversion forcée des survivants



1839
campagne de conversions forcées des juifs iraniens



1839
massacre de juifs à Meshed en Iran; 30 morts, destruction de la
synagogue; toute la communauté est convertie de force, et
continue à pratiquer en secret.



1839
massacre des juifs de Meshed en Perse



1839
une ordonnance de l'empire ottoman décrète l'égalité de tous les
sujets, quelque soit leur communauté religieuse; en
contradiction avec la sharia, elle ne sera jamais appliquée



1839
Au temps du trafic d'esclaves, quelques 200 000 Noubas ont été
capturés et envoyés en Egypte, jusqu'en 1839.



1840
persécution des juifs de Damas; affaire des meurtres rituels



1840
conversion forcée des juifs de Machhad en Iran



1840
massacre de juifs à Damas



1840
pogrom à Damas



1840
révolte des maronites et druzes contre les Egyptiens



1840
un chrétien de Mardin est assassiné, selon le récit du voyageur
Grant: “ces hommes sanguinaires avaient massacré dans son
lit un chrétien natif très respecté, déclarant ouvertement que
mettre à mort un infidèle était un acte de charité religieuse
pour lequel Dieu les récompenserait”



1840
pogrom anti juif à Damas



1840c
massacre des juifs de Mashad en Iran



1841
meurtres massifs de juifs au Maroc; le sultan est obligé de
considérer les juifs comme sa propriété personnel, ce qui
contribue à les protéger.



1841
massacre des chrétiens libanais dans les villages du Shouf, par
les druzes



1841
massacre des chrétiens libanais dans les villages de Matn, par
les druzes



1841
ouverture de la route des esclaves et de l'ivoire au Soudan,
vers l'Egypte



1842
massacre de shaykhis (?) à Kerbala



1842
le résident britannique de Bouchir décompte 4 à 5000 esclaves
traversant chaque année le golfe persique



1842
tentative de génocide des chrétiens assyriens par l'émir kurde
d'Hakkari Badr Khan Bey: 10 000 morts, esclavage des femmes et
des enfants. Les Ottomans n'interviennent pas.



1842
à Hakkari, martyre de la mère du patriarche assyrien Mar Shimun,
découpée en morceau et jetée dans la rivière Zab.



1842
800 chrétiens assyriens sont éliminés dans la région de Dez
selon les registres fiscaux.



1842
le sultan marocain répond au consul brittanique qui critiquait
de l'esclavage dans son pays: “ le trafic des esclaves est
une affaire sur laquelle toutes les religions et nations au
monde sont d'accord depuis le temps des fils d'Adam.” Il
refuse de légiférer contre l'esclavage car “personne n'a
besoin de se poser ce genre de questions...”



1843
massacres des chrétiens nestoriens d'Orient notamment par les
Kurdes: environ 20 000 morts



1843
décapitation d'un jeune Arménien à Constantinople pour apostasie



1843
lettre du grand Vizir ottoman à lord Ashley confirmant
l'impossibilité de grâce dans les cas d'apostasie



1843
témoignage du professeur danois Westergaard sur les persécutions
des zoroastriens de Kerman en Iran:ils sont massacrés et leurs
livres sacrés sont systématiquement détruits.



1843
massacre de chrétiens nestoriens au Kurdistan



1843
massacre de chrétiens maronites dans le sud-Liban “Dayr al
Qamar”; destruction de villages, monastères et églises



1843
visite du voyageur Westergaard à Yazd et Kerman à la recherche
des manuscrits zoroastriens; il constate leur destruction totale
suite aux persécutions qui ont suivi la conquête arabe



1843
début des massacre de Nestoriens dans le pays kurde, avec le
soutien ottoman; ils dureront trois ans



1843
un millier environ de bâtiments chrétiens, dont des églises et
des monastères sont détruits dans le sud du Liban par les
Ottomans



1843
massacre des chrétiens assyriens par les Kurdes de Bader Khan



1843
massacre des chrétiens nestoriens au Kurdistan: plus de 20 000
morts



1844
procès, torture et humiliation du premier disciple du Bab en
Iran



1844
sous la pression européenne, le sultan abandonne en partie la
loi réprimant l'apostasie (seulement pour les sujets chrétiens à
l'origine)



1844
pogroms à Alexandrie à la suite d'une accusation de crime rituel



1844
le ministre ottoman Rifaat Pacha écrit à Lord Strattford, qui
protestait contre les peines frappant les apostats dans
l'empire: “en matière religieuse, nous avons besoin de
garder toute notre indépendance. La religion est la base de nos
lois, le principe de notre gouvernement.



1845
fatwa condamnant le Bab comme infidèle



1845
persécutions des disciples du Bab à Shiraz



1845
arrestation du Bab à Shiraz



1845
les disciples du Bab Quddus et Mulla Sadiq battus et humiliés



1845
persécution des maronites par les druzes et shiites; massacre de
paysans, moines, missionnaires européens; destruction d'églises
et de cimetières; intervention des Turcs au bout de 6 semaines
de massacres



1845
massacre des chrétiens du Liban et destruction des églises et
cimetières par les druzes soutenus par les Ottomans



1846
possibilité d'émancipation des esclaves en Tunisie



1846
martyre du premier disciple du Bab, Mulla Ali Bastami



1846
libération offiicielle des esclaves de Tunisie



1846
malgré l'interdiction de l'esclavage par le Bey de Tunis,
l'importation d'esclaves soudanais se poursuit



1846
création en Afrique orientale du sultanat esclavagiste de Jumbe



1846
nouvelle vague de persécution contre les chrétiens assyriens.



1846
après la révolte du village assyrien de Tyari, Badr Khan Bey
reçoit 3 paniers remplis d'oreilles coupées en signe de
soumission; la population de la ville est dispersée; les
responsables sont exécutés: 30 prêtres et 60 vicaires



1846
octobre: l'emir d'Hakkari Badr Khan Bey attaque le région de
Tkhoma; 300 femmes sont massacrées ainsi que leurs enfants.



1846
fondation du sultanat du Jumbe en Afrique Orientale pour
favoriser la capture des esclaves.



1846
massacre des chrétiens assyriens par les Kurdes de Bader Khan



1846
Sur la rive du Lac Nyasa (appellé actuellement Lac du Malawi)
fut institué le sultanat musulman du Jumbe avec le but précis de
favoriser le commerce des esclaves



1847
massacre de Bahaïs à Qazvin



1847
arrestation du Bab



1847
reprise des persécutions des chrétiens assyriens par les Kurdes.
30 000 morts?



1847
massacre des araméens par les Kurdes



1848
disparition totale des juifs de Machhad en Iran



1848
convention de badasht en Iran: les Bahaïs se séparent
définitivement de l'Islam => début de leurs ennuis



1848
le Bab est battu à Tabriz



1848
meurtres de bahaïs à Barfurush



1848
arrivée dans la ville de berbera d'une caravane de 700 esclaves
enfants.



1849
meurtre du bahaï Quddus



1849
100 000 esclaves vivent à Zanzibar.



1849
l'hérétique bahaï Mollah Hussein est massacré avec ses partisans



1849
7 missionnaires bahaïs sont exécutés à Téhéran



1849
le prophète des bahaïs est officiellement proclamé hérétique



1850
martyre du Bâb, fondateur du Bahaïsme, à Tabriz; selon la
tradition, le peleton d'exécution était constitué de 750 fusils:
soit ils tiraient vraiment mal, soit il ne fallait vraiment pas
le rater.



1850
les bahaïs résistent avec les armes à Zanjan: tous éliminés



1850
révolte bahaï à Zanjan



1850
révolte bahaï à Yazd



1850
révolte bahaï à Nayriz



1850
échec d'une révolte bahaï à Téhéran



1850
emprisonnements et exécutions des bahaïs; épisode des 7 martyrs
de Téhéran



1850
le missionnaire allemand Krapf signale que malgré le traité
imposé à Oman et Mascate, il ya toujours autant d'Africains
prélevés en Afrique de l'est vers Zanzibar



1850
témoignage du voyageur russe P. Tchihatcheff sur la justice
ottomane: “L'administration judiciaire ne relève que du
chef de l'ordre religieux, ou cheik el islam, résidant à
Constantinople”



1850
témoignage du voyageur russe P. Tchihatcheff sur la condition
des minorités chrétiennes de l'empire ottoman et des échecs des
réformes: “ ... en présence de l'ancienne loi du Koran...
il a fallu s'incliner. Cette loi condamne les sujets chrétiens à
l'incapacité politique et sociale. Elle les prive du droit de
faire valoir leur témoignage devant les tribunaux”



1850c
période de conversion forcée des zoroastriens en Iran



1850c
persécutions des bahaïs par Nasreddin Chah et les Qadjar



1850c
persécution des zoroastriens par les Qajar en Iran; exil en Inde



1851
le monastère araméen de Tur Abdin est pillé pendant 14 jours par
les Turcs, avec les villages des environs



1851
exécution du bahaï Shirazi en Iran



1852
exil du chef bahaï Baha Alla à Istanbul



1852
profanation de la synagogue de Naplouse par des soldats turcs



1852
exécution de F Qurrat Al'Ayiv poétesse perse et bahaÏ



1852
répression contre les bahaïs après une tentative d'assassinant
du shah



1852
martyre du bahaï Sulayman Khan



1852
martyre du bahaï Tahirih



1852
révolte des Alaouites contre les Ottomans sunnites



1852
exécution de la poétesse bahaïe Qurrat al Ain



1852
exécution de la bahaï Baraghani en Iran



1852
début d'une vague d'élimination des bahaïs en Iran



1853
révolte bahaï à Nayriz réprimée



1853
description du marché aux esclaves de la Mecque par l'aventurier
Burton



1853
vague de persécutions contre les araméens par les Turcs:
massacres, conversions forcées



1853
les ingénieurs français découvrent à Alger le corps de l'apostat
Jeronimo dans le Fort des 24 Heures.



1854
pogrom antijuif à Demnate au Maroc



1854
l'ambassadeur britannique en Turquie prévient que les militaires
ottomans combattant en Crimée avec les Alliés en profitent pour
reprendre le trafic d'esclaves circassiennes
“blanches”



1854
tentative d'interdiction du trafic d'esclaves entre Soudan et
Egypte, totalement contournée par les marchands arabes



1854
pogrom des juifs de Demnate au Maroc



1855
lettre de protestation des marchands d'esclaves de Jeddah contre
l'abolition



1855
fatwa du chef des oulemas de la Mecque contre l'abolition de
l'esclavage et imprécation contre les Turcs, considérés comme
infidèles



1855
abolition de l'impôt discriminatoire de la jizya par les
Ottomans 1839?????



1855
de nombreux convois d'esclaves sont repérés entre la Libye, la
Crête et les îles grecques par la marine britannique



1855
permis d'inhumer d'un chrétien par un cadi ottoman (extrait):
nous accordons au prêtre de l'église de Marie que la carcasse
impure, pourrie, puante de Saideh, damné ce jour, pourra être
enterré.”



1855
séjour de l'orientaliste hollandais Snouck à la Mecque; il
décrit l'exploitation des pélerins par les gardiens des lieux
saints.



1855
fuite des kurdes yazidis face aux persécutions ottomanes



1855
pogroms anti juifs et chrétiens à Jaffa



1856
après le massacre des janissaires, persécution de la confrérie
des Bektas par les sunnites



1856
décret ottoman en vigueur en Egypte qui interdit la construction
ou la réparation d'églises sans autorisation de l'Etat à très
haut niveau



1856
mort de l'imam Seyyid, grand responsable de la traite de
esclaves noirs en Afrique de l'est, pendant 40 ans



1856
l'empire ottoman, en contradiction avec le Traité de Paris,
exige des minorités l'acquisition d'un permis pour construire ou
réparer les lieux de culte.



1856
après une épidémie de choléra, le régime islamiste du Nadj
décide que la calamité est due à un relachement des moeurs
islamiques; on crée alors une Commission de la Vertu: elle
s'attaque aux chiens errants et au tabac



1856
le chérif de la Mecque crée un conseil de 32 notables chargés de
“ surveiller les pratiques religieuses et la moralité de
chacun”



1856
à la Mecque, interdiction de faire de la musique, de fumer, de
rire (pour les femmes)



1856
exécution à Tunis du juif Batto Sfez, accusé d'avoir blasphémé
contre l'islam



1856
le grand vizir Mustafa Resid exprime son opposition aux réformes
qui donneraient l'égalité aux dhimmis; il estime qu'elles sont
contradictoires avec les 600 ans de traditions de l'empire, et
qu'il en résultera un “grand massacre”



1856
un décret ottoman ordonne que la construction d'une église en
Egypte soit soumise à l'accord direct du chef de l'Etat (la
règle est encore en vigueur après 2000)



1856c
préparation de la révolte des Cipayes à la Mecque



1857
interdiction de l'esclavage des Africains par les musulmans,
sauf au Hedjaz, sous pression britannique



1857
interdiction de l'esclavage dans tout l'empire ottoman sous
pression occidentale



1857
décapitation à Tunis du cocher juif Batou Sfez, accusé de
blasphème, alors qu'il était ivre.



1857
début de la lutte des zoroastriens d'Iran pour l'abolition de la
taxe discriminatoire jazia. => 1882



1857
après la répression britannique de la révolte des Cipayes, la
communauté musulmane indienne se replit sur elle même et refuse
tout contact éducatif et culturel avec l'occident.



1858
selon un rapport de la marine britannique, des milliers
d'esclaves africains sont sur les navires de la marine turque



1859
siège de la ville chrétienne libanaise de Zahleh puis massacre
général de la population



1859
les druzes attaquent les chrétiens du Liban dans le Shouf



1859
révolte dite de Kuleli, due à des oulémas et officiers
islamistes à Constantinople contre l'influence occidentale, les
réformes et les minorités



1860
massacre des chrétiens syriens



1860
massacre de 22 000 chrétiens libanais, dont 5000 à Damas, par
les Druzes et avec l'accord des Turcs



1860
destruction de monastères et d'églises par les Albanais au
Kosovo



1860
avril: ordre du sultan visant à l'élimination des Maronites dans
les montagnes du Liban



1860
avril-mai: déroulement du massacre des maronites sous la
responsabilité du gouverneur de Damas Ahmet Pacha



1860
avril: début de la destruction de 60 villages d'Al Matin et Al
Shuf au Liban par les Druzes et Kurdes.



1860
destruction du village libanais de Dayr al Qamar; 2600 morts?



1860
le quartier assyrien de Damas est attaqué; 10 000 morts?



1860
attaque et incendie de la ville libanaise de Zahla par les
Bédouins



1860
destruction du village libanais de Rasshayya; 800 morts?



1860
destruction du village libanais de Hasbayya; 1000 à 6000 morts?



1860
destruction du village libanais de Jazzin; 1500 morts?



1860
360 villages maronites ont été détruits



1860
rapport allemand sur la situation de l'esclavage dans l'empire
ottoman : “Les esclaves noirs sont recrutés principalement
par des raids et des enlèvements à Senaar, Kordofan, Darfur,
Nubie et d'autres endroits à l'intérieur de l'Afrique. Les
esclaves blancs...viennent des pays du Caucase, Laz, Daghestani,
Géorgiennes, surtout des femmes.



1860
400 juifs sont massacrés à Tétouan dans un pogrom en réaction
contre une attaque espagnole; les rescapés se réfugient à
Gibraltar



1860
320 villages chrétiens sont détruits après la guerre civile



1860
massacre des chrétiens libanais à Hasbayya, sous la
responsabilité des Ottomans



1860
massacre de 2200 chrétiens libanais à Dayr al Qamar (en une jour
d'après les témoignages)



1860
massacre des chrétiens de la ville de Zahleh



1860
massacre des chrétiens libanais à Rashayya, sous la
responsabilité des Ottomans



1861
exil des occidentalistes persans (M. Malkum...) accusés de
blasphèmes par les oulémas



1861
assassinat probable du patriarche copte Cyril IV par des agents
du khédive



1864
révolte bahaï à Najafabad



1864
massacre d'Arméniens à Sassoun



1864
la constitution tunisienne imposée par Napoléon III, qui
protégeait les minorités, est abolie sous la pression populaire.



1864
pogrom à Marrakesh



1865
200 morts du choléra par jour durant le pélerinage de la Mecque



1866
pillage du couvent d'Aya Irini en Crête par les Ottomans



1866
les juifs de Barforush en Perse sont convertis de force;les
gouvernements européens protestent et obtiennent leur apostasie



1866
pogrom à Barforush en Perse après l'apostasie de la communauté
juive; 18 morts dont deux brûlés vifs en place publique



1866
pillage du couvent crétois d'Agia Irini par les Turcs



1867
exécution de trois bahaï à Tabriz



1867
martyre de bahaï à Téhéran



1867
martyre de bahaï à Zanjan



1867
les autorités égyptiennes estiment que malgré les contrôles, 10
à 30 000 esclaves sont prélevés au Soudan par an



1867
massacre de Crétois



1867
fondation du mouvement islamiste de Déoband en Inde



1867
massacre de juifs à Barfurush



1867
lynchage du prêtre de l'église de Binac au Kosovo par les
Albanais



1867
création de l'école déobandi en Inde, dont le but est de
défendre l'islam contre les autres religions, en particulier
hindoue



1868
exil du chef bahaï Baha Alla à Acre



1868
persécution des bahaï en Egypte



1868
les bahaï de Bagdad sont exilés à Mossoul



1868
publication d'un livre sur l'Histoire de l'Egypte par le cheikh
al Tahtawi, première tentative d'étude de l'Egypte préislamique
par un musulman



1869
martyre du bahaï Badi



1869
pogroms contre le ghetto de Tunis



1869
l'Alliance Juive Universelle témoigne d' “innombrables
persécutions” en Iran; la liste en est faite dans son
Bulletin



1869
les musulmans perses tentent d'islamiser les tombeaux des
personnages bibliques Mordekhai et Esther à Hamadan



1870
selon l'explorateur Denham, les marchands d'esclaves du nord de
l'Afrique accusent leurs victimes d'apostasie pour ensuite les
vendre



1870
après 50 ans de troubles, les oulémas shiites et sunnites d'Inde
condamnent les excès des wahhabites



1870
depuis 20 ans, la Patriarchat arménien de Constantinople adresse
au sultan plus de 537 notes pour signaler des cas de meurtres,
viols, conversions de force et taxes indues, uniquement de la
part des fonctionnaires ottomans



1870
début d'une vague de persécutions des alaouites de Syrie par les
Ottomans



1871
révolte religieuse en Kabylie du sheikh al Haddad



1871
les Ottomans doivent intervenir pour écraser une rébellion
wahhabite



1873
lettre de protestation de Sir Rawlinson au Shah d'Iran
concernant la persécution des zoroastriens:conversions forcées,
expropriations, interdiction de vêtements, de monter à cheval.



1873
rencontre d'A. Crémieux avec le shah Nasr ed Din pour empêcher
les persécutions des juifs en Iran; promesses du shah mais
aucune évolution positive



1873
l'Alliance Juive Universelle présente au shah une pétition
contre les persécutions



1874
mort de Ali Karamat théologien idéologue de la repression de
l'hindouisme et des hérésies au Bengale



1874
le voyageur écossais décrit la traite pratiquée par les négriers
arabes e ntanzanie: “le commerce des esclaves est en train
de s'étendre à l'intérieur du pays et continuera de le faire...à
moins qu'il ne meure de façon naturelle par la disparition
totale de la population”



1874
assassinat public puis lynchage d'un marchand zoroastrien,
Rashid Meherban du bazar de Yazd en Iran par la foule; actes
commis avec la complicité des autorités; début de l'acitivisme
parsi en Inde



1875
le Bey de Tunis signe un traité avec les Britanniques qui
interdisent formellement le trafic des esclaves



1875
décembre: incendie du marché arménien de Van sur ordre du
gouvernement ottoman



1875
révolte des orthodoxes de Bosnie contre l'oppression ficale
ottomane; le sultan Abdul Hamid II “le Sultan Rouge”
exige une destruction totale.



1875
sous pression européenne, le sultan accorde l'égalité aux
chrétiens de Bosnie, avec la fin de l'application de la sharia à
leur égard.



1875
révolte des Serbes en Herzégovine contre les Ottomans



1876
écrasement de la révolte bulgare



1876
massacre des Bulgares par les Turcs (15 000 morts selon un
consul US)



1876
au cours de la guerre d'indépendance bulgare, les bandes
d'irréguliers de l'armée ottomane, brigands, kurdes et
fanatiques, massacrent environ 15 000 personnes dans la région
de Plovdiv: 58 villages sont détruits ainsi que 5 monastères



1876
le sultan Abdul Hamid armee les tribus kurdes pour éliminer une
partie de la minorité arménienne



1876
mai: massacre de 16000 civils bulgares; protestations des
puissances européennes



1876
conférence de Constantinople imposée par les puissances
européennes sur le respect des minorités; le ministre libéral
partisan de la tolérance Midhat Pacha est assassiné aussitôt
après.



1876
publication de “The Bulgarian Horrors and the Question of
the East” de Gladstone en protestation contre l'inaction de
Disraeli



1876
le théologien iranien Mirza Abul Fadl devient bahaï et est
expulsé de son emploi dans son école religieuse



1876
destruction du monastère bulgare de Drianovo et massacre des
occupants, moines et révoltés par les Turcs



1877
martyre du bahaï Mulla Kazim



1877
juin: massacre par les irréguliers ottomans des Arméniens de
Bulgarie



1877
massacre d'Arméniens à Beyazit en Anatolie



1877
l'Anglais Fryer Kean visite la Mecque et y découvre une Anglaise
capturée dix ans auparavant, réduite à l'esclavage puis mariée
de force à un chef bédouin



1877
début d'une vague de persécutions des alaouites de Syrie par les
Ottomans



1878
fuite des kurdes yazidis face aux persécutions ottomanes



1878
expulsion d'Egypte du journaliste juif Jacob Sanua



1879
depuis 4 ans, 80 à 100 000 esclaves ont été capturés au Soudan,
selon Gordon Pacha



1879
condamnation à mort d'un ouléma turc, Ahmed, qui avait assisté
un prêtre anglican dans la traduction d'ouvrages chrétiens; sous
la pression des Européens, il est seulement banni



1880
l'émir Abdour Rahman attaque et convertit de force les
infidièles du Kafiristan, qui devient le Nouristan



1880
démission de Gordon Pacha devant l'échec de sa politique anti
esclavagiste au Soudan



1880
pendant 10 ans, le marchand arabe Muhammad Ibn Hamid implante
une sorte d'Etat esclavagiste et pillard dans le Haut Congo, qui
sera détruit les Bleges



1880
la révolte du sheikh algérien Bouamama est préparée pendant son
pélerinage à la Mecque



1880c
dans les écoles normales ottomanes( fond. 1848), remplacement
des cours de littérature et d'histoire par des cours de
théologie et de droit coranique



1881
l'impôt de la région militaire de Fachoda, contrôlée par
l'Egypte, se fait en têtes d'esclaves



1881
proclamation de Mohammed Ahmed comme Mahdi au Soudan



1881
massacre de coptes et d'autres chrétiens à Alexandrie



1881
début de pogroms en Algérie, après l'acquisition de la
nationalité française des juifs d'Algérie



1881
pogrom à Tlemcen



1881
proclamation du Mahdi au Soudan; il tente ensuite de
reconstituer la carrière de Mahomet à son profit, par une suite
de “visions” prophétiques; il interdit les danses, la
musique, les décorations vestimentaires; la sharia est imposée;
lapidations et décapitations sont courantes; le fouet pour les
fumeurs et buveurs; les historiens britanniques lui attribuent
la responsabilité de 4 millions de morts



1881
proclamation du Mahdi soudanais contre les “impies”
turcs



1882
arrestation de bahaïs à Téhéran



1882
le trafic d'esclaves est illégal en Perse après un accord avec
les Anglais, mais la possession d'esclaves est légale



1882
juillet: émeutes anti chrétiennes à Alexandrie: 50 morts



1882
abolition de la taxe discriminatoire jazia pour les zoroastriens
d'Iran, cf. 1857, sous la pression britannique



1882
appel au jihad dans la révolte de Orabi Pacha en Egypte



1882
pogrom à Alger



1882
les chrétiens jacobites n'obtiennent pas de reconnaissance
officielle de la part de l'empire ottoman, malgré les pressions
occidentales



1883
pogrom à Oran



1883
pogrom à Sétif en Algérie



1883
novembre: l'armée britannique de Hicks progresse au Soudan et
contemple des milliers de cadavres sur sa route vers le Mahdi;
il sont ensuite massacrés et leurs corps sont mutilés



1883
publication du Mirat al Haramain d'Ayyub Sabri pasha, qui décrit
les tortures et massacres des wahhabites à la Mecque: “les
tortures faites aux musulmans dans la sainte cité de la Mecque
et aux pélerins chaque année furent si terribles qu'il est
difficile de les décrire en détail”



1883
novembre: massacre de l'armée anglaise de Hicks par les
derviches de l'armée du Mahdi; les corps sont découpés et
répandus dans le désert



1884
recrudescence de la traite des esclaves au Kenya après une
famine



1884
fondation à Khartoum de l'Etat islamiste inspiré par le Mahdi;
développement de la traite des esclaves, favorisée par le régime



1884
début de l'exil des juifs iraniens en Palestine à cause du
renforcement des persécutions



1885
victoire du Mahdi à Khartoum: redémarrage spectaculaire de
l'esclavage en Afrique de l'est.



1885
le mahdi du Soudan expulse les Egyptiens en préchant le jihad



1885
juin: Kalifa Abdullahi contrôle le Soudan après le Mahdi; il est
considéré comme un tyran responsable de la mort de 4 millions de
personnes



1885
janvier: le Mahdi du Soudan envoit des lettres menaçantes à la
reine Victoria, au Négus et au vice roi d'Egypte, leur
enjoignant de se convertir



1887
le consul britannique à Jeddah note que le trafic des esclaves
n'a jamais été aussi actif en Mer Rouge



1887
arrestation et emprisonnement de l'avocat chrétien assyrien
Nasri Tarzikhan, pour “avoir blasphémé et injurié la parole
du prophète”



1888
aout: le chef kurde Sarouhan attaque les villages jacobites de
la région de Mardin; 18 morts



1889
révolte des bahaïs à Najafabad



1889
martyre du bahaï Haji Muhammad Riday i Isfahani à Ishqabad



1889
les bureaux d'affranchissement créés par les Britanniques en
Egypte ont libéré 18 000 esclaves en 6 ans



1889
après les funérailles d'un rabbin, jugées trop peu discrêtes, le
cimetière juif de Bagdad est confisqué



1889
pillage du quartier juif de Bagdad



1889
premier massacre de chrétiens jacobites par les tribus kurdes:
40 morts dans un village par le chef Sahran



1889
massacre d'Arméniens dans le village de Bleider, avec la
neutralité ottomane



1889
attaques contre les juifs de Bagdad au cours des funérailles de
leur chef Someckh. les juifs sont ensuite accusés et punis par
les autorités



1890
début de la guerre sainte du Mahdi somalien M Hassan contre les
missionnaires chrétiens



1890
martyre du bahaï Sidih



1890
les Britanniques tentent de réduire l'esclavage à Zanzibar;
échec devant la protestation des marchands arabes



1890
juin: répression sanglante d'une manifestation arménienne à Kum
Kapi (Constantinople)



1890
pogroms anti arméniens à Erzurum



1890
massacre de 444 pélerins maghrébins allant vers la Mecque,commis
près de Médine par des bédouins qui criaient: “votre
fortune vient d'Allah, la nôtre vient de vous.”



1890
en Perse, les femmes juives sont obligées de montrer leur visage
en public (pour ressembler au comportement des prostituées); les
juifs doivent porter une pièce de tissu rouge sur la poitrine;
ils ne doivent pas dépasser un musulman dans la rue, et ne pas
répondre s'ils sont injuriés



1891
épisode des sept martyrs de Yazd



1891
janvier: destruction du village arménien de Vardenis par les
Turcs



1891
création par les Ottomans des régiments kurdes des Hamidiés
chargés de la répression des Arméniens



1891
21 000 pélerins meurent à la Mecque à cause d'une épidémie



1891
mission officielle de conversion des hérétiques yazidis par les
sunnites ottomans, par la force s'il le faut



1892
massacre des Kurdes yazidis



1892
martyre du bahaï Sabzivari



1892
empoisonnement de l'apostat syrien Kamil Abdel Messieh, à
Bassorah



1892
massacre de Kurdes yazidis à Mossoul



1892
fermeture de l'église et de l'école chrétienne de Tabriz,
soupçonnée de prosélytisme



1892
juillet: environ 8000 Kurdes yazidis sont éliminés pour avoir
refusé leur conversion à l'islam, dans la région de Mossoul



1892
assassinat par des marchands d'esclaves soudanais de
l'explorateur autrichien Schnitzer, qui militait contre la
traite.



1892
les juifs iraniens doivent porter un écusson distinctif



1892
le clergé d'Hamadan en Perse rédige une charte du comportement
des juifs:
“les juifs ne doivent pas quitter leurs
maisons en cas d epluie ou de neige (pour ne pas propager leur
impureté)
... ils ne doivent pas porter de tissus
précieux.... ils doivent avoir un écusson rouge sur la
poitrine... ils ne doivent pas parler à voix haute à un
musulman...ils ne doivent pas construire de belles
maisons...l'entrée de leurs maisons doit être basse... ils ne
doivent pas se couper la barbe... ils ne doivent pas respirer le
bon air de la campagne... ils ne doivent pas monter à cheval,
même les médecins...un juif qui boit de l'alcool peut être
exécuté immédiatement dans la rue... leurs mariages doivent être
discrets... ils ne doivent pas manger de bons fruits...”



1892
persécution des juifs d'Hamadan en Perse sous la direction du
mollah Seyid Abdul Mejid



1892
janvier: le rabbin d'Hamadan Abraham est arrêté et bastonné
publiquement pour ne pas avoir porté l'écusson rouge



1892
massacre de juifs et zoroastriens à Yazd en Perse



1892
massacre de juifs et zoroastriens à Shiraz en Perse



1892
un incendie criminel détruit toutes les boutiques chrétiennes du
bazar de Mardin; les coupables ne sont pas poursuivis



1892
massacre des kurdes yazidis par les Ottomans



1892
les musulmans d'Ahmedabad font une procession dans le quartier
hindou de la ville pour sacrifier des animaux devant eux; les
hindous protestant sont capturés et aspergés de sang



1893
14 000 morts du choléra à la Mecque au cours du pélerinage; les
autorités locales refusent toute mesure d'hygiène; l'Etat
ottoman empêche les réactions occidentales



1893
17 000 pélerins meurent du choléra au retour de la Mecque



1894
début des massacres contre les Arméniens décidés sous le sultan
Abdul Hamid =>1896; environ 300 000 morts



1894
aout: massacre du village arménien de Gelie-Guzan



1894
aout: massacre d'Arméniens au Mont Gebin, déportés du village
d'Andok et brulés vifs dans la forêt



1894
aout:74 villages arméniens détruits dans la région de Sassun:
10000 victimes



1894
aout-octobre: massacre d'Arméniens par les seigneurs kurdes
autour de Mush; 5000 morts selon les Européens



1894
l'ambassadeur de France à Constantinople décrit la création des
régiments kurdes comme “ l'organisation officielle pour le
pillage aux dépens des chrétiens arméniens”



1894
octobre: rapport de l'ambassadeur de France “... Les Kurdes
se sont portés sur les villages arméniens et les auraient pillés
et incendiés. Ils se sont livrés à toutes sortes d'atrocités sur
la population chrétienne... Environ 7500 personnes auraient
péri, 30 villages brûlés et 400 femmes enlevées.



1894
les Ottomans organisent une vaste expédition pour convertir de
force les Kurdes yazidis



1895
massacre d'Arméniens à Van et Istanbul



1895
succès final de la politique anti-esclavagiste des Britanniques
en Egypte



1895
conversion au christianisme de Naamet Ullah en Syrie; à
Beyrouth, il est enrolé de force puis disparait



1895
exécution à Birecik de 20 Arméniens refusant de se convertir



1895
septembre: massacre d'Arméniens à Baberd par les Turcs



1895
septembre: pogroms contre les Arméniens à Constantinople; 2000
morts; plaintes des Européens



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la province de Derjan



1895

octobre: massacre d'Arméniens dans la province de Trébizonde;
témoignage du consul français



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Erzincan et Kamakh



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Kghi; 1000 morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Baghesh



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Urfa; 10 000 morts dans les
combats



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Shapin-Karahisar; 2000 morts
dans la ville et 3000 dans la campagne



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la ville d'Erzincan; 1000
morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Zklus; 200 morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Amasya; 100 morts



1895
novembre: massacre d'Alep; 1000 morts



1895
décembre: destruction de 100 villages dans la province de Bitlis



1895
décembre: massacre de 8000 Arméniens à Urfa



1895
décembre: destruction d'une centaine de villages autre de Mush



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Bitlis; 102
villages détruits



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Charsanjak; 700
morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Balu; 1200 morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Arabkir; 2800
morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Torgom; 500
morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Malatya; 3000 morts; 1000
maisons détruites



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Bitlis



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Kharput; 4000 morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Bayburt; 165 villages detruits



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Urfa par les troupes kurdes; le
consul anglais est témoin



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Erzurum; 400 morts



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Garin ; 2000 morts; 43 villages
détruits



1895
octobre: massacre d'Arméniens à Trébizonde



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Diyarbakir et sa région: 30 000
morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Arabkir; 2800 morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Marzvan; 700 morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Kharput; 3800 morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Van



1895
novembre: conversions forcées d'Arméniens à Kharput



1895
proclamation du jihad par les Ottomans



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Sivas; 1500 morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Balu



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Antep; 1500 morts



1895
novembre: massacre d'Arméniens à Marash; 1000 morts



1895
novembre: pillage de 160 villages de la région de Van



1895
décembre: des centaines d'Arméniens sont brûlés vifs dans la
cathédrale d'Urfa



1895
janvier: le soldat kurde Sheikh Hassan déclare avoir tué 40
chrétiens à Urfa pendant les massacres.



1895
novembre: les Kurdes attaquent la ville de Tel Mozilt et la
ravagent; le gouverneur turc tente de les stopper mais le
massacre d'Assyriens a pourtant lieu.



1895
massacre des chrétiens de Diyarbakir regroupés dans les portes
de l'enceinte de la ville



1895
décembre: le sheikh Mohammed Said, organisateur des massacres de
chrétiens à Diyarbakir, arrive à Mardin le jour de noël pour
planifier le massacre suivant. Il reçoit les notables musulmans
qui lui demandent l'autorisation de tuer et voler “les
maudits cochons de chrétiens”. Il les encourage à combattre
“les ennemis de la religion”. Il se produit ensuite un
conflit entre les extrémistes et les convertis récents, qui
souhaitent protéger les chrétiens.



1895
novembre: destruction et pillage du village chrétien de Tell
Armen près de Diyarbakir



1895
janvier: appel au massacre des chrétiens à Karput, selon le
rapport de l'ambassadeur de France: “l'hostilité des
musulmans à l'égard des chrétiens semble avoir redoublé et ils
la montrent parait il sans retenue. C'est ainsi que
dernièrement, dans une des mosquées de Kharpout, un Mollah, un
fou, me dit-on , a prêché la guerre sainte contre les chrétiens
et a invité tous les Turcs à se préparer pour exterminer les
chrétiens.”



1895
février: premières agressions à Diyarbakir contre les chrétiens;
des bandes de Kurdes menaçent des ouvriers arméniens
“disant, le couteau ou le sabre à la main, qu'ils allaient
tuer tous les chrétiens”



1895
février: rapport du diplomate G. Meyrier sur la situation des
chrétiens de Diyarbakir: “les manifestations en masse sont
rares, mais les faits isolés abondent et témoignent tous les
jours de l'hostilité qui existe contre les chrétiens chez tous
les musulmans en général”



1895
destruction totale du village chrétien de Kuabash près de
Diyarbakir. Les filles du prêtre sont violées devant lui. Il est
laissé en vie parce qu'il en devient fou



1895
novembre: extermination des chrétiens du village de Miaferkain:
700 morts , surtout brûlés dans l'église incendiée au pétrole;
un seul homme a survécu, du nom d'Elias Moro, en se
convertissant



1895
décembre: extermination des chrétiens du village d'Assadia; 3000
habitants arméniens et syriaques sont exécutés; les réfugiés
dans l'église sont brûlés par du pétrole; il n'y a que trois
survivants



1895
novembre: le grand-vizir affirme à l'ambassadeur de France que
les massacres de Diyarbakir sont dûs à “une invasion des
mosquées par les Arméniens”; le consul français répond:
“Je dois à ma conscience de déclarer formellement que les
massacres à Diarbékir ont été faits ,sans provocation, par les
musulmans de cette ville... La police et la troupe ne sont
intervenues que pour frapper les victimes.”



1895
décembre: rapport du consul de Diyarbakir: “le dimanche, je
vis de ma fenêtre...les soldats, les zaptiés, les kurdes et les
musulmans tirer ensemble, depuis les terrasses et les minarets,
sur l'église arménienne schismatique.”



1895
novembre: lettre de l'ambassadeur de France: “L'Asie
Mineure est véritablement en feu; on massacre presque partout.
Sur certains points, les Arméniens ont été les provocateurs, sur
d'autres ils sont les victimes du fanatisme musulman. A
Diyarbakir, on tue et on pille depuis vendredi....On massacre
tous les chrétiens sans distinction”



1895
novembre: rapport du consul de Diyarbakir daté du 2: “.. au
lever du soleil, le carnage a commencé et a duré juqu'au
dimanche soir. Ils s'étaient divisés par bandes et procédaient
systématiquement, maison par maison, en ayant bien soin de ne
pas toucher à celles des musulmans... On a tué tout ce qui se
présentait sous la main: hommes,femmes, enfants: les filles
étaient enlevées... presque tous les musulmans de la ville...
ont pris part à la boucherie.”



1895
novembre: le premier novembre, à l'appel des religieux, le
massacre des chrétiens de Diyarbakir commence; la première
victime est un Chaldéen tué par un policier; les boutiques du
bazar sont ensuite pillées; chaque chrétien rencontré dans la
rue est exécuté; selon le consul, les responsables sont les
Kurdes de la ville soutenus par de nombreux musulmans venus de
l'extérieur



1895
octobre: préparation ouverte du massacre des chrétiens de
Diyarbakir; achat d'armes, concentration de troupes kurdes et
arrivées de responsables musulmans



1895
avril: les puissances européennes interviennent auprès du sultan
pour qu'il protège les chrétiens orientaux; l'opinion publique
turc et kurde proteste; les notables musulmans envoyent des
télégrammes au Sultan et menacent de massacrer les chrétiens



1895
octobre: l'évêque syrien de Diyarbakir doit se réfugier au
consulat de France



1895
mars: télégramme chiffré du consul de Diyarbakir: “Je me
permets d'insister sur la gravité de la situation des chrétiens
de Diyarbakir. Les musulmans sont plus exaltés que jamais ; leur
hostilité se montre ouvertement par de continuelles
agressions... Les chrétiens sont très effrayés et redoutent les
pires excès.”



1895
mars: le sheikh de Zihan, inspirateur des massacres de chrétiens
à Sassoun, est reçu à Diyarbakir; il reproche aux Kurdes “
leur peu d'énergie dans leur foi religieuse”; il montre en
exemple les autres Kurdes qui se sont armés contre les
chrétiens.



1895
février: le gouverneur de Bitlis en Turquie, qui avait laissé
les chrétiens se faire massacrer, après une disgrâce temporaire
du fait des puissances européennes, est nommé gouverneur de
Diyarbakir



1895
février: autre rapport du diplomate G. Meyrier sur la situation
des chrétiens de Diyarbakir:” Cet état de chose s'applique
à tous les chrétiens sans distinction de race, qu'ils soient
Arméniens, chaldéens, Syriens ou Grecs. Il est le résultat d'une
haine de religion d'autant plus implacable qu'elle repose sur la
force des uns et la faiblesse des autres.”



1895
octobre: l'évêque syrien de Diyarbakir subit une tentative
d'assassinat



1895
décembre: rapport du consul de Diyarbakir: “On a égorgé sur
les genoux d'un père ses cinq enfants et lui, ensuite, a subi le
même sort”



1895
destruction totale du village chrétien de Kartrabal près de
Diyarbakir. 300 familles disparaissent.



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Kabia



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Jaroukia



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Kaan Akboar



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Arz Oglu



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Kozan



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Olan



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Kadia



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Satia



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Safia



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de
Machrakia



1895
destruction dans la région de Diyarbakir du village chrétien de



1895
novembre: destruction et pillage du village chrétien de al
Koulia près de Diyarbakir; les soldats se joignent au pillage et
à la destruction de l'église; 50 morts



1895
novembre: destruction et pillage du village chrétien de Banabil
près de Diyarbakir



1896
martyre de 5 bahaï de Turbat-i-Haydari



1896
publication du British Blue Book sur les massacres d'Arméniens
dans l'empire ottoman



1896
juin: destruction de villages arméniens autour de Van



1896
juin: massacre des hommes du village arménien de Sgherdi;
conversion forcée des survivants



1896
juin: massacre de 400 Arméniens autour de Khizan



1896
juin: massacre de 160 Armémiens autour de Mamarzank; conversion
des survivants



1896
juin: destruction des villages de la région de Shatakh



1896
juin: destruction de 11 villages arméniens autour de Gumushhane



1896
juin: massacre d'Arméniens à Van; fuite des survivants en Iran



1896
aout: après la prise d'otage à la Banque Ottomane, pogroms
contre les Arméniens de Constantinople; 7000 morts? protestation
officielle des puissaces européennes



1896
septembre: dispersion de la population arménienne de Agn



1896
septembre: massacre de 250 Arméniens autour de Mush



1896
septembre: massacre dans le village de Binkaya; 250 morts



1896
massacre des Crétois par l'occupant ottoman



1896
les infidèles du Kafiristan ont été entièrement convertis de
force ou éliminés par l'émir de Kaboul.



1896
le shah réformateur Nadir est assassiné par un derviche



1896
destruction totale du couvent d'Aya Irini en Crête par les
Ottomans



1896
reprise de la persécution des juifs sous la direction des
mollahs



1896
fatwa du mollah Rihan Allah de Téhéran qui interdit aux juifs de
porter une barbe identique à celle des musulmans



1896
le traducteur en chef “drogman” de l'ambassade
britannique à Constantinople dit à propos des massacres
d'Arméniens: “(ils) ont été guidés par les prescriptions de
la sharia; elle prescrit, si les dhimmis chrétiens tentent, en
ayant des relations avec des puissances étrangères, de dépasser
les limites de leurs statuts permis par les musulmans, et les
libère de leurs entraves, leurs vies et leurs biens sont à la
disposition des musulmans. Selon les Turcs, les Arméniens ont
essayé de dépasser ces limites en faisant appel aux puissances
étrangères, notamment l'Angleterre. Ils considèrent donc que
c'es leur devoir religieux et une chose juste que de détruire et
prendre les vies et les biens des Arméniens.”



1896
un missionnaire protestant visite les régions peuplées par les
Arméniens après les massacres d'Abdul Hamid; il fait un rapide
bilan: 559 villages dont la population a été convertie de force
(“par le feu et le sabre”), 282 églises transformées
en mosquées, 21 prêtres protestants et 170
“grégoriens” (=Arméniens)



1896
avril: le consul de Diyarbakir signale le cas de centaines de
chrétiennes enlevées, converties de force et asservies dans les
tribus kurdes autour de Diyarbakir



1896
novembre: selon les diplomates français, les filles chrétiennes
enlevées à Mardin sont vendues publiquement sur le marché
d'Alep, “dans le quartier de Bab Nerab... peuplé de
musulmans fanatiques, les chrétiens ne s'y aventurent guère et
il est presque impossible à un Européen d'y pénétrer sans être
insulté”.



1896
mai: conversions nombreuses et forcées dans la région de Birecik
en Turquie, selon le consul de France



1896
le village chrétien de Pakoz près de Diyarbakir est contraint de
se convertir pour échapper au massacre



1896
témoignage du père Galland sur les régions touchées par les
massacres de chrétiens par les Kurdes: “ Je ne saurais vous
dire la tristesse poignante qui nous a saisis en voyant dans les
villages chrétiens que nous avons traversés les traces encore
récentes du pillage et de l'incendie, les maisons sans toits ni
portes,...les églises profanées... On ne voit plus que quelques
groupes de femmes et d'enfants errant à travers les ruines,les
hommes ayant pour la plupart succombé sous les balles et
poignards kurdes.”



1896
janvier: massacre de chrétiens dans la région de Midyat en
Turquie



1896
massacres des chrétiens d'Urfa



1896
mai: conversions nombreuses et forcées dans la région de Severek
(Diyarbakir) en Turquie, selon le consul de France; 200 cas
connus



1896
le shah d'Iran et son premier ministre sont assassinés par un
disciple du réformiste islamiste al Afghani



1896
destruction du couvent crétois d'Agia Irini par les Turcs



1896
mai: massacre de Grecs par les Turcs en Crète



1897
l'écusson rouge est obligatoire pour les juifs de Téhéran



1897
mai: pogrom à Téhéran; le but est d'obliger tous les juifs à
porter l'écusson rouge



1897
le shah propose aux oulémas de remplacer l'écusson rouge des
juifs par une plaque en argent avec le mot “juif”
écrit dessus



1897
le juif iranien Levy, protégé par l'ambassade britannique,
refuse de porter la plaque discriminatoire; il est assiégé par
la foule avec l'ambassadeur



1897
le shah ayant été obligé par les Britanniques de déclarer la
protection des juifs, les mollahs décident d'accentuer les
persécutions



1897
projet de massacre des juifs de Kermanshah en Perse, pour
commémorer la mort d'Hussein



1897
les mollahs d'Hamadan préparent un pogrom et rédigent des
affiches pour appeler au massacre; ils sont calmés par un rançon
du shah



1897
les shiites de Kermanshah se consolent de la protection des
juifs par le shah en massacrant les sunnites de la ville



1897
pogrom à Shiraz; 20 morts et 3 synagogues détruites



1897
pogrom à Mostaganem en Algérie



1897
pogrom à Alger



1897
mort d'al Afghani, fondateur du panislamisme



1898
djihad prononcé contre les Russes en Asie centrale



1898
martyre de Haji Muhammad i Turk à Mashhad



1898
mort de Sayyid Ahmad khan, dirigeant de l'université musulmane
d'Aligarh: il a été victime d'un très grand nombre de fatwas
dhérésie comme athée, irreligieux, chrétien, naturiste,
antéchrist, etc...



1898
le Mahdi de Khartoum proclame le jihad



1898
en Perse, dans un contexte de sécheresse, une fatwa réserve
l'eau de pluie aux musulmans, sous peine de mort; l'auteur se
nomme Sayyid Abdul Hussein Chushtarly



1898
les juifs de la ville iranienne de Lar sont capturés, menacés de
conversion forcée contre rançon; une souscription est lancée
pour les racheter



1898
pogrom à Alger



1898
le corps du Mahdi est exhumé à Khartoum pour prouver à la
population qu'il n'était qu'un humain



1899
révolte bahaï à Najafabad



1899
conférence à la Mecque sur les causes du déclin de l'islam



1900
aout: massacre de femmes et d'enfants arméniens dans les
villages de Spaghanak



1900
environs 4.3 millions d'esclaves sont présents en Afrique Noire
musulmane région en 1900 (rappelons à titre de comparaison,
qu'il y avait 2 968 000 esclaves noirs dans l'ensemble des
Amériques à la fin du XVIIIème siècle et 5 875 000 vers 1860-
1870)



1901
le consul de Diyarbakir signale au Quai d'Orsay: “ En
laissant carte blanche aux chefs kurdes, la Porte poursuit son
but qui est depuis quelques années d'anéantir l'élément
chrétien”



1901
attaque du village chrétien de Babek par une tribu kurde, avec
la complicité du gouverneur; 7 morts



1901
dépêche diplomatique française sur la situation des chrétiens
d'Orient: “tous les prélats des différents rites orientaux
sont d'avis que si la situation des chrétiens se prolonge
quelques années encore, l'élément chrétien disparaîtra petit à
petit, soit par l'apostasie, soit par l'émigration, soit en se
laissant massacrer.”



1901
raid des wahhabites sur Riyadh: le gouverneur est assassiné



1902
des médecins européens calculent que 20% des pélerins pour la
Mecque meurent pendant le voyage et 5% sont réduits à
l'esclavage



1902
prise du pouvoir par le chef de tribu Ibn Saoud, qui réinstaure
la doctrine wahhabite en Arabie



1902
le chef tribal Ibn Saoud s'empare de Riyad



1902
les Saoud prennent Riyad



1902
première tentative d'abolition de l'esclavage en Mauritanie



1903
révolte bahaï à Rasht



1903
massacre de 100 bahaïs à Yazd et Isphahan



1903
pogrom contre les bahaïs à Yazd; environ 70 morts



1903
la tribu kurde des Batman assassine un vieux prêtre nestorien et
détruit deux villages chrétiens



1903
massacre de 101 bahaïs à Yazd en Iran par une foule poussée par
les mollahs locaux



1903
pogrom anti-bahaï à Rasht en Iran



1903
pogrom anti-bahaï à Ispahan en Iran



1903
pogrom anti-bahaï à Yazd en Iran



1904
massacre de juifs au Yémen



1904
mai: massacre de 7500 Arméniens dans la région de Sassun



1904
novembre: fatwa du grand mufti d'Egypte affirmant que selon
l'islam, il n'y a pas d'autres nationalités que l'islam.



1905
mort de Hamid Mohomad, surnommé Tippu Tip, le plus célèbre
négrier du XIXème siècle, qui vendait jusqu'à 30 000 esclaves
(païens ou mal convertis) par an,selon lui



1905
vague de pogroms au Maroc



1905
loi d'interdiction d'emploi pour les juifs du Yémen



1905
les juifs du Yémen ne doivent pas construire de maisons plus
grandes que celles des musulmans, ni parler à voix plus haute
qu'eux



1905
pogroms à Sanaa au Yémen



1905c
une fatwa iranienne interdit aux musulmans de fumer du tabac (ce
n'est pas un mal en soi, mais ils ne se souciaient pas de la
santé de leurs ouailles...



1906
le gouverneur deTadoli (Soudan) est assassiné pour avoir tenté
d'abolir l'esclavage



1906
révolte des traficants arabes de la région de Kordofan (Soudan)
après la libération de 120 femmes et enfants par les Anglais



1906
l'apostat iranien Mirza Paulos est persécuté pendant 5 ans



1906
première conférence des Missions dans le monde musulman au
Caire: “Baptiser publiquement à Damas, Téhéran ou au Maroc,
ou le régime est purement musulman et la population ignorante et
fanatique, serait une grave erreur”



1906
enfermement dans un hopital psychiatrique du fondateur de la
confrérie turque des Nurcu, à la suite de délires mystiques non
controlés



1907
le roi kadjar Ali Shah abolit l'assemblée et la constitution de
l'empire perse comme étant contraires à l'islam



1907
abolition de l'esclavage au Kenya par les Britanniques



1907
Zanzibar compte, sous domination anglaise: 200 européens, 4000
Arabes, 27 000 affranchis et 140 000 esclaves



1907
l'apostat Abdul Karim est martyrisé en Afghanistan



1907
la Constitution du royaume perse introduit timidement la notion
de liberté individuelle; elle est violemment critiquée par les
ouléma qui la considèrent comme non-islamique



1907
pogrom à Casablaca; 30 morts, viols en série et rapts



1907
les bahaïs sont exclus du droit de vote au cours de la tentative
de réforme politique du shah Mohammed Ali



1908
le sultan Abdul-Hamid possède encore un harem de 370 femmes et
127 eunuques



1908
un évêque en visite en Palestine note qu'il y a des conversions
au christianisme, mais aussi que les apostats doivent s'enfuir
au plus vite en Egypte



1908
juillet: à Adana, troubles arméniens et répression violente; 30
000 victimes; protestations européennes.



1908
voyage du Kaiser Guillaume I en Palestine et Syrie; il insiste
sur son admiration pour l'islam, religion autoritaire et
militariste, qu'il favorise contre ses conccurents européens.



1909
pogroms à Kermanshah (Iran)



1909
profanation de la synagogue de Suleymanié en Irak



1909
martyre du bahaï Haji Haydar à Isphahan



1909
massacre d'Arméniens à Adana, souvent mené par les mollahs et
muftis



1909
avril: massacre de 30 000 Arméniens en Cilicie



1909
avec des milliers d'Arméniens, quelques missionnaires américains
sont massacrés dans la région d'Adana



1909
commentaire du vice consul britannique de Mossoul:
“L'attitude des musulmans envers les chrétiens et les juifs
est celle d'un maître envers ses esclaves.”



1909
pogroms à Kermanshah en Iran



1909
le vice consul britannique de Mossoul, H. Young, écrit:
“L'attitude des musulmans envers les chrétiens et les juifs
est celle de maîtres face à des esclaves, qui les traitent avec
une tolérance hautaine tant qu'ils restent à leur place. Tout
signe de prétention à l'égalité est aussitôt réprimé”



1910
publication au Caire d'un compte-rendu très critique de
pélerinage à la Mecque par Batanouni



1910
accusation de meurtre rituel et de souillure de Coran contre les
juifs de Shiraz; expulsion de 6000 personnes de la ville; les
soldats envoyés pour réprimer l'émeute soutiennent les
attaquants; toutes les maisons du quartier juif sont détruites



1910
discours de Talat Pasha à Salonique, dans lequel il réaffirme
l'impossibilité d'égalité de condition entre musulmans et
dhimmis, qui serait “inamicale avec la sharia et les
sentiments de centaines de milliers de musulmans”



1910
assassinat du notable copte Boutros Ghali par un musulman pour
trahison



1910
destruction et massacre dans le village chaldéen de Sinat en
Irak



1911
les Britanniques estiment que le djihad du Mahdi au Soudan a
causé 300 000 morts, surtout indigènes



1911
fin définitive de l'esclavage en Libye avec l'occupation
italienne



1911
congrès copte à Assiout, qui sera utilisé par les islamistes
égyptiens pour alimenter les fantasmes sécessionnistes et
justifier les persécutions



1911
octobre: assassinat de l'évêque de Grevena Emilianos par des
agents turcs



1911
révolte des chrétiens catholiques contre les Ottomans en
Albanie; répression



1911
les juifs de Libye reçoivent des droits civiques et une
protection juridique après la conquête italienne



1911
octobre: assassinat de l'évêque de Grevena, Emilianos, par les
Turcs



1911
octobre: massacre de chrétiens à Jaffa



1912
création de l'armée saoudienne à partir de bataillons sacrés de
fanatiques, les Ikhouans



1912
fin de l'esclavage au Maroc, avec l'occupation française



1912
persécution de l'apostat A. T. en Egypte malgré la protection
anglaise; il faillit être empoisonné deux fois



1912
fondation de la Mohammadiya en Indonésie pour réislamiser la
société



1912
massacres en Thrace contre les populations chrétiennes commis
par l'armée turque en retraite



1912
pogroms de Fès au Maroc



1912
nouvelle épidémie de choléra à la Mecque



1912
nouvelle épidémie de choléra; aucune mesure sanitaire; les
médecins constatent: “L'état hygiénique de la cité est
déplorable à cause du manque absolu de latrines publiques.”



1912
révolte des chrétiens catholiques contre les Ottomans en
Albanie; répression



1912
les oulémas de Constantinople appellent au jihad contre les
chrétiens dans l'empire et à l'extérieur (occupation de la Libye
par les Italiens)



1912
appel au jihad dans la révolte des Sénoussis en Libye



1912
renaissance du wahhabisme dans le village d'Artawiyah en Arabie;
début de l'exécution des chrétiens et des musulmans ne sachant
pas correctement le Coran



1912
les Saoud instaurent les Ikhwans



1912
renaissance du wahhabisme dans la ville d'Artawiyah; les règles
sont sévères: deux activités sont tolérées, l'agriculture et la
lecture du Coran. l'assistance aux prières est obligatoire;
toutes les activités doivent alors cesser; les moustaches sont
interdites, ainsi que la musique et le tabac; des chrétiens et
des musulmans sachant mal le Coran sont décapités



1912
pogroms anti juifs à Fez



1913
les wahhabites d'Egypte s'attaquent aux confréries soufies



1913
massacre de milliers de Grecs orthodoxes en Thrace orientale (16
000 victimes?)



1913
soutenance de la thèse de M. Fahmy à la Sorbonne: “La
condition de la femme en Islam”



1913
massacre de 16 000 Grecs par les Turcs en Thrace Orientale



1914
début de la période de massacre des Nestoriens d'Irak,
considérés comme alliés des Britanniques



1914
expulsion de 250 000 Grecs de Thrace Orientale



1914
mai: rapide expulsion de la population chrétienne de Pergame,
qui se réfugie à Lesbos



1914
juin: massacre de Grecs par les Turcs à Foça et Cesme.



1914
juillet: création des bataillons de travaux forcés pour les
mobilisables orthodoxes, qui permettent leur élimination
progressive.



1914
aout: massacre de 12 000 chrétiens assyriens en Irak par le
Jevdet Khalil Bey



1914
novembre:poursuite de l'expulsion des Grecs de Thrace Orientale



1914
novembre: déclaration de jihad par les Ottomans proclamée à
Constantinople, et reprise par tous les imams de l'empire.
L'allié allemand tente d'en adoucir les termes:
“Puisque
conformément au verset du coran, il s'est formé un peuple
vertueux, digne de servir d'exemple au monde, doué qu'il est de
toutes les qualités qe doit posséder le genre humain, tous ceux
qui professent cette religion... doivent... se grouper autour de
l'étendard de Mohammad, le coeur tourné vers Allah et la face
vers la Kaaba....
Fidèles serviteurs d'Allah, ceux qui
prendront part au jihadpour le bonheur et le salut des croyants
et en reviendront vivants jouiront du bonheur; quant à ceux qui
trouveront la mort, ils ont droit au titre de martyrs;
conformément à la promesse divine, ceux qui se sacrifient pour
la cause du droit auront la gloire ici bas et le paradis là-
haut...
Combattants musulmans! avec l'aide d'Allah et
l'assistance spirituelle du prophète, vous vaincrez et écraserez
les ennemis de la religion....



1914
octobre: attaque de la ville assyrienne d'Urmia par les Turcs et
Kurdes.



1914
expulsion des juifs de Palestine en âge de porter les armes par
les Ottomans.



1914
massacre généralisé des araméens par les Kurdes soutenus par les
Turcs: destruction des monastères, assassinat de centaines de
prêtres et de moines. Les archives araméennes mentionnent 200
000 morts au total



1914
persécution des juifs de Bagdad par les Ottomans; conscription
forcée, extortions et torture jusqu'à l'occupation britannique



1914
aout: pillage des 1687 boutiques chrétiennes du bazar de
Diyarbakir



1914
juin: massacre des Grecs d'Erythrée en Turquie



1914
évacuation de force des villages grecs de Thrace Orientale



1914
juin: massacre des Grecs de Phocée en Turquie



1914
mai: le Patriarchat de Constantinople se déclare officiellement
“sous attaque” dans l'empire ottoman



1914
octobre? massacre de chrétiens assyriens par les Turcs à Keshish



1914
mai: massacre des Grecs de Foça



1914
mai: protestation officielle du patriarche orthodoxe de
Constantinople contre les massacres de chrétiens dans l'Empire
Ottoman



1914
juillet: création des Bataillons de Travaux Forcés par les
Ottomans, qui permettent d'éliminer les conscrits grecs et
arméniens



1914c
un garçon d'écurie de Peshawar se convertit au christianisme et
disparait au cours d'un séjour dans sa famille



1915
début de déportation et massacre des Arméniens d'Anatolie



1915
vague de conversions par contrainte dans l'est anatolien



1915
martyre du bahaï Shaykh Ali Akbar Quchani à Mashhad



1915
janvier: début d'exécution des bataillons arméniens de l'armée
ottomane



1915
avril: déportation violente des Arméniens de la région de
Zeitoun puis élimination



1915
avril: déportation et élimination des Arméniens de la région de
Van



1915
mai: fin de la résistance arménienne à Van; élimination des
survivants du siège



1915
avril: élimination de 800 intellectuels et fonctionnaires
arméniens de la capitale



1915
mai: déportation des Arméniens de la région d'Erzurum



1915
mai: loi ottomane sur les biens abandonnés par les Arméniens



1915
mai: protestation des puissances alliées contre les massacres
arméniens, qui tiennent le régiume ottoman pour responsable



1915
juin: massacre de 12000 soldats arméniens de l'armée ottomane



1915
juin: élimination des Arméniens de la région de Shapin-Karahisar



1915
juin: pendaison publique de 21 chefs du parti nationaliste
arménien à Constantinople



1915
juin: déportation des Arméniens de Sivas



1915
juin: déportation des Arméniens de Trébizonde



1915
juin: déportation des Arméniens de Samsun



1915
juillet: déportation des Arméniens de Malatya



1915
juillet: déportation des Arméniens de Cilicie et d'Antioche



1915
juillet: déportation des Arméniens d'Antep



1915
juillet: déportation des Arméniens de Kilise en Cilicie



1915
juillet: déportation des Arméniens de Marash



1915
juillet: déportation des Arméniens de Konya



1915
septembre: le gouverneur de Diyarbakir annonce que le nombre des
déportés arméniens de sa région est de 120 000



1915
octobre: protestations internationales contre le massacre
général des Arméniens, dans les deux camps



1915
décembre: ordre du ministre de l'intérieur turc de déporter
aussi les orphelins et de ne laisser que les très jeunes enfants



1915
les chrétiens assyriens d'Irak sont massacrés par les Kurdes et
les Turcs; 250 000 morts?



1915
persécutions par les Ottomans des Nestoriens et Syriens des
régions d'Hakkari et Mardin



1915
exécution par les Ottomans de l'archevêque de Sirt Adai Ser



1915
février: les Arméniens de l'armée ottomane sont désarmés



1915
les forces ottomanes privilégient l'exécution par crucifixion
pour les femmes arméniennes et assyriennes.



1915
janvier: destruction de 70 villages autour d'Urmia; exode de 25
000 Arméniens et Assyriens.



1915
des missionnaires allemands découvrent dans le village
d'Haftawan près de Salmas 750 corps décapités dans les puits et
les citernes. Le général turc avait promis une indemnité pour
chaque tête.



1915
A Teberma, martyre de plusieurs dignitaire religieux assyriens
par les Turcs, dont l'évêque Mar Dinkha.



1915
massacre d'Assyriens dans le village de Gulpashan près d'Urmia;
les homme sont fusillés et les femmes sont violées



1915
mars: massacre de 800 invalides dans le village assyrien de
Salamas.



1915
attaque du village assyrien de Tel Mozilt par Turcs et Kurdes;
tous les hommes valides sont fusillés le lendemain. Ensuite, on
élimine les enfants (1500?); l'agha Ayoup Hamza éxecute
personnellement le prêtre Gabrial.



1915
juin: le vali de Mossoul détruit le village assyrien de Tyari



1915
Cedet Bey, gouverneur de Van attaque Sirt avec le
“bataillon des bouchers” (Kasap Tabouri) et y massacre
tous les Assyriens. Il continue dans la région, avec une
vingtaine d'autres villages.



1915
l'archevêque arménien de Kayseri est égorgé et découpé en
morceaux.



1915
mai: le prêtre arménien Chghladian est torturé par les sheikhs
de la ville de Dikranagerd; il est brûlé vif après avoir
parcouru la ville entouré par une procession de derviches,
devant la mosquée et les officiels de la ville.



1915
les Ottomans pendent 11 dignitaires religieux maronites à
Beyrouth



1915
novembre: un médecin arménien repère à Ieraboulous en Syrie un
groupe de 300 filles chrétiennes vendues comme esclaves



1915
témoignage du père Armalet de Mardin sur l'ambiance avant les
grands massacres de chrétiens: “depuis 1895, tous les
musulmans sans exception nourissent haîne et rancune envers les
chrétiens, et sans le leur dire, attendant le moment propice,
avec le gouvernement, pour l'exprimer.



1915
mai: dans la région de Karput en Turquie, arrestations massives
des prêtres, journalistes, enseignants chrétiens



1915
massacres d'Adiyaman en Turquie; la population chrétienne
disparait entièrement; ils auraient été exécutés à la hache et
jetés dans le fleuve.



1915
juin: arrestation des moines du monastères de Mar Ephrem en
Turquie



1915
juin: arrivée à Mardin, du commissaire Memdouh Bey, appelé plus
tard “Le bourreau de Mardin”



1915
juin: torture de l'évêque arménien de Mardin et de 16 prêtres
par bastonnade, puis de 550 autres notables



1915
mai: premier massacre de chrétiens près de Mardin, par
fusillade, en commençant par le notable Burro et son gendre
Saadohana



1915
mai: procession vexatoire des chrétiens entravés de Mardin, sous
les injures, crachats, jets de pierre des femmes et enfants
musulmans, décrite par le père Armalet.



1915
mai: exécution massive de chrétiens de Mardin (plus de 400) près
du pont du Tigre; on propose aux les prêtres de se convertir
pour échapper à la mort



1915
mai: deuxième fournée d'exécution des chrétiens de Mardin,
environ 370, qui sont tués près du village d'Hakfour.



1915
juillet: le 2, troisième fournée d'exécutions à Mardin,
concernant les femmes notamment (environ 600 morts à la sortie
de la ville)



1915
juillet: le 16 et le 17, autre fournée d'exécution d'autres
femmes chrétiennes , déshabillées puis fusillées



1915
avril: arrestation des notables chrétiens de Diyarbakir, qui
sont ensuite fusillés sur le Tigre



1915



1915
juillet: siège du monastère de Deyrul Zafaran près de Mardin,
par l'armée turque



1915
juin: destruction du village chrétien de Kçor par les Kurdes et
les soldats ottomans; massacre de la population, sous les yeux
du gouverneur de Mardin Badreddin Bey



1915
juin: les notables chrétiens arméniens et protestants de Midyat
sont exécutés



1915
juin: à Midyat, exécution de 46 prêtres et un évêque jacobites,
16 prêtres catholiques



1915
juin: autour de Midyat, les victimes des massacres sont estimées
à 7000.



1915
juin: attaque du village chrétien du Tour Abdin en Turquie



1915
juin: exécution des moines du monastère d'Hasankeif



1915
juin: les habitants du village d'Hasankeif sont tous tués par
les Kurdes sur ordre du gouverneur de Midyat



1915
juin: les habitants du village de Baté sont brûlés dans l'église



1915
juin: torture du prêtre Shamun de Dafné, écorché vif



1915
juin: torture et assassinat du moine ermite Adam de Kafré en
Turquie; il est écorché et aveuglé



1915
juin: assassinat à Qilleth des prêtres Ibrahim, Thomas, Massoud
et du moine Abdallah



1915
juin: l'évêque syriaque de Deir el Salih est contraint de se
convertir; il est assassiné peu après



1915
destruction par les Kurdes et Ottomans du village chrétien de



1915
mars: massacre des 564 chrétiens du village de Kabié à Deyrek



1915
mars: extermination des chrétiens du village de Karabash



1915
juillet: les 1500 chrétiens restant à Diyarbakir doivent se
convertir pour échapper à l'élimination



1915
février: 1500 conscrits chrétiens de l'armée ottomane sont
massacrés par les gendarmes à Kara Curun et Kara Dagh près de
Diyarbakir



1915
mai: un convoi de 1200 déportés chrétiens quitte Diyarbakir



1915
avril: déportation d'une partie de la population chrétienne de
Diyarbakir; ils sont répartis en 20 caravanes, qui sont ensuite
éliminées, vendues en esclavage pour les femmes, lapidées dans
les villages



1915
avril: arrestation des prêtres de Diyarbakir et de l'évêque
arménien, qui sont ensuite brûlés vifs



1915
destruction par les Kurdes et Ottomans du village chrétien de
Fum



1915
destruction par les Kurdes et Ottomans du village chrétien de
Shem Shem



1915
destruction par les Kurdes et Ottomans du village chrétien de
Djum



1915
destruction par les Kurdes et Ottomans du village chrétien de
Tappa



1915
destruction par les Kurdes et Ottomans du village chrétien de
Naghlè



1915
juin: destruction du village chrétien Masirta près de Mardin et
destruction de la population ( 800 victimes)



1915
juin: destruction du village chrétien Bafawa près de Mardin et
destruction de la population (600 victimes)



1915
juin: destruction du village chrétien al Ibrhimiya près de
Mardin et destruction de la population ( 400 victimes)



1915
juin: destruction du village chrétien Kelleq près de Mardin et
destruction de la population ( 2 000 victimes)



1915
juin: destruction du village chrétien Deyrek près de Mardin et
destruction de la population; les prêtres sont pendus dans la
prison



1915
juin: destruction du village chrétien Kiziltepe près de Mardin
et destruction de la population ( 200 victimes)



1915
juin: attaque du village chrétien Kerburan du Tour Abdin en
Turquie; 600 morts



1915
juin: attaque du village chrétien Salah du Tour Abdin en
Turquie; tous les habitants sont tués, sauf quelques femmes
offertes aux soldats



1915
juin: attaque du village chrétien Qilleth du Tour Abdin en
Turquie; une partie des habitants sont brûlés dans l'église



1915
juin: attaque du village chrétien Al Saur du Tour Abdin en
Turquie; 300 victimes; une seule survivante, jetée dans un puit
et récupérée



1915
juin: attaque du village chrétien Hisn Kayfa du Tour Abdin en
Turquie



1915
juin: attaque du village chrétien Kfar Jozen du Tour Abdin en
Turquie



1915
un rapport de l'archevêque de Mossoul signale les responsables
des massacres de chrétiens: des aghas kurdes, le mufti Feyzi
bey, des sheiks...



1915
juin: exécution des notables et prêtres chrétiens de la ville de
Djesireh, dont l'évêque syriaque; leurs femmes sont vendues
comme esclaves



1915
juin: autour de Djezireh, destruction de 15 villages chrétiens



1915
aout: massacre du reste de la population chrétienne de Djezireh,
dont 2 évêques et 13 prêtres



1915
martyr de l'évêque syriaque Dioscore Barsaum d'Azekh



1915
juin: le 14, massacre de tous les chrétiens de Nisibe



1915
deux jeunes Syriaques accusés sans preuve d'espionnage sont
pendus à Bagdad



1915
septembre: un soldat turc assassine “de son propre
mouvement et par caprice” deux jeunes prêtres syriaques de
Mossoul; il est acquitté par ses supérieurs



1915
mai: arrestation des notables chrétiens de Sirt en Turquie, en
prélude des massacres; ils sont exécutés ensuite avec parmi eux
l'abbé syriaque Ephrem Keerain



1915
mai: destruction de la bibliothèque de manuscrits syriaques de
l'abbé érudit Ménari à Sirt



1915
avril: exécution de l'évêque arménien Celebian à Diyarbakir



1915
mai: massacre des chrétiens de la ville de Swerek; les femmes
sont violées et vendues à Urfa et Alep



1915
juin: massacre des chrétiens du village de Garmush près d'Urfa



1915
pendaison à Adana du prêtre arménien de Garmush du nom de Vartan



1915
déportation des chrétiens d'Alep dans le désert



1915
juin: destruction du village syriaque près de Nisibe



1915
juin: destruction du village syriaque Mahrakè près de Nisibe



1915
juin: destruction du village syriaque Guerkè Chamo près de
Nisibe



1915
juin: destruction du village syriaque Khaitlè près de Nisibe



1915
déportation des chrétiens de Homs dans le désert



1915
février à Zeitoun, des incidents éclatent à la suite d'un viol
imputé à des gendarmes turcs. Après l'arrestation des notables,
les Arméniens de la ville et de ses environs sont déportés



1915
les intellectuels arméniens, écrivains, poètes et journalistes,
les médecins, les avocats, les savants et les prêtres les plus
en vue de la capitale, sont emprisonnés tandis que l'on
perquisitionne à leur domicile, ainsi que dans les écoles, les
églises, et même au patriarcat, pour trouver un motif justifiant
ces mesures. Les jours suivants, les arrestations se
poursuivent, frappant environ 600 personnes.


1915
Le 24 mai 1915, une déclaration commune des gouvernements de
l'Entente, alertés par l'ampleur des tueries, met en garde
l'Empire ottoman, proclamant qu'ils tiendront personnellement
responsables ceux qui auront ordonné ces "crimes contre
l'humanité et la civilisation".



1915
juin: l'Ambassadeur allemand Hans Von Wangenheim, pourtant
favorable aux jeunes-turcs reconnaît, dès le 1er juin 1915 :
"Il est évident que la déportation des Arméniens n'est pas
motivée par les seules considérations militaires". Le 7
juillet, il précise "la manière dont s'effectue la
déportation montre que le gouvernement poursuit réellement le
but d'exterminer la race arménienne dans l'Empire
ottoman".


1915
L'Ambassadeur Henry Morgenthau, le 10 juillet 1915, écrit
"...Il semble qu'il existe un plan systématique destiné à
écraser la race arménienne" Dans ses mémoires, il évoque
ses efforts désespérés pour arrêter le processus. Il rapporte
des conversations qu'il eut avec Talaat Pacha : "Nous ne
voulons plus voir d'Arméniens en Anatolie ; ils peuvent vivre
dans le désert, mais nulle part ailleurs", affirmait ce
dernier.


1915
environ 2150 églises arméniennes sont détruites ou pillées dans
l'empire ottoman



1915
le chef kurde Hamo Shero reçoit 10£ turques pour chaque chrétien
capturé puis vendu aux Ottomans



1915
massacre des chrétiens assyriens par les Kurdes à Sayfo



1915
assassinat du patriarche de Sert, Adai Ser



1915
septembre: télégramme secret envoyé aux gouverneurs de la région
d'Alep concernant l'extermination des Arméniens



1915
juin: déclaration officielle du gouvernement ottoman concernant
les massacres d'Arméniens



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Ozozel à Eskikale



1915c
destruction du monastère assyrien de Yoldath Alolo à Eskikale



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Jakob à Eskikale



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Teodor à Golliye



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Abay à Kilit



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Teotodu à Kilit



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Stefanos à Gungoren



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Yacob à Elbegendi



1915c
destruction de l'église assyrienne de Yoldath Aloho à Midyat



1915c
transformation de l'église assyrienne de Mor Sobo à Anitli en
mosquée



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Dimet à Izbarak



1915c
destruction de l'église assyrienne de Yoldath Aloho à Izbarak



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Kyriakos à Baglarbasi



1915c
transformation de l'église assyrienne de Mor Shemun à Narli en
mosquée



1915c
transformation de l'église assyrienne de Mor Aphrem à Bardakci
en étable



1915c
transformation de l'église assyrienne de Yoldath Aloho à
Bardakci en mosquée



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Loozor à Mercimekli



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Yacub à Karagol



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Yacob à Nisibe



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Bobi à Gunyurdu



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Aho à Gunyurdu



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Evgin à Girmeli



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Yohanon à Dibek



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Abrohom à Dibek



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Yoldath Aloho à Dibek



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Yoldath Aloho à Dibek



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Shalito Aloho à Taskoy



1915c
destruction de l'église assyrienne de Yoldath Aloho à Taskoy



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Dimet à Taskoy



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Sarkis Bakhos à
Guzelsu



1915c
destruction de l'église assyrienne de Yoldath Aloho à Guzelsu



1915c
destruction du monastère assyrien Mor Elliyo à Guzelsu



1915c
destruction du monastère assyrien Mor Yoreth à Dagici



1915c
destruction à Dagici de l'église assyrienne Mor Aho



1915c
destruction de l'église assyrienne de Yoldath Aloho à Uçyol



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Sobo à Arbay



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Gewargis à Arbay



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Kyriakos à Dargecit



1915c
destruction de l'église assyrienne de Bethil à Dargecit



1915c
fermeture de l'église assyrienne catholique à Dargecit



1915c
fermeture de l'église assyrienne de Mor Malke à Sarikoy



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Dodo à Yarbasi



1915c
confiscation de l'église assyrienne de Mor Aha à Yukari Dere



1915c
fermeture de l'église assyrienne de Mor Yohana à Asagi Dere



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Maryam à Kosrali



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Moshe à Kosrali



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Shmuni à Kosrali



1915c
confiscation de l'église assyrienne de Mor Shmuni à Aksu



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Pityon à Diyarbakir



1915c
destruction du cimetière de l'église assyrienne de Yoldath
Aloho à Diyarbakir



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Aho à Yamanlar



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Yacob à Arica



1915c
destruction de l'église assyrienne de Mor Aho Dimmeh à Arica



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Aho à Difne



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Kyriakos à Biseri
Zercel



1915c
destruction du monastère assyrien de Mor Aho à Ain Kasre



1916
aout: abolition de la constitution de la “nation”
arménienne dans l'empire ottoman et de ses droits religieux



1916
déportation des habitants chrétiens de Trébizonde



1916
décembre: déportation et dispersion des Grecs d'Amisos



1916
juin: déportation de l'archevêque maronite de Beyrouth



1916
Ibn Saoud contrôle les Ikhwans wahhabites



1916
le roi Ibn Saoud ordonne aux villes d'Arabie d'imiter l'exemple
wahhabited'Artawiyah (1912)



1916
publication du Livre Bleu sur le génocide arménien



1917
martyre du bahaï Mirza M. i Bulur Furush à Yazd



1917
le gouverneur turc de Jaffa-Tel Aviv expulse tous les juifs des
deux villes



1917
octobre: attaque du monastère de Mar Gabriel en Turquie; les
moines sont exécutés, avec deux prêtres



1917
juin: attaque du village chrétien Qartamin du Tour Abdin en
Turquie



1917
juin: attaque du village chrétien Kefarbé du Tour Abdin en
Turquie



1917
juin: attaque du village chrétien Deir el Salih du Tour Abdin en
Turquie



1917
juin: attaque du village chrétien Ba Sabrina du Tour Abdin en
Turquie



1917
juin: attaque du village chrétien Ain Wardo du Tour Abdin en
Turquie



1917
expulsion de 23 000 Grecs de Kydonia par les Turcs



1918
15000 Arméniens environ sont massacrés à Bakou en Azerbaïdjan.



1918
mars: assassinat du patriarche assyrien Mar Benyamin Shimon et
de 150 hommes de sa suite par le chef kurde Simkoo



1918
massacre des Assyriens de Khoi en Iran par une tribu kurde. Les
exécutions et tortures sont menées sous la surveillance de
religieux; 700 victimes



1918
massacre des soldats assyriens au port de Sharabkhane par les
Turcs et les musulmans de Tabriz



1918
massacre des 6000 Assyriens réfugiés à la Mission Française;
mutilations diverses menées par Arshad el Hemayoun.



1918
lettre de Grégoire Habra au commandant français de Mossoul sur
les massacres de chrétiens de 1915: “A Diarbékir, une
grande partie de la population a été massacrée ou morte à la
suite de leur expratriation exécutés avec la plus grande
cruauté, sans parler de leurs propriétés et de leurs biens
dévastés et pillés. A noter aussi que beaucoup ont embrassé
l'islamisme, par crainte, pour sauver leur vie ou par force,
d'autres sont jusqu'ici détenus en esclavage auprès des
agresseurs.”



1918
massacre total des habitants du village chrétien de Kefarbé en
Turquie



1918
massacre total des habitants du village chrétien de Deir el
Salih en Turquie



1918
septembre: les Turcs attaquent le Jebel Sinjar, le refuge des
Kurdes yazidis



1918
assassinat en Irak du patriarche assyrien Mar b. Shimun



1918
juillet: Lord H. Cecil reconnait le devoir moral des
Britanniques de protection des chrétiens assyriens en danger en
Irak



1918
massacre des chrétiens assyriens par les Kurdes à Sayfo



1918
le chef des Saoud Abd al-'Aziz ibn 'Abd ar-Rahman proclame le
jihad contre les Hachémites “incroyants” et attaque la
Mecque



1919
massacre des Assyriens d'Irak par les Kurdes



1919
mai: les Ikhwans wahhabites écrasent l'armée hachémite et
exécutent tous ses prisonniers; Ibn Saoud commence à s'inquiéter
pour la vie de ses sujets



1919
publication du recueil d'actes diplomatiques intitulé
"l'Allemagne-l'Arménie en 1914-1918", par le Pasteur
allemand Johannes Lepsius, contiennent des témoignages
accablants émanant des diplomates allemands en place à Adana,
Alep ou Erzeroum.


1919
au yémen, l'imam Yahya “comprit soudainement que quelqu'un,
à Sanaa, possédait un phonographe. Il ordonna qu'on emprisonne
son propriétaire et qu'on expose, à bâb al-sabâh, l'appareil que
les passants pouvaient regarder, à fins de dissuasion.”



1919
massacre des forces hachémites par les ikhwans wahhabites à
Turaba



1919
juin: Clemenceau déclare à propos des massacres d'Arméniens:
“ L'Histoire entière n'a pas montré un autre exemple d'un
acte organisé aussi hideux”



1919
mai: les ikwans wahhabites massacrent une armée jordanienne à
Turaba



1920
fatwa du sheyhül'Islam contre les républicains laïcs en Turquie:
“est-il permis de tuer ces rebelles? c'est un devoir de le
faire”



1920
martyre du bahaï Haji Arab à Sultanabad



1920
assassinat à Smyrne d'un jeune Turc anonyme ayant apostasié



1920
un apostat de Bassorah est menacé de mort par son propre frère



1920
février: après le départ des troupes françaises, les derniers
Arméniens de Cilicie sont massacrés



1920
condamnation à mort de l'évêque de Trébizonde par la cour
martiale d'Ankara



1920
l'évêque de Zile en Anatolie meurt en prison



1920
les wahhabites égorgent 900 pélerins près de la Mecque



1920
pogroms en Palestine



1920
pogrom à Jérusalem; 5 morts, 211 blessés



1920
avril: pogrom en Palestine sous l'impulsion du mufti de
Jérusalem Amin Husseini



1920
vague de terreur en Arabie due aux Mutawa, la police religieuse
wahhabite, qui détruit toutes les églises ou synagogues qui
subsistaient



1920
février: pogroms de Jérusalem et Jaffa; 46 juifs tués



1920
l'évêque de Trabzon est condamné à mort par contumace par la
cour martiale d'Ankara



1920
l'évêque de Zilon meurt en prison en Turquie



1920
le patriarche nestorien fuit l'Irak



1920
selon l'historien R. Austen, depuis 650, 17 millions d'Africains
ont été asservis par les négriers musulmans



1920c
les juifs yéménites sont exclus du commerce textile de force



1921
martyre du bahaï Mirza Yakup i Muutaahidih à Kirmanshah



1921
le turc Shemseddin se convertit à Smyrne; son corps est retrouvé
peu après



1921
juin: massacre de centaines de Grecs prisonniers à Samsun



1921
mort en prison de l'évêque d'Amasya Euthimios après 40 jours de
tortures



1921
pogrom de Jaffa; 40 morts, 200 blessés



1921
pogrom de Jaffa sous la direction d'al Husseini



1921
al Husseini est nommé Mufti de Jérusalem



1921
rejet des bahaïs de la fonction publique en Iran



1921
massacre de 47 civils juifs à Jaffa en Palestine



1921
fatwa de jihad contre les Britanniques par le mufti de Jérusalem
al Husseini



1921
massacre de 700 Grecs d'Amisos sur la Mer Noire par les Turcs



1921
massacre de 700 Grecs à Samsun



1922
loi yéménite imposant la conversion aux orphelins infidèles



1922
discours d'Ataturk à l'assemblée: “ces
focntions(sultanat...) s'acquièrent par la violence et la
contrainte”.



1922
destruction de l'église de la dormition de Nicée-Iznik



1922
expulsion violente des Arméniens de la région de Smyrne



1922
un apostat d'Assiout en Egypte est persécuté, mis en jugement et
disparait.



1922
avril: loi turque sur la confiscation des biens de toutes les
personnes ayant quitté la Cilicie



1922
loi de conversion forcée des orphelins au Yémen, concernant les
juifs y compris à l'âge adulte



1922
septembre: massacre de chrétiens à Smyrne par les Turcs



1922
septembre: lynchage du patriarche orthodoxe de Smyrne
Chrysostomos



1922
octobre: le métropolite Grégoire de Kydonion est enterré vivant
par les Turcs



1922
septembre: torture et meurtre du métropolite Ambroise de
Moshonesion en Anatolie centrale. Les gardiens lui clouent des
fers à cheval sous les pieds



1922
la famille Husseini prend le contrôle du Conseil Suprême
Musulman de Palestine



1922
conversion forcée des orphelins juifs au Yémen



1922
destruction du centre cultuel bahaï de Sangsar en Iran après sa
confiscation



1922
octobre: expulsion de 300 000 Grecs de Thrace Orientale



1923
scandale en Egypte: la féministe Hojda Chaaroui jette son voile
en public



1923
septembre: loi turque interdisant le retour des minorités en
Anatolie orientale



1923
les Turcs attaquent le monastère assyrien de Dair al Salib et
tuent tous ses occupants, en réponse aux attaques des Kurdes de
Sheikh Saed.



1923
aout: à Kirkuk, des femmes assyriennes sont attaquées par des
bouchers turkmènes au bazar; nombreux blessés, deux enfants
tués.



1923
la Constitution égyptienne déclare que “L'islam est la
religion d'Etat”.



1923
abolition officielle du statut de dhimmi au Traité de Lausanne



1923
la première constitution égyptienne interdit tout droit
politique aux femmes



1923
la loi turque du 25 avril étend la confiscation à tous les
Arméniens, quels que soient les motifs ou la date de leur départ
du pays.



1923
L'article 2 de la loi turque de septembre interdit le retour des
Arméniens en Cilicie et dans les provinces de l'Est .



1923
aout: émeutes anti-chrétiennes au bazar de Mossoul, puis dans la
ville entière; les Britanniques doivent intervenir



1923
depuis 1900, on estime que les régimes turcs ont éliminé entre
3,5 et 4,3 millions de sujets chrétiens



1924
la secte syriens des Nusayris change de nom pour tromper les
persécutions sunnites et devient la secte des Alaouites



1924
abolition des tribunaux religieux en Turquie, vestiges de
l'inquisition ottomane



1924
la commission temporaire sur l'esclavage de la SDN écrit:
“la traite des esclaves est ouvertement pratiquée dans
plusieurs Etats musulmans, dans la péninsule arabique en
particulier , et surtout dans le Hedjaz”



1924
malgré l'occupation britannique en Inde, la loi sur l'apostasie
est toujours en vigueur dans l'Etat de Bhopal



1924
à la Mecque, les wahhabites détruisent à nouveau toutes les
décorations, tapis, motifs divers



1924
pogroms en Egypte



1924
pogrom anti bahaï à Jahrom en Iran



1924
après la dissolution du califat, Atatürk est traité de franc-
maçon et de juif



1924
une bande de 3000 Ikhwans wahhabites attaque la ville de Taif en
Arabie; ils tuent 300 habitants et ravagent les maisons, mis en
furie par la découverte de miroirs, qu'ils n'avaient jamais vus
avant! Ibn Saoud interdit les massacres ensuite



1924
septembre: les Ikhwans saoudiens prennent Taï



1924
le patriarche jacobite Mar Elias III est expulsé par les Turcs
du monastère de Deir ul Zafaran; le bâtiment est transformé en
caserne



1924
pogrom de Bagdad, mené par 20 000 personnes environ



1924
les tribus chrétiennes assyriennes de Tkhuma et Tiyari sont
expulsées par les Turcs



1924
les ikhans wahhabites détruisent la tombe de Fatima fille de
Mahomet, source d'idolâtrie



1925
révolte islamiste et kurde du sheyk de la secte des Naksibendi
contre la république turque



1925
la cour suprême religieuse du Caire déclare que la foi bahaï est
une hérésie dangereuse



1925
le cheik d'Al Azhar Ali Abd ar Raziq est radié de l'université
et interdit de publication par ses pairs pour avoir proposé une
séparation entre la religion et de l'Etat



1925
en Egypte, interdiction du livre d'Abdel Raziq “Islam et
Principes de gouvernement” pour hérésie.



1925
appel au jihad des Kurdes contre “le gouvernement athée
d'Ankara”



1925
les wahhabites détruisent à nouveau les cimetières en
s'appliquant, avec l'appui des théologiens, à raser les tombes
des saints



1925
le théologien Ali Abd al Raziq est exclu d'Al Azhar pour avoir
écrit “L'Islam et les Racines du Pouvoir”.



1925
au cours de leur reprise en main de l'Arabie les wahhabites
détruisent toutes les ciommunications téléphoniques, considérées
comme sataniques.



1925
purge des bahaïs de l'administration iranienne; leur accès est
ensuite interdit



1925
rejet hors la loi des mariages entre bahaïs en Iran; leurs
enfants peuvent donc être enlevés et convertis



1925
interdiction en Egypte du livre de Abdel Raziq “L'islam et
les principes de gouvernement”



1925
les troupes anglaises soutenant Ibn Saoud contre le shérif de la
Mecque doivent être converties en groupe, superficiellement: les
ikhans, troupes fanatiques saoudiennes, voulaient les tuer comme
infidèles



1925
appel au jihad dans la révolte d'Abd el Krim au Maroc



1925
révolte islamiste et soufie du sheikh de la confrérie Naqchbandi
Saïd Piran



1925
publication du livre de Ali Abdel Razek en Egypte: “L'Islam
et les Origines du Gouvernement”, contre les ambitions
politiques de la religion; il est ensuite persécuté par al
Azhar.



1925
révolte kurde et islamiste dans l'est anatolien



1925
sacrilège au cimetière militaire de la rivière Diyalah en Irak:
les tombes des soldats britanniques, assyriens et même turcs
sont vidées.



1925c
les wahhabites organisent la destruction des souks de Médine,
des hamamns, des cafés et l'incendie de bibliothèques.



1926
agressions contre les bahaïs à Jahrum



1926
mise en évidence d'un important trafic d'esclaves au Soudan du
sud



1926
mars: le recteur de l'université Al Azhar contre le dévoilement
des Egyptiennes



1926
fondation de l'association islamiste indonésienne Nahdatul Ulema



1926
interdiction en Egypte du livre de Taha Hussein ”Poésie
Pré-Islamique”.



1926
les wahhabites, regroupés dans la caste des Ikhouans, contestent
l'usage de l'électricité, des automobiles, de la photographie,
des miroirs; ils acceptent seulement les fusils.



1926
censure du livre “Poésie Pré-islamique” de Taha
Hussein en Egypte; l'auteur s'excuse et réécrit son ouvrage



1926
les Ikhans de la Fraternité des wahhabites massacrent la
population de la ville de Taif



1926
les Ikhans de la Fraternité des wahhabites massacrent la
population de la ville de Buraydah



1926
les Ikhans de la Fraternité des wahhabites massacrent la
population de la ville de al Huda



1926
les Ikhans de la Fraternité des wahhabites tentent de détruire
le tombeau de Mahomet à Médine, qu'ils considèrent comme de
l'idolâtrie



1926
fondation du Tabligh en Inde par Maulana Ilyas; ce mouvement
professe le retour intégral à l'époque de Mahomet, dans tous les
domaines



1926
l'imam religieux Ali Pishnamez fait massacrer 13 bahaïs et un
bébé en Iran; il n'est pas condamné



1926
Ibn Saoud s'empare de Jeddah, la Mecque, Médine



1926
les wahhabites attaquent la caravane de pélerins égyptiens et
les massacrent



1926
le Saoud Abd al-'Aziz ibn 'Abd ar-Rahman bombarde Médine et ses
sanctuaires



1926
assassinat par des islamistes du théologien hindou Sraddhananda
pour avoir tenu des propos insultants sur Mahomet



1926
le religieux iranien Ali i Pishnamez fait massacrer 13 bahaïs et
un bébé; il n'est pas puni par le shah



1926
massacre de commerçants chrétiens assyriens à Kirkouk



1927
fatwa d'Ibn Saoud contre les chiites



1927
janvier: le roi Ibn Saoud fait rédiger une fatwa à Riyad
obligeant tous les shiites saoudiens à la conversion ou à l'exil



1927
fondation de la Taglibhi Jamaat, “société de la propagation
de la foi”



1927
300 femmes sont tuées au Turkménistan communiste pour avoir
enlevé leur voile; tous les meurtriers étaient des membres de
leurs familles



1927
l'URSS reconnait Ibn Seoud comme roi d'Arabie



1927
l'Iran interdit le pélerinage à la Mecque pour ses
ressortissants



1927
les Ikhouans wahhabites attaquent le Koweit, l'Irak, le Yémen,
la Jordanie.



1927
les chrétiens survivants du village de Qotorbol sont expulsés
par le gouvernement turc



1927
mort en prison de l'évêque Yuwanis d'Aqra, à Diyarbakir



1927
des rescapés de la repression des wahhabites d'Arabie se
réfugient en Egypte; ils influencent les Frères Musulmans par
leur doctrine anti-occidentale



1927
Ibn Saoud est critiqué par 300 religieux wahhabites: il a
autorisé le tabac, l'héritier a visité Londres, et le télégraphe
a été installé.



1927
janvier: le roi Saoud est soumis à la pression d'oulémans
soutenus par 3000 ikhwans wahhabites, qui déclare un jihad
contre lui



1927
attaque des musulmans d'Ahmedabad contre le temple à cause de
chants liturgiques ayant perturbés la prière; le temple est
lapidé et des passants indiens sont égorgés par la foule



1927
assassinat par des islamistes du théologien hindou Rajpaz pour
avoir tenu des propos insultants sur Mahomet



1927
mort de l'islamiste nigérian Hamman Yagi, après 15 ans de
massacres au nom du jihad contre les populations païennes



1927
janvier: les ikwans wahhabites protestent contre l'installation
du télégraphe, invention diabolique



1928
incendie du palais du roi d'Afghanistan jugé trop réformiste par
les religieux



1928
fondation des Frères Musulmans en Egypte



1928
fondation en Egypte des Frères Musulmans; principe: “pas de
Constitution, si ce n'est le Coran”



1928
le roi d'Afghanistan demande à sa femme de se dévoiler en
public; le scandale après des religieux est tel que le roi doit
abandonner ses idées d'émancipation des femmes



1928
l'impératrice d'Iran se dévoile sur la tombe de Fatima à Qom;
scandale parmi les religieux; révolte et répression



1928
le programme des Frères Musulmans égyptiens déclare: “Le
pouvoir est remis à un calife, la patrie est l'ensemble du Dar
al Islam; le Parlement et la liberté de la presse sont inutiles
alors que les non-musulmans sont jetés dans la dhimmitude”




1928
fondation des Frères Musulmans en Egypte: “l'islam est la
solution”.



1928
al Husseini devient un dirigeant des Frères Musulmans en
Palestine



1928
le frère de Hassan El Banna était venu en Palestine pour y
fonder des groupes islamistes radicaux.


1928
l'évêque de Zakho en Irak décide de créer une école pour filles
dans la ville; les chefs arabes de la région le refusent



1928
les Jeunesses musulmanes sont fondées par le Mufti de Jérusalem



1928c
publication de “Le Jihad dans l'islam” de al Mawdoudi



1929
le roi d'Afghanistan est contraint à la fuite par les religieux



1929
le poète Khamza est assassiné par des islamistes ouzbeks



1929
passage de la dernière caravane d'esclave noirs à travers le
Sahara



1929
élimination par la tribu des Saoud des groupes de guerriers
fanatisés et puritains des Ikhwans



1929
les Ikhwans d'Ibn Saoud saccagent le cimetière de Baqi à Médine,
où est enterrée Fatima, fille de Mahomet et adorée par les
shiites



1929
août: les juifs demandent l'aménagement du mur des Lamentations;
pogroms à Jérusalem, Hébron, Safed; pour faire cesser les
violences, les Britanniques repoussent cette demande.



1929
destruction de la synagogue de Hébron



1929
pogrom à Hébron



1929
pogrom à Jérusalem



1929
pogroms en Palestine



1929
la loi égyptienne sur la nationalité stipule que devient
égyptien: “ toute personne née en Egypte d'un père étranger
qui y est né lui-même, lorsque cet étranger se rattache par sa
race à la majorité de la population d'un pays de langue arabe ou
de religion musulmane”; la loi est confirmée en 1975



1929
persécution des hérétiques hazaras en Afghanistan, et
interdiction de leurs cérémonies



1929
appel au jihad dans la révolte d'al Qassam en Palestine



1929
massacre de la communauté juive d'Hebron



1929
Ibn Saoud crée “l'Armée Blanche” à partir des Ikhwans



1929
février: pogrom à Safad en Palestine



1929
février: pogrom à Tibérias en Palestine



1929
février: pogrom à Hébron en Palestine: 64 juifs tués



1929
recrutement discriminatoire des enseignants en Irak: les
vainqueurs chrétiens aux concours du ministère n'obtiennent pas
de poste, qui sont obtenus par les perdants musulmans



1929
extrait du journal britannique The Universe:"In 1929 the
village (Sinat) was again raided and three Christians, Yusuf
Pattu, Jusuf Gardi and Yonan Daud were killed



1929
extrait du journal britannique The Universe: In January 1930
another raid was made and two Christian shepherds, "Abbu
Toma (15 years old) and Yusuf Mikha (12 years old) were killed
and 200 sheep were carried away. The marauders, on their way
back, met another Christian shepherd, Ibrahim Shammu who was
brutally killed. Six months ago, this same village was raided
for the twenty-fifth time and some 500 sheep were taken
away."


1929
des journaux circulent dans le Kurdistan pour demander le
massacre des chrétiens assyriens



1929
publication du Al Jihad fil Islam du théologien pakistanais
Madowdi



1929
divulgation dans le Kurdistan irakien de proclamations appelant
au massacre des chrétiens



1930
dissolution des corps d'Ikhouans dans l'armée saoudienne après
leurs excès



1930
émeute islamiste à Menemen en Turquie: lynchage et décapitation
publique de trois agents de police



1930
élimination des derniers traficants d'esclaves du Maroc par
l'armée française



1930
assassinat d'un prêtre assyrien dans le village de Sarsang



1930
le paquebot français Asia, chargé de convoyer des pélerins,
explose près du Yémen; 150 morts écrasés, éclatés par des
bonbonnes d'éther, dévorés par les requins. les marins tentent
de sauver les pélerins, mais ils sont en prière...



1930
émeutes dues à l'exigence saoudienne de prélever des germes dans
les selles des pélerins; refus des Iraniens de procéder pour
leurs femmes.



1930
constitution de la milice religieuse saoudienne “pour le
commandement du bien et la prévention du mal”; les médecins
saoudiens expliquent leur très mauvais état physique et
intellectuel à la consanguinité traditionnelle dans les tribus
bédouines dont ils sont issus (très nombreux cas d'obésité et de
rachitisme); ils doivent faire observer à la population de
multiples interdictions et poursuivre les individus qui ne se
rendent pas à la prière.



1930
congrès des oulémas wahhabites en Arabie qui décide d'interdire
l'apprentissage des langues étrangères



1930
congrès des oulémas wahhabites en Arabie qui décide d'interdire
l'étude de la géographie



1930
congrès des oulémas wahhabites en Arabie qui décide d'interdire
les arts plastiques



1930
les soldats bahaïs de l'armée iranienne sont tous dégradés



1930
le fanatisme des Ikhwans saoudiens a provoqué environ 40 000
décapitations publiques et 350 000 amputations (chiffres de
l'historien Said Aburish) sur un total de 4 millions d'habitants



1930
fondation en Inde du mouvement islamiste “ Pour le Respect
de la Parole du Prophète”



1930
Ibn Saoud détruit les derniers Ikwans wahhabites



1930
assassinat de 4 chrétiens chaldéens des villages de Talkaif et
Alqosh par des hommes fiers d'avoir tué des
“infidèles”



1930
le chrétien chladéen Hormiz Shayuta est assassiné en Irak; il
n'y a pas d'enquête



1930
extrait du journal britannique The Universe: “Dans le
district de Zakho, les villages catholiques chaldéens ont été
assaillis 22 fois en 3 ans: 18 chrétiens ont été tués; 8 autres
ont été mutilés et 18 000 moutons ont été volés”



1930?
deux femmes catholiques sont tuées par des soldats irakiens à
Zakho; ils sont exceptionnellement jugés, puis acquittés et
portés en triomphe



1930
mai: assassinat impuni de 5 chrétiens assyriens à Rowanduz en
Irak



1930
avril: le commissaire en Irak Sir Francis reçoit une liste de 76
chrétiens chaldéens assassinés



1930
juillet: 4 chrétiens assyriens sont attaqués au village de Kouba
par un e bande de 30 musulmans



1930
en Irak du Nord, le prêtre assyrien Ashita et deux juifs sont
assassinés



1930
naissance de The Nation of Islam à Detroit



1930
juillet: fondation du mouvement Nation of Islam aux USA



1930c
les bahaïs irakiens perdent toutes leurs propriétés, par la
force; le commissaire Humphrys ne peut pas s'y opposer



1931
création du premier mouvement islamiste en Algérien, d'origine
salafiste et rigoriste, l'Association des Oulémas Musulmans, par
Ben Badis.



1931
l'écrivain Taha Hussein est expulsé de l'université par le
ministre pour ses intérêts pour la littérature pré-islamique



1931
le roi saoudien Abdelaziz projette la destruction de la tombe de
Fatima; les shiites indiens lui proposent une rançon pour
l'épargner.



1931
le décret-loi égyptien 78 autorise la police à user de tous les
moyens pour ramener la femme en fuite de son domicile conjugal



1931
le livre de Taha Hussein sur la poésie pré-islamique est brûlé
en public par les professeurs d'al Azhar



1931
décembre: conférence pan-islamique de Jérusalem, pour confirmer
le rôle central de la ville pour les musulmans, et la
sanctification d'al Aksa



1931
livre de l'instituteur béninois Louis Hunkarin contre
l'esclavage en Mauritanie pratiqué sur les Africains par les
“Maures”: “ Les Maures répugnent à tout travail.
Quiconque se sert de ses mains, tout travailleur, tout ouvrier,
est pour eux un être inférieur, méprisable et sans valeur".



1931
assassinat du juif Ezra Hayyim par un Arabe à Bagdad: son
meurtrier est jugé mais le roi se laisse convaincre de le
pardonner; il est libéré peu après; les conseillers royaux ne
voulaient pas qu'un musulman soit exécuté pour “avoir tué
un chien de juif”



1931
avril: préparation d'un massacre des chrétiens assyriens de
Mossoul, qui est déjoué par les pressions internationales et les
forces britanniques



1931
septembre: la SDN est officiellement avertie qu'un massacre des
chrétiens assyriens est prévu en Irak dès le départ des
Britanniques, par le gouvernement



1932
scandale en Egypte après la conversion d'un jeune homme au
protestantisme à l'université américaine



1932
massacre de chrétiens assyriens d'Irak



1932
les officiers bahaïs de l'armée iranienne sont chassés



1932
la littérature bahaïe est interdite d'impression en Iran



1932
loi en Iran permettant de mettre en prison des bahaïs mariés
selon leur rite



1932
fermeture, expropriation puis destruction du cimetière bahaï de
Téhéran



1932
proclamation en Irak d'un jihad qui annonce le massacre les
chrétiens assyriens; les responsables sont:
Rashid 'Ali al
Gailani. Prime Minister
Hikmat Sulaiman Minister of
Interior
Yasin al Hashini Minister of Finance
Nuri al
Sa'id Minister of Foreign Affairs
Muhammad Zaki Minister of
Justice
Jalal Baban Minister of Defence
Les Britanniques
ne s'opposent pas au génocide...



1932
les responsables assyriens avertissent le commissaire
britannique qu'en cas de retrait du Mandat, ils seront massacrés



1932
Rustam Haidar, ancien conseiller du roi Faycal d'Irak, déclare
dans la presse: “now that Iraq will secure a seat in the
League of Nations, the extermination of the Christian as well a
the Kurdish minorities in the Mosul Wilayet is inevitable and is
looked upon as a sacred duty of Iraq, as the minorities must be
sacrificed on the Altar of Pan-Arabism.”



1932
Rustem haidar, ministre, écrit à Bagdad dans un journal:
“maintenant que l'Irak a une place à la SDN, le massacre
des chrétiens et des minorités kurdes dans le vilayet de Mossoul
est inévitable, et sera considéré comme un devoir sacré de
l'Irak...”



1933
massacre des Nestoriens irakiens après le départ des
Britanniques



1933
l'orientaliste anglais Rutter écrit: “dans toute l'Arabie,
à l'exception d'Aden, l'esclavage existe en tant qu'institution
parfaitement normale”



1933
massacre des chrétiens “assyriens” en Irak au moment
de la proclamation de l'indépendance



1933
l'armée irakienne mitraille 1000 réfugiés chrétiens chaldéens



1933
en Irak, exil du patriarche Kinkha IV aux USA devant les
persécutions contre les nestoriens



1933
aout: au village de Kouba près de Bab Chikchik, 4 Assyriens sont
attaqués; deux morts, deux blessés.



1933
aout: l'armée irakienne massacre des Assyriens à Mossoul.



1933
aout: le sous préfet de Zakho Al Dibuni torture à mort 46
Assyriens.



1933
aout: massacre des Assyriens au village de Simel; toute la
population est éliminée. les prêtres sont mutilés; les femmes
violées et humiliées; les voitures roulent sur les enfants; la
liste des victimes est en cours de publication par les autorités
assyriennes actuelles.



1933
aout: 600 Assyriens sont massacrés dans les villages de la
région de Dohuk.



1933
aout: le prêtre assyrien Assani , de la tribu Lawan est étranglé



1933
mars: emprisonnement du patriarche assyrien en Irak pour avoir
demandé l'autonomie de sa communauté; il est libéré par les
Britanniques



1933
massacre de 600 chrétiens dans la région de Mossoul; destruction
de 65 villages nestoriens et conversions forcées.



1933
aout: le prêtre assyrien Shmiwal de la tribu Nodis est assassiné



1933
aout: le prêtre assyrien Giwargis de la tribu Baz est assassiné



1933
aout: le prêtre assyrien Masikh de la tribu Tiyari est assassiné



1933
aout: le prêtre assyrien Shmoel de la tribu Diz est assassiné



1933
aout: le prêtre assyrien Sada de la tribu Lawan est décapité



1933
aout: le prêtre assyrien David de la tribu Tkhuma est assassiné



1933
aout: le prêtre assyrien Adam de la tribu Tkhuma est enterré
vivant.



1933
aout: des Assyriens sont massacrés dans les villages de la
région de Amadiyah. 12 villages détruits



1933
aout: des Assyriens sont massacrés dans les villages de la
région de Shaikan: 15 villages détruits.



1933
naissance du célèbre prédicateur saoudien Kichk, qui remercie
son Dieu de l'avoir rendu aveugle au cours de son enfance. Il se
sert ensuite de sa cécité pour éclipser ses rivaux



1933
interdiction de la littérature bahaï en Iran



1933
aout: massacre des Assyriens de retour de Syrie par les Kurdes,
l'armée et les Bédouins en Irak



1933
mai: plan de dispersion de la communauté assyrienne d'Irak



1933
le slogan du mouvement Jeune Egypte: “Un peuple, un parti,
un chef”



1933
fondation d'un parti national socialiste syrien, dirigé par A.
Saada



1933
les oulémas d'Iran décrêtent une fatwa contre les bahaïs:
“La publication de la littérature bahaïe est interdite,
leur mariage est considéré comme un concubinage et il y aura des
peines de prison pour ceux qui se marient selon leurs rites; les
bahaïs fonctionnaires devront être radiés; leurs écoles pourront
être fermées”



1933
Dès l'arrivée au pouvoir d'Hitler en 1933, des messages de
félicitation lui parvinrent des pays arabes. Les Frères
Musulmans, en particulier, cherchèrent à l'islamiser ; on lui
trouva même des origines arabo-musulmanes!



1933?
En Syrie, Anton Sa'ada créa le "Parti Social-
Nationaliste", fidèle copie de son modèle nazi, se
proclamant le Führer de la nation syrienne. Il voyait dans le
peuple syrien le véritable peuple supérieur .



1933
octobre: En Egypte, Ahmed Hussein fonda en octobre 1933
"Misr Al-Fatat" (Jeune Egypte), mouvement d'abord
calqué sur les jeunesses de Mussolini, puis sur le mouvement
nazi "Jung Deutschland". Comme leurs homologues
allemands, les militants saluaient le bras tendu, réunissaient
des meetings de masse, organisaient des processions avec des
torches… Les slogans en usage étaient : "un peuple, un
parti, un chef", "l'Egypte par dessus tout".Leurs
milices, les "chemises vertes", inspirées par les
"chemises brunes" S.A., cherchaient à intimider les
juifs Egyptiens, boycottaient leurs boutiques ou les attaquaient
physiquement.


1933
septembre: pogrom en Irak contre les chrétiens assyriens,
organisé par le général Bakr Sidi, avec le soutien du roi; 600
morts Sumayl



1933
à l'arrivée au pouvoir d'Hitler , des messages de félicitation
lui parvinrent des pays arabes



1933
massacre des chrétiens assyriens de Mossoul sous la surveillance
des Britanniques



1933
massacre des chrétiens assyriens à Simele en Irak



1933
témoignage britannique sur les massacres de chrétiens assyriens
à Mossoul, par les Kurdes dirigés depuis Bagdad: “A large
number of women and children have been killed by rifle, and
revolver shots. Hundreds of noncombatants have been
assassinated. Over a thousand Assyrian women and children have
been brought to Mosul and are being terrorized. Pressure is
being brought to bear upon them to say that the Kurds, and not
the Iraq army, committed the atrocities. No one knows what is
happening to the other Assyrians who have escaped the massacre.
Assyrian priests were persecuted and tortured. Pregnant women
were bayoneted. We have a complete list of the people thus
tortured and the denial of the Iraq government is yet to be
judged by the civilized world.


1933
mai: deux chrétiens chaldéens sont assassinés à Alqosh en Irak,
par les Arabes du village de Basifni; pas de poursuites; selon
les statistiques britanniques, 80% des crimes touchent les
chrétiens ou les juifs.



1933
la délégation irakienne à la SDN reconnait que contre les
chrétiens assyriens, “des excès ont été commis”



1933
les Britanniques notent une recrudescence des rapts et
conversions forcées de jeunes juives en Irak



1933
attaque des “Levées assyriennes” par les Arabes de
Bagdad



1933
février: campagnes dans la presse irakienne contre les assyriens
et Arméniens



1933
les autorités militaires et religieuses d'Irak préparent la
destruction de la minorité assyrienne; l'imam accompagnant
l'armée irakienne à Diana prèche devant les troupes; il leur dit
de ne pas les fréquenter, de ne pas aller dans leurs vafés
“parce qu'ils sont infidèles et que leur religion est
impure”



1933
en préparation du massacre des chrétiens assyriens, les tribus
arabes sont en possession de 150 000 fusils, selon les
Britanniques



1933
juillet: des articles apparaissent dans la presse irakienne pour
demander l'extermination des chrétiens assyriens



1933
aout: le jihad est proclamé contre les chrétiens assyriens dans
les journaux gouvernementaux en Irak



1933
tentatives d'assassinat du patriarche assyrien Mar Shimun en
Irak



1933
aout: 230 articles paraissent dans la presse irakienne pour
appeler au meurtre des chrétiens assyriens



1933
aout: le 7 aout, le massacre des chrétiens assyriens d'Irak
commence officiellement



1933
aout: déportation puis élimination des chrétiens assyriens
d'Irak des villages de Sayyas Zari, Manawi, Qasr Yazdin,
Mansuriyah, Chamma Gore, Kharab Kuli, Dari, Sarshuri, Garpili,
Busuriyek



1933
aout: les chrétiens assyriens de la tribu Baz sont massacrés par
l'armée irakienne; les femmes sont dénudées, les prêtres
torturés, les hommes fusillés à la mitrailleuse, les filles
violées et les bibles sont brûlées



1933
aout: massacre de chrétiens assyriens d'Irak dans les villages
de Amadiyah, Zakho, Dohuk, Shaikhan, Mosul Qadhas



1933
quelques chefs kurdes refusent de participer au jihad proposé
par les ministres arabes de Bagdad: les sheikh Brifkani, al
Atrushi, Qadir Aga, Ahmad et Mahmoud ne massacrent pas les
chrétiens assyriens d'Irak; tous les autres, si.



1933
aout: massacre des assyriens du village de Simel en Irak;
torture et exécution des prêtres



1933
aout: déportation des chrétiens assyriens d'Irak des villages de
Sayyasd Zari, Manawi, Qasr Yazdin, Mansuriyah, Chamma Gore,
Kharab Kuli, Dari, Sarshuri, Garpili, Busuriyek



1933
aout: proclamation du jihad contre les chrétiens assyriens parmi
les tribus kurdes et arabes d'Irak



1933
aout: massacres massifs de chrétiens assyriens près de Dohuk en
Irak



1933
planification de l'assassinat de la famille entière du
patriarche assyrien à Bagdad



1934
persécution des Bahaïs en Iran



1934
fermeture des écoles bahaïs à Téhéran



1934
pogrom de Constantine; pillage et 25 morts



1934
interdiction de l'enseignement de l'hébreu en Irak



1934
la loi égyptienne impose 10 conditions strictes pour
l'édification d'une nouvelle église; la loi ne s'applique pas
aux mosquées



1934
les chrétiens assyriens d'Irak demandent la protection du Mandat
européen.



1934
pogroms en Afghanistan; les juifs sont expulsés des villes et se
réfugient dans les montagnes



1934
fermeture de tous les écoles bahaïes en Iran



1934
phase de persécution des bahaïs en Iran



1934
interdiction des écoles bahaïs en Iran



1934
persécution, exil ou déportation de 2000 juifs en Afghanistan



1934
pogrom de Constantine



1934
en Egypte, promulgation par le Ministère de l'Intérieur d'un
décret réglant les conditions de construction d'une église:
-
elle ne doit pas être construite sur une terre arable
-elle
ne doit pas être construite près d'une mosquée ou d'un
monument
-elle ne doit pas être construite là où vivent des
musulmans
-il ne doit pas y avoir d'églises voisines
-le
président de la République doit donner son accord, etc...


1934
rapport à la Chambre des Lords à Londres sur le génocide
arménien: “There is no dispute as to what happened in 1915.
The Armenian inhabitants of the Ottoman Empire were everywhere
uprooted from their homes and deported to the most remote and
unhealthy districts that the government could select for them.
Some were murdered at the outset, some perished on the way, and
some died after reaching their destination. The death-roll
amounts to upwards of six hundred thousand, perhaps six hundred
more are still alive in their places of exile; and the remaining
six hundred thousand or so have either been converted forcibly
to Islam, gone into hiding in the mountains, or escaped beyond
the Ottoman frontier. The Ottoman government cannot deny these
facts and they cannot justify them



1934
Elijah Muhammad prend le contrôle de Nation of Islam et le titre
de “Messager d'Allah”



1935
élimination totale de la tribu yazidi des Mihirkân



1935
pogroms en Algérie



1935
les islamistes égyptiens s'attaquent aux confréries soufies mais
échec de la tentative



1935
par décision du shah, le voile n'est plus obligatoire pour les
Iraniennes;protestation des mollahs



1935
expulsion des juifs de l'administration irakienne



1935
le mouvement des Frères Musulmans édicte les 5 piliers des
militants: “Dieu est notre but; le prophète est notre
modèles; le Coran est notre loi; le jihad est notre vie; le
martyre est notre voeu”



1935
Envoi des premiers étudiants yéménites à l'étranger en mission
d'entraînement militaire à Bagdad. A leur retour, ils sont
emprisonnés afin d'être "purgés" de toute idée
libérale.



1935
janvier: une assemblée de 500 religieux se réunit à Jérusalem
pour lancer une fatwa contre quiconque vendrait de la terre à de
juifs



1936
fondation en Yougoslavie de l'association Al Hidaje, la
“Voie Droite”,islamiste rigoriste, inspirée par les
salafistes et Frères Musulmans



1936
témoignage bienveillant et tolérant de l'ethnologue Cline dans
l'oasis de Siwah en Egypte: “tous les hommes pratiquent la
sodomie. Entre eux les natifs n'en éprouvent aucune honte. Ils
en parlent aussi ouvertement qu'ils parlent de l'amour avec les
femmes, et la plupart de leurs disputes, pour ne pas dire
toutes, proviennent de la compétition entre homosexuels”



1936
mort de Mohammad Hossein Naini, théoricien de l'Etat islamiste



1936
C.G. Jung à propos d'Hitler: “ La religion d'Hitler est la
plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre,
promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec
ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires
peuvent entrer et continuer à goûter le plaisir. Comme
l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.” (Entretiens
et Interview, p. 94...)



1936
le théologien indien Maulavi Zafar Ali Khan déclare à Lahore:
“ Si les musulmans, au cours de leurs périondes de
gouvernement et de domination, ont levé l'épée pour étendre
leurs territoires et pour réduire à l'esclavage les autres
peuples, cela n'a rien à voir avec le jihad”



1936
pogroms en Palestine; environ 80 morts



1936
l'apprentisage de l'hébreu est interdit en Irak



1936
pogroms à Bassorah



1936
création du Haut Comité Arabe pro-nazi d'al Husseini



1936
sous pression occidentale, le roi Ibn Saoud interdit la
réduction en esclavage; mais il autorise le commerce des
esclaves, et instaure une patente pour les marchands



1936
l'Egyptien Qardawi reçoit le titre de sheikh par sa famille à 10
ans: il a réussi à mémoriser tout le Coran



1936
Le journal égyptien Al-Nadhir commençe à publier une colonne
régulière appelée « Le danger des Juifs d'Égypte » .Il publiait
les noms et les adresses des hommes d'affaires juifs et
d'éditeurs de journaux prétendument juifs partout dans le monde,
attribuant tous les maux, depuis le communisme jusqu'aux maisons
de prostitution, au « danger juif ».


1936
le gouvernement turc interdit l'étude de l'histoire grecque dans
les écoles des minorités



1936
avril: assassinat de deux juifs sur la route de Tulkarem en
Palestine



1937
interdiction en Iran des sépultures zoroastriennes



1937
l'esclavage reste légal au Koweit, au Qatar, en Arabie, à Oman,
au Yémen



1937
août: massacre de chrétiens en Syrie



1937
novembre: le roi saoudien Ibn Saoud déclare: “ un musulman
qui tue un juif s'assure une entrée immédiate au paradis.”



1937
l'islamologue britannique A. Jeffery écrit: “ l'examen
critique du texte du Coran est une étude qui reste
indigente”



1937
manifestions au Caire des Frères Musulmans, sous les slogans
“Nous ne craignons pas la mort, nous la désirons! Mourons
dans la rédemption des musulmans”



1937
rencontre d'Eichmann et de al Husseini en Palestine



1937
mars: Mussolini reçoit à Tripoli l'"Epée de l'Islam"
(sayf al islam) et condamne l'impérialisme britannique et les
implantations juives de Palestine



1937
au Yémen, l'Italie fasciste soutient Yahia, l'imam du Yémen tout
en critiquant la politique des Anglais à Aden



1937
Le Moufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini (voir ci-dessous),
rencontra le Consul général allemand le 15 juillet



1937
Hikmet Souleiman, Ministre des Affaires Etrangères irakien,
demanda lui aussi le soutien allemand



1937
En novembre , le secrétaire du roi Ibn Saoud sollicite
l'établissement de relations diplomatiques auprès de
l'ambassadeur allemand en Irak, Fritz Grobba ; celui-ci fut
accrédité en septembre 1938 auprès de la cour saoudienne. Elle
demanda discrètement son soutien au Reich, son amitié et des
armes en échange d'une neutralité bienveillante en cas de
guerre.


1937
Le mouvement nationaliste et paramilitaire égyptien "Misr
al Fatat" (jeune Egypte) commença par s'inspirer des
mouvements de jeunes de Mussolini.



1938
début des émissions en arabe dans les radios nazies



1938
boycott des juifs en Egypte



1938
pogroms au Caire en Egypte devant l'arrivée des réfugiés juifs
allemands



1938
pogroms à Tanta en Egypte devant l'arrivée des réfugiés juifs
allemands



1938
pogroms à Alexandrie en Egypte devant l'arrivée des réfugiés
juifsallemands



1938
pogroms à Mansura en Egypte devant l'arrivée des réfugiés juifs
allemands



1938
pogroms à Mohala en Egypte devant l'arrivée des réfugiés juifs
allemands



1938
pogroms à Port Said en Egypte devant l'arrivée des réfugiés
juifsallemands



1938
les sermons des mosquées d'Egypte comportent déjà les formules:
“Tout musulman qui enfonce un couteau dans les entrailles
d'un juif s'assure une place dans le paradis”



1938
implantation des Frères Musulmans en Syrie



1938
publication de l'article “L'industrie de la mort” par
Hassan al Banna, fondateur des Frères Musulmans: “ Dieu
donne à la nation qui perfectionne l'industrie de la mort et qui
sait mourir noblement, une vie fière en ce monde et la grâce
éternelle dans la vie future”



1938
les Frères Musulmans comptent 500 000 militants en Egypte



1938
publication d'un article de Hassan al Banna, chef des Frères
Musulmans, intitulé « L'industrie de la mort »; il évoque la
mort en tant qu'idéal, ardemment désirée.


1938
création d'un Islamische Zentral Institut à Berlin



1939
découverte de 3 bombes dans des synagogues du Caire



1939
publication de Mein Kampf en arabe par le frère de Nasser



1939
pogroms en Palestine; environ 100 morts



1939
nouvelle purge des Bahaïs dans l'armée iranienne



1939
juin: Hitler et Ribbentrop assurèrent l'ambassadeur
extraordinaire saoudien de leur soutien. Un crédit de six
millions de Reichsmark fut attribué au gouvernement saoudien
pour lui permettre d'acquérir une petite usine de munitions, de
la DCA, des chars légers et 4000 fusils. Mais le programme fut
annulé avec la guerre



1939
al Husseini commence à diffuser ses messages sur Radio Berlin



1939
publication de “Political Though about Islam” du
théologien pakistanais Madowdi



1939
publication de “Women in Islam” du théologien
pakistanais Madowdi



1940
création à Berlin d'une commission pour la coopération des pays
arabes



1940
fondation de l'organisation Jeunes Musulmans par Izetbegovitch
sur le modèle des islamistes égyptiens, qui collabore ensuite
avec les nazis.



1940
publication du livre majeur du théologien pakistanais Madowdi
“Towards understanding Islam”: “Islam is an
universal ideology”



1941
installation du dirigeant palestinie Al Husayin en Allemagne



1941
persécution des juifs en Libye



1941
un marché aux esclaves fonctionne toujours à la Mecque



1941
massacre de juifs à Bagdad, avec l'appui des autorités: env. 170
morts



1941
fondation par l'Egyptien Mawdoudi de la Jamaat-e Islami
“avant garde de la révolution islamique”



1941
mars: fondation en Yougoslavie du parti Mladi Musulmani,
“”Jeunes Musulmans”, toléré ensuite par les nazis



1941
avril: les fascistes de l'Etat Croate tolèrent la minorité
musulmane alliée aux nazis



1941
constitution sous la protection du mufit de Jérusalem al
Husseini d'une division SS musulmane Handjar (“le
Poignard”)



1941
l'ancien mufti de Jérusalem al Husseini dirige l'Institut
Islamique de Berlin



1941
devant la pression des religieux, le shah d'Iran doit imposer à
nouveau le tchador



1941
recréation des bataillons de travailleurs forcés pour les
mobilisables arméniens et grecs



1941
pogrom à Badgad



1941
novembre: rencontre scellée par une poignée de main entre Hitler
et le grand mufti de Jérusalem



1941
massacre de la gorge de Koritska Jama en Bosnie par la division
SS Handjar



1941
fondation en Inde du groupe islamiste Al Gama'a al Islamiyya par
Mawdudi



1941
avril: les résistants albanais pillent le monastère de Korisa au
Kosovo et profane la tombe du fondateur



1941
destruction du monastère de Devic au Kosovo par les résistants
albanais



1941
le grand mufti de Jérusalem s'exprime à la radio allemande:
“Les Arabes se lèveront comme un seul homme et massacreront
les juifs partout où nous les trouveront. Cela plaira à
Allah.”



1941
massacre des juifs irakiens à Rusafa, Abou Sifyan et Al Karkh.



1941
pogrom à Shavuot, Irak



1941
juin: pogrom à Bagdad à la suite du coup-d'Etat de Rashid Ali,
soutenu par les nazis: 180 morts environ et 1000 blessés



1941
emprisonnement des notables bahaïs



1941
vague de destructions de centres cultuels bahaï



1941
série de meurtres de bahaïs dans les villes iraniennes, qui ne
sont pas jugés



1941
exclusion d'enfants bahaïs des écoles iraniennes



1941
fondation par al Mawdoudi de la Jamaat i Islami, organisation
islamiste anti-hindouiste



1941
le mufti de Jérusalem al Husseini reçoit son diplôme d'
“Aryen d'Honneur” des mains de Hitler



1941
fondation au Bangladesh de la Jamaat i Islami par al Mawdowdi,
théoricien du jihad



1941
le shah d'Iran Reza Palhavi est expulsé du pouvoir à cause de
ses sympathies pour le nazisme



1941
mai: accord commercial entre la Turquie et l'Allemagne nazie



1941
juin: pacte d'amitié entre la Turquie et l'Allemagne nazie



1941
le Mufti al Husseini demande aux puissances de l'Axe de
reconnaître le droit arabe sur toute la Palestine et de trouver
une solution aux "éléments Juifs" qui s'y trouvent,
selon la même ligne que celle adoptée pour résoudre la question
juive en Europe.



1941
janvier: le mufit al Husseini écrit une lettre personnelle à
Hitler pour lui annoncer que le monde arabe pouvait commencer la
guerre contre l'Angleterre à condition d'avoir certaines
garanties et une aide économique et militaire



1941
avril: pogroms en Irak: entre 200 et 600 juifs tués



1941
pogrom anti-hindou à Ahmedabad; le bazar est brûlé avec des
habitants qui avaient refusé le rackett habituel



1942
loi fiscale discriminatoire du Varlik Vergisi en Turquie contre
juifs et chrétiens; nombreuses ruines; imitation des régimes
fascistes =>1944



1942
destruction de la maison du Bab en Iran



1942
pillage des biens juifs à Benghazi et déportation dans le désert



1942
profanation des synagogues de Casablanca



1942
Khomeini édicte une fatwa de condamnation à mort contre un
écrivain iranien anti-clérical, Ahmad Kasravi



1942
Khomeini écrit “La découverte des Secrets” contre
l'écrivain laïc iranien Kasravi et déclare que son meurtre est
licite



1942
al Husseini, le mufti de Jérusalem, réfugié à Berlin, commence
sa campagne radiodiffusée vers les pays arabes; les Anglais le
surnomment “le fuhrer arabe”



1942
réunion du VIème congrès des Frères Musulmans au Caire; décision
de conquête du pouvoir par les élections



1942
Le Mufti al Husseini se réfugie alors à Berlin où il
s'autoproclame "premier ministre" d'un gouvernement
panarabe dont le ministre des affaires étrangères était le chef
irakien exilé, Al Gaylani, et le ministre de la guerre, Fawzi El
Kaujki.



1942
le mufti al Husseini fait annuler un échange de 10 000 enfants
juifs contre les civils allemands, organisé par la Croix Rouge



1942?
organisation des Cadres Verts du major Muhammad Hadziefendic en
Bosnie



1942
al Husseini répand son influence dans les Balkans en utilisant
le réseau des milieux soufis



1942
début de la campagne de presse et des persécutions contre les
minorités chrétiennes et juifs en Turquie



1943
début d'activité du groupe terroriste iranien Fida'iysani Islam
=>1955



1943
reprise du trafic d'esclaves en Arabie saoudite, après la levée
de la surveillance de la marine britannique



1943
déclaration d'Himmler: “Je n'ai rien contre l'islam, parce
que cette religion se charge elle-même d'instruire les hommes,
en leur promettant le ciel s'ils combattent avec courage et se
font tuer sur le champ de bataille: bref, c'est une religion
très pratique et séduisante pour un soldat.



1943
organisation par le mufti de Jérusalem Al Husseini de la
division SS Hanjar (Sabre) de 20 000 hommes environ



1943
un pélerin iranien est décapité après une fatwa d'un tribunal
religieux de la Mecque; il était d'avoir souillé les lieux
saints avec des vêtements portant des traces d'excréments; le
roi Ibn Seoud se vante de cette affaire auprès des Américains,
en précisant que cette saleté est typique des Iraniens.



1943
Izetbegovitch accueille à Sarajevo Faiçal Al Hussein,
inspirateur des divisions SS musulmanes



1943
l'Iran interdit le pélerinage à la Mecque pour ses
ressortissants



1943
pogrom au Maroc après le débarquement allié



1943
concernant l'héritage, la loi égyptienne 77 (art. 6) déclare:
“il n'y a pas de succession entre le musulman et le non-
musulman... L'apostat n'hérite de personne.”



1943
les nazis utilisent de nombreux auxiliaires musulmans appelés
Askaris pour liquider le ghetto de Varsovie



1943?
le mufti al Husseini visite avec son ami Adolf Eichmann les
chambres à gaz d'Auschwitz.



1943
Izetbegovitch organise la visite d'el Husseini, allié d'Hitler,
à Sarajevo



1943
novembre: organisation de la Légion islamique d'Huska (Hussein?)
Miljkovic



1943
à Sanaa au Yémen, “un homme qui avait bu du vin et avait
été condamné au fouet en guise de châtiment public appelé al-
dardaha. Autour de lui, une foule tumultueuse se moquait de lui
et l'humiliait en lui adressant des paroles blessantes.”



1943
avril: en Croatie, les volontaires musulmans sont environ 20 000



1943?
extrait des Mémoires du mufti al Husseini, sur ses entretiens
avec Hitler: “la condition fondamentale que nous avions
posée aux Allemands pour notre coopération était d'avoir les
mains libres dans l'éradication de tous les Juifs, jusqu'au
dernier, dans la Palestine et le Monde Arabe. J'ai demandé à
Hitler (allusion à la rencontre du 28 novembre 1941) qu'il me
donne son engagement explicite pour nous permettre de résoudre
le problème juif d'une façon conforme à nos aspirations
nationales et raciales et correspondant aux méthodes
scientifiques inventées par l'Allemagne dans son traitement des
juifs. J'eus la réponse suivante : "les Juifs sont à
vous""



1943
le grand mufti de Jerusalem déclare “les nazis sont les
meilleurs amis de l'islam”



1943c
Le mufti al Husseini lance à la radio de Berlin des appels au
monde musulman: “"Levez-vous, ô fils d'Arabie,
combattez pour vos droits sacrés ! Massacrez les Juifs partout
où vous les trouvez ; leur sang répandu plaît à Allah, notre
histoire et notre religion. Cela sauvera notre honneur"



1944
martyre de 3 bahaï à Shahrud



1944
persécutions contre les bahaïs à Abadih



1944
attaque du quartier juif de Damas



1944
discours féministe de Jinnah au Pakistan: “ Nous sommes
victimes de coutumes maléfiques. C'est un crime contre
l'humnaité d'enfermer nos femmes entre quatre murs comme des
prisonnières”



1944
le mufti al Hussein s'exprime à la radio de Berlin: “Tuez
les juifs partout où vous les trouverez pour l'amour de Dieu,
l'Histoire et la religion”



1944
interdiction du journal iranien Parcham pour blasphème



1944
assassinat de l'écrivain laïc iranien Kasravi par un étudiant en
théologie, après la fatwa de Khomeini; un ami de celui-ci
raconte que ce jour a été “le plus beau de sa vie”



1944
avril: formation de la division SS Skanderbeg, composée de
musulmans albanais



1944
Khomeini écrit le Kachef ol Asrar pour autoriser l'assassinat de
l'intellectuel laïc Kasravi



1944
création de la division SS albanaise Skanderbeg, composée de
musulmans



1944
mars: le mufti al Husseini appelle depuis Berlin au jihad contre
les juifs: “tuez les juifs partout où vous les trouverez.
Cela réjouit Dieu, l'Histoire et la Religion”



1944
Himmler crée à Dresde une école SS pour l'encadrement des
auxiliaires musulmans



1944
Un commando germano-arabe est parachuté en Palestine fin 1944,
ayant comme objectif d'empoisonner des puits de Tel Aviv, mais
sans succès.


1944
Izetbegovitch organise la visite de Himmler à Sarajevo, en
inspection de la division SS Hanjar.



1944
début de la prédication du wahhabite malien Abd el Rahman; il
fait campagne contre les amullettes, les statues d'idoles, les
offrandes...



1945
émeutes antijuives et chrétiennes en Egypte; églises et
synagogues détruites



1945
pogrom à Tripoli en Libye



1945
pogroms en Libye



1945
la Voie Droite Bosniaque est dissoute pour collaboration avec
les nazis



1945
massacre des Assyriens en Azerbaidjan iranien (plaintes auprès
de l'ONU par le patriarche Mar Eshai Shimun XXIII)



1945
élaboration des statuts de la Ligue Arabe: aucune allusion aux
minorités dans les pays arabes et aucune référence aux Droits de
l'Homme



1945
février: l'Arabie Saoudite déclare la guerre à l'Allemagne
nazie.



1945
pogroms en Egypte: 10 morts, 3540 blessés; destruction d'une
synagogue, d'un hôpital



1945
pogrom en Libye: environ 100 morts



1945
novembre: pogrom à Tripoli en Libye: 140 morts



1945
“Lord Balfour Day” en Egypte; pogroms, destructions de
synagogues; torahs brûlées dans les rues



1945
pogrom de Tripoli en Libye: environ 100 morts



1945
novembre: pillage de l'hôpital juif d'Alexandrie



1945
mai: attentat contre l'Association des Jeunes Catholiques au
Caire; 12 blessés



1945
obligation de serment pour les membres des Frères Musulmans
égyptiens: “Je m'engage envers Dieu, el très haut, le Très
grand, à adhérer fermement au message des frères Musulmans, à
combattre avec lui, à vivre selon ses règles, à avoir entière
confiance en son chef et à obéir totalement en toute
circonstance heureuse ou malheureuse”



1945
fondation en Inde du Jamiat Ulama Islam,futur base des talibans



1945
novembre: pogrom du Caire: 6 morts



1945
campagne antisémite de la presse officielle égyptienne



1945
al Husseini est co-fondateur et président de la Ligue Arabe



1945
mai: le reporter du New York Times C. Daniels décrit le pogrom
de Tripoli en Libye: “les bébés étaient battus à mort à
coup de barre de fr. Les vieux étaient découpés en morceaux là
où ils tombaient. Les mères enceintes étaient éventrées. Des
familles entières ont été brûlées vives dans leurs maisons”



1945
tentative d'assassinat de l'écrivain iranien Kasravi par les
Fedayan el Eslam de N. Safavi



1945
N. Safavi, fondateur des Fedayan el Eslam est libéré après sa
participation à la tentative d'assassinat de Kasravi



1945
publication de “Moral Foundation of the Islamic
Movement” du théologien pakistanais Madowdi



1946
début de la vague de destruction d'églises coptes en Egypte



1946
assassinat de Kasrawi tabriz, historien et jjuriste iranien
accusé d'incroyance par les Fida'iyyani Islam



1946
mars: l'écrivain iranien Ahmed Kusravi est assassiné par des
membres de s associations Unionistes Islamiques



1946
en Turquie, le contrôle de l'Etat laïc se relâche, et les
pratiques religieuses reprennent aussitôt



1946
à Adda en iran, un Assyrien du nom de Charles est mutilé, ses
deux bras sont coupés, il est ensuite brûlé à l'essence.

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Mon cher cochon, voici une liste des massacres et crimes qu'a commis l'occident et qui sont bien plus massifs et meurtriers que ceux que tu attribue aux musulmans!
croisades(plusieurs milliers de morts);colonisations(millions de morts);esclavage(millions de victimes);génocide des Indiens d'Amérique(plusieurs millions de morts);spoliation et massacres de Palestiniens(des morts tous les jours depuis cent ans);génocide de six millions de juifs;les deux guerre mondiales(près de cents millions de tués);les deux guerres d'Irak et embargo(centaines de milliers de victimes);génocides des Tchétchènes;génocide de 8000 musulmans a Srebrenica;bombes atomiques contre le Japon; guerre du Vietnam(un million de morts); guerre d'Algérie avec des tortures et des centaines de massacres; massacre de Sétif(plusieurs milliers de musulmans massacrés);crimes racistes dans tout l'Occident etc...
Désolé mais si on regarde la réalité en face(et je sais que c'est dificile pour un porc comme toi), l'occident a massacrés infiniment plus d'etres humains que les musulmans(peut etre 10000 fois plus si on demande a des historiens et scientifiques compétents).Et encore j'ai pas relaté la multitudes de faits minimes comme toi tu le fait ici.
A bas l'opression, la spoliation, les massacres;vive la vérité et la Justice!!

1:29 AM  
Blogger Imam Grouik-Grouik said...

Cher anonyme,

là n'est pas la question.

Il ne s'agit pas de savoir si les crimes commis par l'occident sont plus ou moins nombreux que ceux du monde oriental.

Ce qu'il s'agit de dénoncer, ce sont les valeurs au nom desquels ces crimes ont été commis : les valeurs islamiques.

Pouvez-vous sincèrement affirmer que c'est au nom des valeurs chrétiennes que les crimes de l'occident ont été commis ? Sans revenir sur le problème des croisades, qui est quelque chose de politiquement très complexe à analyser - car en fin de compte, ni les catholiques, ni les musulmans n'avaient rien à faire dans les régions concernées, la colonisation s'est-elle fait au cri de "Dieu est grand" ? En est-il de même pour l'esclavage, le génocide des juifs, le sort des Indiens d'Amérique etc ?

Ma dénonciation vise une idéologie, pas une région géographique. J'espère avoir été à peu près clair.

Cochonnesquement vôtre.

3:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il est important que les gens prennent conscience que les violences bien réelles commises de par le passé par les chrétiens sont consécutifs aux agressions islamiques, dont ils ont ensuite répercuté le schéma.

Ainsi les espagnols ont certes commis des horreurs en Amérique du Sud, mais ils ont aussi été occupé 8 siècles par les musulmans.

Aussi, l'Europe n'avait été christianisée que par l'action des moines. Après les agressions sarazines contre la France, Charlemagne a converti les Saxons par la violence.

Et nous avons eu les croisades.

En ce sens, on peut dire en effet que les arabes nous ont "appris" quelque chose, et c'est bien la seule.

Ce schéma se retrouve aussi en Inde avec les Hindouistes. l'Hindouisme est de très loin la religion la plus tolérante de toutes et pourtant suite aux agressions islamiques, les hindous se sont mis pour la première fois à convertir des musulmans par la force.

L'islam est bel et bien un poison spirituel. La violence n'y est pas chez elle un écueil mais un moyen, c'est un véritable poison qui pollue la spiritualité humaine depuis des siècles.

Voir ce lien pour l'influence nocive de l'islam sur les Hindous :

La condition des hindous sous la domination musulmane

Cordialement

3:06 AM  
Blogger 1986 said...

L'égarement dans la religion concerne toutes les religions du monde et personne n'est à l'abri d'un cruel défaut d'analyse.aussi je t'invite à parfaire ta culture qui n'est pas sans faille au vu de la méconnaissance des valeurs musulmanes dont tu a su faire brillamment preuve.en espérant que la compréhension de celles ci soit un jour à ta portée,inchaallah rabbi yahdik

4:55 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home